Ksan

Ksan est une reconstitution d'un village gitksan (tsimshians) situé au confluent des rivières Skeena et Bulkley à Hazelton, en Colombie-Britannique

Ksan, village
Reconstitution d'un village gitksan situé au confluant des rivi\u00e8res Skeena et Bulkley \u00e0 Hazelton (en Colombie-Britannique), l\u00e0 o\u00f9 des villages autochtones ont existé pendant des millénaires (avec la permission de Masterfile).

Ksan est une reconstitution d'un village gitksan (tsimshians) situé au confluent des rivières Skeena et Bulkley à Hazelton, en Colombie-Britannique, là où des villages d'Indiens ont existé pendant des millénaires. Ksan, qui est le nom gitksan pour la rivière Skeena (« rivière des brumes »), est le fruit d'un projet conjoint entre Gitskans et non-autochtones visant à résoudre les problèmes sociaux et économiques de la région en encourageant une meilleure compréhension de la culture indienne locale et en faisant revivre ses traditions artistiques. En 1958, l'Association de la bibliothèque d'Hazelton amasse 10 000 dollars pour la reconstruction de la Skeena Treasure House pour y exposer les vêtements cérémoniels prêtés par plusieurs chefs gitksans de la région. À la suite de la décision du comité bénévole de planification de construire une réplique d'un village autochtone du début du XIXe siècle, les travaux débutent en 1968 grâce au soutien financier de l'Association de Ksan et des gouvernements provincial et fédéral. Ksan est officiellement inauguré le 12 août 1970. Les bâtiments, modelés sur les maisons communales aux façades peintes, comptent une école et un atelier de sculpture, une boutique de sculptures et d'artisanat des Gitksans et des porteurs, ainsi qu'un musée exposant les objets et vêtements rituels des chefs entre les cérémonies (voir Potlatch). Une maison du clan du Loup du XIXe siècle disposée pour une fête rituelle (habitation) et une maison préhistorique du clan de la Grenouille exposant divers objets représentent des activités traditionnelles.

Certains bâtiments du village Ksan sont ouverts à longueur d'année et, en été, on y offre des visites guidées et des spectacles de danse. Dans les villages gitksans situés près de Ksan, les visiteurs peuvent admirer certains des plus anciens totems et en apprendre davantage sur l'histoire locale.

Voir aussi Art autochtone de la côte nord-ouest.


Liens externes