Writing-on-Stone, site archéologique

L'art rupestre de Writing-on-Stone représente généralement des êtres humains. Certaines figures ont le corps rond et l'on croit qu'il s'agit de guerriers debout derrière de grands boucliers. D'autres humains ont la forme de sabliers et affichent lignes du coeur et aux organes sexuels.

Milk, rivière
Située à l'extrémité Sud-Est de l'Alberta, c'est la seule rivière canadienne qui se déverse dans le bassin de drainage du golfe du Mexique (Corel Professional Photos).
Pétroglyphes
Pétroglyphes incisés sur les falaises de grès massives dans le parc provincial Writing-On-Stone (photo de Cliff Wallis; avec la permission de Cottonwood Consultants Ltd.).

Writing-on-Stone, site archéologique

Nommé d'après le mot pied-noir « Áísínai'pi » signifiant « c'est écrit », Writing-on-Stone est à la fois un parc provincial et un important site archéologique. Situé au centre de sud de l'Alberta, Writing-on-Stone présente l'une des plus importantes collections d'art rupestre de l'Amérique du Nord. L'action érosive de la rivière Milk a creusé dans l'assise rocheuse de grès un réseau complexe de murailles et des colonnes et des piliers d'allure exotique appelés HOODOO. Sur ces parois rocheuses, les autochtones du sud de l'Alberta ont gravé des milliers d'images.

Pictogrammes et Pétroglyphes anciens

Si les anciens habitants des Plaines (voirAUTOTOCHTONES : LES PLAINES) n'utilisaient pas d'alphabet, ils ont néanmoins créé une forme raffinée d'art rupestre, ou écriture en signes peints. Les images anciennes de Writing-on-Stone ont été faites selon deux méthodes. Sur les rocs tendres, les autochtones ont taillé ou ciselé des silhouettes de formes humaines et animales, des formes géométriques ainsi qu'un ensemble impressionnant d'objets courants : arcs, flèches et boucliers. Ces images gravées sont appelées pétroglyphes. Suivant une autre méthode, ils ont peint des images sur la surface rocheuse avec de l'hématite ferrugineuse, appelée aussi ocre rouge. Il s'agit alors de pictogrammes. La peinture a été appliquée sur le roc avec les doigts ou avec un pinceau fait à partir des extrémités poreuses de certains os de bison (voirPICTOGRAMMES ET PÉTROGLYPHES).

L'art rupestre de Writing-on-Stone représente généralement des êtres humains. Certaines figures ont le corps rond et l'on croit qu'il s'agit de guerriers debout derrière de grands boucliers. D'autres humains ont la forme de sabliers et affichent lignes du coeur et aux organes sexuels. Parmi les animaux représentés, on retrouve chevreuils, élans, moutons, mouffettes, ours, antilopes, chiens, serpents et bisons. Les animaux sont seuls, en groupes ou avec des humains. Dans certains cas, il s'agit d'un événement particulier, comme le sacrifice d'un bison ou un combat. Le cheval était fréquemment représenté et les artistes ont utilisé de grandes lignes majestueuses afin d'évoquer la puissance et la rapidité du cheval. Il est souvent impossible de dater l'art rupestre de façon exacte, mais la présence de chevaux et d'articles introduits chez les AUTOCHTONES par les Européens indique qu'une partie de ces images remonte aux années 1730. Cependant, plusieurs autres images semblent plus anciennes. Les techniques avancées de datation laissent croire, en effet, que certaines scènes de Writing-on-Stone sont vieilles de plusieurs millénaires.

Un lieu où découvrir l'avenir

L'art rupestre est de nature biographique ou cérémonielle. L'art biographique semble raconter une histoire particulière, comme un combat ou un exploit accompli par un individu. Certaines histoires mettent en scène des dizaines de figures : humains, chevaux, TIPIS, chiens, etc. Les auteurs de ces scènes ont vraisemblablement participé aux événements illustrés. L'art rupestre cérémoniel ne raconte pas une histoire précise mais montre plutôt des êtres puissants et des parents spirituels. L'art cérémoniel montre le plus souvent un seul ou quelques personnages. Ce style d'art semble représenter une volonté de communiquer avec le monde des esprits. De mémoire d'homme, Writing-on-Stone était un lieu où les autochtones se rendaient pour connaître leur sort et découvrir leur avenir.

Selon les archéologues, l'art rupestre de Writing-on-Stone est l'oeuvre des ancêtres des PIEDS-NOIRS et d'autres tribus autochtones des plaines septentrionales. Toutefois, les Pieds-Noirs sont d'avis que les gravures et les peintures ont été créées par les esprits. Pour eux, Writing-on-Stone a toujours été un lieu sacré; un lieu à craindre et à respecter, un lieu où on n'allait uniquement pour communiquer avec le monde des esprits. L'art rupestre du PARC PROVINCIAL WRITING-ON-STONE a été désigné ressource historique provinciale et est protégé en vertu de la loi sur les ressources historiques de l'Alberta. Le personnel du parc offre des visites guidées durant les mois d'été.


En savoir plus

Liens externes