Israel, Werner



Werner Israel, scientist
Le physicien, Werner Israel, émet la théorie que les trous noirs peuvent \u00eatre définis par quelques param\u00e8tres (avec la permission de l'U. de l'Alberta/Lotus Studio).

Israel, Werner

 Werner Israel, physicien (Berlin, Allemagne, 4 oct. 1931). Il étudie à l'U. de Capetown (B.Sc. en 1951, M.Sc. en 1954) et au Dublin Institute for Advanced Studies (Ph.D. en 1960). Il est engagé à l'U. de l'Alberta comme professeur adjoint au Département de mathématiques, en 1958. Depuis 1972, il est professeur titulaire de physique à l'U. de l'Alberta. Ses recherches couvrent différents domaines, dont la théorie de la relativité, les TROUS NOIRS, la cosmologie, la thermodynamique relativiste et la gravité quantique. On le connaît bien pour son travail de pionnier sur l'effondrement gravitationnel, le concept de l'horizon des événements et le caractère unique des trous noirs. Il contribue aussi de façon importante à la théorie cinétique relativiste et à la thermodynamique des trous noirs.

Werner est aussi reconnu à l'échelle internationale pour son apport dans les domaines de la relativité, de la gravitation, de la thermodynamique relativiste et de la cosmologie, et a obtenu les nominations et les prix suivants : membre de la Société royale du Canada en 1972; Sherman-Fairchild Distinguished Scholar, à CALTECH de 1974 à 1975; Médaille pour contribution exceptionnelle en physique de l'Association canadienne des physiciens en 1981; Research Prize in Natural Sciences and Engineering de l'U. de l'Alberta en 1983; le prix commémoratif Izaak-Walton-Killam en 1984; membre de la Royal Society of London en 1986; maître de recherche à l'Institut canadien des recherches avancées de 1986 à 1991 et officier de l'Ordre du Canada en 1994.