Innisfil

Innisfil, ville de l'Ont.; pop. 33 079 (recens. 2011), 31 175 (recens. 2006); const. en tant que ville en 1991. Innisfil est située à 60 km au nord de Toronto, sur les rives du LAC SIMCOE.

Innisfil, ville de l'Ont.; pop. 33 079 (recens. 2011), 31 175 (recens. 2006); const. en tant que ville en 1991. Innisfil est située à 60 km au nord de Toronto, sur les rives du LAC SIMCOE. « Innisfil » est un terme poétique désignant l'Irlande. La région, autrefois occupée par les Hurons, est arpentée en 1820. Peu après, les premiers colons arrivent, par la rivière Hollande et le lac Simcoe, pour cultiver les terres de la région de Big Bay Point.

Le canton d'Innisfil croît lentement dans les années 1830 et 1840, mais la construction, dans les années 1850, de voies ferrées traversant la région déclenche une vague de croissance : de nombreuses scieries et des ports se développent le long du lac Simcoe. La région n'en demeure pas moins essentiellement agricole jusqu'à ces dernières années, où les chalets et autres installations récréatives du lac Simcoe prennent plus d'importance.

En 1991, la fusion du canton d'Innisfil, du village Cookstown et d'une partie des cantons de West Gwillimbury et de Tecumseh donne naissance à Innisfil. La région est à la fois résidentielle et rurale, lieu de retraite et lieu de résidence estivale. L'autoroute 400, voie principale entre Barrie et Toronto, traverse le territoire de la ville. Parmi les attractions touristiques, on compte le village de Cookstown et ses bâtiments historiques, plusieurs parcs provinciaux et réserves fauniques ainsi que les activités récréatives du lac Simcoe.