Dinosaures au Canada

Les dinosaures sont un groupe d’animaux qui ont dominé autrefois l’environnement terrestre de tous les continents. Ils ont vécu de la fin du Trias tardif jusqu’à la fin du Crétacé, il y a 225 à 65 millions d’années. Toutefois, d’une certaine manière les dinosaures sont encore communs aujourd’hui puisque les oiseaux sont leurs descendants directs. Les paléontologues ont découvert plus de 100 espèces de dinosaures au Canada. La plus grande partie de ces fossiles proviennent du parc provincial Dinosaur, en Alberta. Parmi les dinosaures bien connus dont le nom provient de spécimens trouvés au Canada, on retrouve Albertosaurus, Centrosaurus, Corythosaurus, Dromaeosaurus, Gorgosaurus, Lambeosaurus, Pachyrhinosaurus, Parasaurolophus et Styracosaurus.

Les dinosaures sont un groupe d’animaux qui ont dominé autrefois l’environnement terrestre de tous les continents. Ils ont vécu de la fin du Trias tardif jusqu’à la fin du Crétacé, il y a 225 à 65 millions d’années. Toutefois, d’une certaine manière les dinosaures sont encore communs aujourd’hui puisque les oiseaux sont leurs descendants directs. Les paléontologues ont découvert plus de 100 espèces de dinosaures au Canada. La plus grande partie de ces fossiles proviennent du parc provincial Dinosaur, en Alberta. Parmi les dinosaures bien connus dont le nom provient de spécimens trouvés au Canada, on retrouve Albertosaurus, Centrosaurus, Corythosaurus, Dromaeosaurus, Gorgosaurus, Lambeosaurus, Pachyrhinosaurus, Parasaurolophus et Styracosaurus.


Cliquez sur chaque image de dinosaure pour découvrir le dinosaure identifié à cet endroit, son nom, la période où il a vécu, et bien d’autres informations.

(Les données ont été téléchargées depuis la Paleobiology Database le 4 décembre 2020, en utilisant les paramètres suivants : intervalle de temps = Trias, Jurassique et Crétacé, région = Canada, paléoenvironnement = terrestre. La Paleobiology Database est régie par une licence internationale Creative Commons CC BY 4.0.)

Taxonomie

Les scientifiques utilisent le mot « dinosauriens » pour désigner les dinosaures et leurs descendants. Les dinosauriens sont généralement classés dans deux lignées principales : Saurischia (dinosaures à bassin de lézard) et Ornithischia (dinosaures à bassin d’oiseau). Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les oiseaux actuels descendent du groupe à bassin de lézard. Les scientifiques ont baptisé près de 3 000 espèces de dinosaures non aviaires. Cependant, des milliers d’espèces restent à identifier. Chaque découverte, qu’elle appartienne à une nouvelle espèce ou non, fournit de nouveaux indices quant aux relations entre les espèces de dinosaures. C’est pourquoi la classification des dinosaures est en évolution constante.

Description et comportement

Troodon

La plupart des dinosaures sont des animaux actifs à sang chaud. Beaucoup d’entre eux atteignent une taille et un poids rivalisant avec celui des plus grandes baleines. L’odorat, la vue et l’ouïe des carnivores géants comme Tyrannosaurus rex sont très développés. Leurs yeux dirigés vers l’avant leur procurent une vision binoculaire tridimensionnelle. T. rex possède aussi les dents et les mâchoires les plus puissantes de tous les animaux existants ou disparus. Elles sont capables de trancher la chair et les os de ses proies.

Toutefois, beaucoup d’espèces de dinosaures sont plus petites que les humains. Comme leurs descendants les oiseaux, la plupart des petits dinosaures carnivores ont le corps couvert de plumes formant des motifs colorés. Les petits dinosaures carnivores comme Troodon et Saurornitholestes, tous deux découverts en Alberta, ont un cerveau jusqu’à six fois plus gros que celui des crocodiles. Les petits dinosaures semblables à des oiseaux se nourrissent de poissons, de lézards et même de mammifères. Des espèces de dinosaures à bec de canard et à cornes se regroupent en gigantesques troupeaux de milliers d’animaux, probablement dans le but de se protéger durant leurs migrations annuelles. Ils sont parfois suivis et chassés par des meutes de Tyrannosauridae comme Albertosaurus.

Rayon d’action

Albertosaurus

On trouve parmi les dinosaures les plus grands animaux ayant marché sur terre. Ces animaux à longues pattes peuvent parcourir de grandes distances. On ne sera pas surpris que beaucoup de ces remarquables dinosaures, dont Tyrannosaurus rex et Triceratops, vivaient à la fois au Canada et aux États-Unis actuels. L’Amérique du Nord et l’Asie étaient reliées par voie terrestre dans l’Arctique, permettant aux dinosaures de voyager d’un continent à l’autre, et les dinosaures de l’Ouest canadien ont des cousins très proches en Asie centrale. Parmi ceux-ci, on retrouve Saurolophus, un dinosaure d’abord observé en Alberta mais aussi découvert en Mongolie.

