NCSM Haida

Le NCSM Haida est un destroyer canadien de classe Tribal qui a servi durant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée. Il est aujourd’hui un Lieu historique national administré par Parcs Canada et il est ancré dans le port d’Hamilton. Le Haida est reconnu comme le plus combatif des bateaux de guerre canadiens.

Le NCSM Haida est un destroyer canadien de classe Tribal qui a servi durant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée. Il est aujourd’hui un Lieu historique national administré par Parcs Canada et il est ancré dans le port d’Hamilton. Le Haida est reconnu comme le plus combatif des bateaux de guerre canadiens.


NCSM Haida

Destroyer de classe Tribal

Le NCSM Haida, un puissant destroyer de classe Tribal de la Deuxième Guerre mondiale, est commandé le 30 août 1943 et construit en Angleterre pour la Marine royale canadienne. Il est un des huit destroyers de classe Tribal livrés à la marine canadienne. En tout, 27 bateaux de ce type sont construits pour les marines du Canada, de l’Australie et de Grande-Bretagne.

Deuxième Guerre mondiale

La première mission du NCSM Haida est d’escorter des convois d’approvisionnement jusqu’au port soviétique de Murmansk, au-dessus du cercle arctique. Pendant cette mission, le Haida et son équipage contribuent à couler le croiseur de bataille allemand Scharnhorst, remportant son premier honneur de combat. Le vaisseau est ensuite transféré à Plymouth avec ses bâtiments jumeaux NCSM Athabaskan et NCSM  Huron.

Alors qu’il participe à des opérations dans la Manche, le NCSM Athabaskan est touché par une torpille allemande et coule dans la nuit du 29 au 30 avril 1944. Le Haida force un destroyer allemand à s’échouer et en endommage un deuxième. Il retourne ensuite à l’endroit où l’Athabaskan a été touché et recueille 42 membres de son équipage. Toutefois, à l’approche de l’aube, il doit quitter la zone à cause de la menace de bombardiers en piqué allemands. Un autre groupe de 85 hommes sont secourus par les Allemands et deviennent prisonniers de guerre. En tout, 128 membres de l’équipage de l’Athabaskan perdent la vie.

Le Haida patrouille la Manche et le golfe de Gascogne de janvier 1944 à janvier 1945. Il participe aussi au débarquement de Normandie le 6 juin 1944. Le Haida retourne à Halifax pour un réaménagement en septembre 1944. Pendant la dernière année de la guerre, il escorte à nouveau des convois vers Murmansk et prend part à la libération de la Norvège.

Le NCSM Haida devient célèbre pour son rôle dans la destruction de plusieurs vaisseaux allemands. Entre avril et septembre 1944 seulement, il coule neuf navires ennemis. Au total, le Haida contribue à couler 14 bateaux durant la Deuxième Guerre mondiale.

Le saviez-vous?
Harry DeWolf, qui a commandé le NCSM Haida en 1943 et en 1944, a été un des héros de la marine les plus décorés au Canada. Il a servi pendant plus de 40 ans dans la Marine royale canadienne et a été promu vice-amiral. Harry DeWolf a souffert du mal de mer durant toute sa carrière dans la marine et disait qu’il n’arrivait à dormir qu’en position debout.

Guerre de Corée

Après son service en temps de paix de 1947 à 1950, le NCSM Haida est réaménagé avec un armement plus moderne et reclassé en tant que destroyer d’escorte. De 1952 à 1954, il sert avec les forces des Nations Unies en Corée (voir Guerre de Corée). Pendant ses deux affectations, le Haida protège des porte-avions et bloque des lignes d’approvisionnement. Il contribue aussi à faire sauter des trains d’approvisionnement communistes sillonnant la côte, des opérations appelées « train busting » (bousillage de train).

Lieu historique national du NCSM Haida

Le Haida demeure en service dans la Marine royale canadienne jusqu’au 11 octobre 1963. L’année suivante, il est acheté par des amis et des admirateurs, puis en 1970 il est récupéré par le gouvernement de l’Ontario et remorqué devant la place Ontario, à Toronto, en tant que monument commémoratif. En 1984, la Commission des sites et monuments historiques du Canada désigne le NCSM Haida comme un Lieu historique national. Plus de 30 ans plus tard, le NCSM Haida est transféré à Parcs Canada. En 2002, il est remorqué sur le canal Welland et mis en cale sèche à St. Catharines pour subir des réparations. Un an plus tard, il est déplacé à Hamilton, et en juin 2004, il est ouvert en tant que lieu historique national, amarré au quai 9 du port de Hamilton. Le Haida est le seul destroyer de classe Tribal survivant.


Liens externes

//