Joseph Tyrrell

Tenu en haute estime par ses collègues et par les officiels, tant à Ottawa qu'à Toronto, il apporte sa contribution à la rédaction de plusieurs ouvrages historiques, notamment la publication des journaux personnels de Samuel HEARNE et de David THOMPSON.

Tyrrell, Joseph B.
Joseph Tyrrell était d'une nouvelle race d'explorateur, un voyageur écologiste qui était aussi un scientifique (avec la permission de la Thomas Fisher Rare Book Library).

Joseph Burr Tyrrell, géologue, explorateur et historien (Weston, Canada-Ouest, 1er nov. 1858 - Toronto, 26 août 1957). Pendant ses 17 ans au service de la COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA (1881-1898). Tyrrell explore de vastes régions de l'Ouest et du Nord canadien et confirme les données recueillies par les explorateurs qui l'ont précédé. Il comble les lacunes des cartes géographiques, plus particulièrement celles illustrant les Territoires du Nord-Ouest. C'est dans des conditions très difficiles qu'il explore les rivières DUBAWNT et THELON jusqu'à l'INLET CHESTERFIELD et qu'il fait la découverte de strates riches en ossements de DINOSAURES dans le Sud de l'Alberta. Il découvre aussi d'importants gisements houillers à Drumheller, en Alberta, et à Fernie, en Colombie-Britannique. Ainsi, il permet d'élargir le bassin de connaissances en ce qui à trait à la géographie, à la botanique, à l'entomologie, à la mammalogie et à l'ornithologie de nombreuses régions. Il devient par la suite un consultant minier, puis, comme mineur, il participe à la RUÉE VERS L'OR DU KLONDIKE et travaille dans le Nord de l'Ontario. Il amasse ainsi une fortune considérable.

Tenu en haute estime par ses collègues et par les officiels, tant à Ottawa qu'à Toronto, il apporte sa contribution à la rédaction de plusieurs ouvrages historiques, notamment la publication des journaux personnels de Samuel HEARNE et de David THOMPSON. Président de la CHAMPLAIN SOCIETY il reçoit de nombreuses distinctions incluant la Médaille Flavelle de la Société royale du Canada. Son nom est associé à plusieurs accidents topographiques du pays et au moins une municipalité porte son nom. Le ROYAL TYRRELL MUSEUM OF PALAEONTOLOGY, situé à Drumheller (1985), commémore ses découvertes du siècle dernier.


Lecture supplémentaire

  • A. Inglis, Northern Vagabond: The Life and Career of J.B. Tyrrell (1978); W.J. Loudon, A Canadian Geologist (1930).

Liens externes