Extinction

La plupart des lignées de dinosaures sont disparues il y a quelque 65 millions d’années. Bien que cela soit toujours débattu par certains, des indices semblent indiquer qu’un astéroïde s’est écrasé à cette époque sur la péninsule de Yucatan, entre le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. La collision aurait envoyé assez de poussière dans l’atmosphère pour bloquer la lumière du soleil, entraînant un effondrement généralisé des écosystèmes. Beaucoup d’espèces végétales et la plupart des espèces animales (dont les dinosaures, à l’exception des oiseaux) n’auraient pas survécu à cette épreuve et seraient disparues. Les plus petits animaux comme les lézards, les crocodiles, les oiseaux et les mammifères, ayant de meilleures chances de survivre à la catastrophe, ont ensuite repeuplé la planète alors que les écosystèmes se reconstituaient. Les oiseaux sont les descendants directs des dinosaures, et sont classés par les biologistes et les paléontologues modernes comme un sous-groupe des dinosauriens. En conséquence, il existe aujourd’hui plus de 10 000 espèces vivantes de dinosaures.

Dinosaures trouvés au Canada

Plus de 100 espèces distinctes de dinosaures ont été trouvées au Canada. Près de la moitié ont été trouvées dans le parc provincial Dinosaur, en Alberta. Pendant le Crétacé, l’Alberta était plus chaude qu’aujourd’hui. Une végétation luxuriante nourrissait des dinosaures herbivores, qui à leur tour étaient mangés par des dinosaures carnivores. Quand les dinosaures mouraient, les nombreuses rivières de la région recouvraient rapidement les squelettes de sable et de sédiments charriés par les courants de boue. Outre le Dinosaur Provincial Park, on trouve plusieurs autres sites de fossiles de dinosaures en Alberta. Des fossiles ont été trouvés le long des principaux réseaux de rivières de la province, et même dans les limites de certaines villes, dont Edmonton. Il y a plusieurs sites d’empreintes de dinosaures en Alberta, particulièrement dans les contreforts. Des nids et des œufs de dinosaures, certains contenant encore des restes d’embryons, ont été trouvés près de la frontière américaine.

Outre l’Alberta, la Colombie-Britannique comporte plusieurs sites de fossiles de dinosaures, dont certains comptent parmi les plus riches en empreintes. Certaines parties de la Saskatchewan possèdent également des sites de fossiles très riches. Des os de dinosaures ont également été retrouvés en Nouvelle-Écosse, au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. Toutefois, à ce jour on n’a découvert dans aucun de ces sites des spécimens suffisamment complets pour permettre d’identifier de nouvelles espèces.

Expositions et recherche

En 1979, le Dinosaur Provincial Park est devenu le premier site du patrimoine mondial des Nations Unies dédié à la paléontologie. Cette désignation est justifiée par la grande diversité des fossiles de dinosaures présents dans le parc et le fait que des centaines de squelettes, et des millions d’os de dinosaures y ont été retrouvés. Des squelettes originaux de dinosaures provenant du parc sont exposés dans le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology à Drumheller, en Alberta. On peut aussi en observer dans 30 établissements à travers le monde, dont l’American Museum of Natural History à New York et le Natural History Museum à Londres, en Angleterre.

On retrouve aussi des expositions de dinosaures canadiens de notoriété mondiale au Palaeontology Museum de l’Université d’Alberta et au Royal Alberta Museum, tous deux à Edmonton, au Philip J. Currie Dinosaur Museum à Wembley, en Alberta, au T. rex Discovery Centre à Eastend, en Saskatchewan, au Royal Ontario Museum à Toronto et au Musée canadien de la nature à Ottawa. Des programmes de recherche sur les dinosaures sont associés à la plupart de ces lieux d’exposition. Il y a aussi des programmes de recherche à l’Université de Calgary et à l’Université McGill à Montréal. Les programmes de collecte de fossiles de dinosaures sont particulièrement actifs dans les provinces de l’Ouest. Des étudiants viennent de partout dans le monde pour être formés et faire de la recherche sur les dinosaures du Canada. On continue à découvrir de nouvelles espèces et à les baptiser pratiquement chaque année, mais la recherche se consacre maintenant davantage à mieux connaître la biologie de ces animaux. Les paléontologues cherchent notamment à comprendre pourquoi les dinosaures ont connu un succès aussi durable, pourquoi ils ont dominé les autres animaux terrestres pendant plus de 150 millions d’années. Les recherches des dernières décennies ont montré que les dinosaures étaient des animaux beaucoup plus complexes et bien adaptés que les scientifiques ont cru originalement.