Kim, Andy

Andy Kim (né Andrew Jouachim ou Yoakim, aussi connu sous le nom de Baron Longfellow). Auteur-compositeur, chanteur populaire (Montréal, 5 décembre 1952). Andy Kim étudie à Montréal et enregistre son premier 33 tours Give Me Your Love chez 20th Century Fox.

Kim, Andy

Andy Kim (né Andrew Jouachim ou Yoakim, aussi connu sous le nom de Baron Longfellow). Auteur-compositeur, chanteur populaire (Montréal, 5 décembre 1952). Andy Kim étudie à Montréal et enregistre son premier 33 tours Give Me Your Love chez 20th Century Fox. En 1967, il s'installe à New York dans le but de réaliser son rêve, c'est-à-dire de se faire une place dans le monde de la musique populaire. A. Kim est engagé par l'auteur-compositeur Jeff Barry dans sa nouvelle maison de disques, Steed Records. La nouvelle équipe d'auteurs-compositeurs connaît un succès phénoménal, tout d'abord, en 1968, au Canada et aux États-Unis, avec leur chanson « How'd We Ever Get This Way », interprétée par Kim. Ensuite, Kim sort une série de dix tubes - principalement pour les adolescents - pour la plupart écrits avec Barry. Parmi ces succès, citons « Baby, I Love You », écrite par Barry et Phil Spector, et « So Good Together », qui se vendent à des millions d'exemplaires. Kim remporte aussi un grand succès en écrivant, avec Jeff Barry et Ellie Greenwich, pour les Archies et leurs dessins animés télévisés. Une de ces chansons, « Sugar, Sugar », enregistrée en 1969, se vend à plus de 13 millions d'exemplaires. Associée par erreur à l'agitation urbaine de l'époque, sa chanson « Shoot 'Em Up Baby » est moins bien accueillie aux États-Unis.

En 1974, Kim s'installe à Los Angeles et fait de fréquents voyages à Montréal. Sa carrière progresse davantage lorsque, à Montréal, il fonde avec son frère Joe - également son agent - la maison de disques Ice Records et enregistre l'album Andy Kim, ainsi que la chanson « Rock Me Gently ». Cet enregistrement témoigne d'une plus grande maturité musicale et laisse de côté son style « bubblegum » ou « teenybopper » des autres albums. La chanson est numéro un au palmarès du Canada et des États-Unis et elle est aussi très populaire au Royaume-Uni et à l'étranger.

Des années 1980 à 2005

Après « Rock Me Gently », Andy Kim connaît quelques années plus calmes jusqu'à ce qu'il signe avec Gordon Mills, l'agent de Tom Jones, qui lui suggère de changer son nom pour Baron Longfellow, pour s'éloigner de son image d'idole des adolescents. En 1980, Kim-Longfellow enregistre le single pour adultes, « Amour », qui est ici nominé aux Juno et très populaire en Europe. Il connaît un succès modéré sous le nom de Baron Longfellow et, durant les années 1980 et 1990, il continue à écrire, à enregistrer et à donner quelques représentations mais il reste en général dans l'ombre jusqu'à la sortie de son single « I Forgot to Mention », écrit avec Ed Robertson des Barenaked Ladies, et de l'album Powerdrive, en 2005. Ces succès tardifs mettent en évidence la longévité de la carrière fructueuse de Andy Kim qui est auteur-compositeur durant presque quatre décennies.

Reconnaissance et récompenses

Andy Kim fait quelques apparitions à la télévision allemande et nord-américaine, par exemple, au Dinah Shore Show en 1975. En 1974, il effectue une tournée mondiale et, dans les années 1980, il donne des représentations en Corée du Sud, à Hong Kong et en Europe. Il reçoit un prix Juno en 1969 pour le meilleur chanteur masculin et plusieurs autres nominations. En 1975, il donne une prestation à la cérémonie des Juno. En 2005, il est nommé meilleur artiste masculin par le Canadian Independent Music. Ses chansons remportent plusieurs BMI Awards et sont interprétées par Michelle Wright, James Last, les Monkees, Sha Na Na, Bobby Goldsboro et Tom Jones. On peut entendre « Sugar, Sugar » dans le film A Very Brady Sequel (1996). La musique d'Andy Kim est comparée à celle de Neil Diamond et sa carrière à celle d'une autre idole des jeunes, Paul Anka.

Bibliographie

« Canada's top male vocalist - Andy Kim », RPM Weekly, 24 fév. 1969.

Melhuish, Martin, « Andy Kim », RPM, 11 janv. 1975.

« Stardom only a hit away for Andy Kim », Ottawa Journal, 25 juil. 1975.

Melhuish, Martin, Heart of Gold(Toronto, 1983).

Contemporary Canadian Biographies, Août 2004