Beauharnois, Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de

Les répercussions de la GUERRE DE LA SUCCESSION D'AUTRICHE en Amérique du Nord provoque, en 1744, une pénurie des articles commerciaux, ce qui compromet gravement le réseau d'alliances entre les Français et les autochtones.

Beauharnois, marquis de
Le marquis de Beauharnois, tableau de Robert Levrac-Tourni\u00e8res, vers 1748 (avec la permission de Biblioth\u00e8que et Archives du Canada/C-141180).\r\n \r\n

Beauharnois, Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de

Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de Beauharnois, gouverneur de la Nouvelle France de 1726 à 1747 (La Chaussaye, près d'Orléans, France, 12 oct. 1671 -- Paris, France, 12 juill. 1749). Sa longue expérience comme officier de marine, acquise au cours des guerres de Louis XIV, lui permet d'assumer la difficile tâche de contrôle de l'expansion coloniale britannique. Avec l'aide des peuples amérindiens alliés, il réussit à défendre les points stratégiques aux frontières acadiennes, sur le lac Ontario et dans l'Ouest, malgré les restrictions financières en temps de paix.

Les répercussions de la GUERRE DE LA SUCCESSION D'AUTRICHE en Amérique du Nord provoque, en 1744, une pénurie des articles commerciaux, ce qui compromet gravement le réseau d'alliances entre les Français et les autochtones. Après le départ de Beauharnois, en 1747, plusieurs de ses recommandations sont approuvées, notamment la FORTIFICATION de la ville de Québec et le renforcement de la puissance française dans l'Ouest.