Sites du patrimoine mondial d'UNESCO au Canada | l'Encyclopédie Canadienne

article

Sites du patrimoine mondial d'UNESCO au Canada

Les sites du patrimoine mondial sont des régions désignées par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), avec l’objectif de préserver les lieux qui présentent une valeur culturelle, naturelle et historique particulière. On compte 22 sites du patrimoine mondial au Canada.


Contexte

En 1972, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) adopte une convention relative à la protection du patrimoine culturel et naturel mondial. Cette convention vise à reconnaître et à protéger des sites dans le monde entier ayant une valeur universelle du fait de l’intérêt qu’ils présentent sur le plan de la nature ou de la culture. Le processus de désignation de ces sites exige la collaboration des pays participants. Près de 200 États ont ratifié la Convention, acceptant ainsi de protéger les sites désignés à l’intérieur de leurs frontières et de contribuer financièrement au Fonds du patrimoine mondial créé pour favoriser la protection des sites menacés. Les sites du patrimoine mondial sont choisis par un comité en fonction de critères déterminés.

Sites du patrimoine mondial des Nations Unies au Canada

Site

Année de désignation

Provinces ou territoires

Raison de la désignation

Parc national Nahanni>

1978

Territoires du Nord-Ouest

Ce site comprend une zone naturelle intacte de 4 700 km2 présentant des caractéristiques géologiques remarquables.

L’Anse aux Meadows

1978

Terre-Neuve

Cette colonie viking est considérée comme le témoignage de la première implantation des Européens au Canada.

Kluane / Wrangell-St. Elias / Glacier Bay / Tatshenshini-Alsek

1979

Territoire du Yukon et Colombie-Britannique

Il s’agit du plus grand champ de glace au monde en dehors des calottes glaciaires.

Parc provincial Dinosaur

1979

Alberta

Le parc abrite certains des fossiles de dinosaures les plus importants au monde datant d’il y a 75 à 77 millions d’années.

Head-Smashed-In Buffalo Jump

1981

Alberta

Ce site est l’un des terrains de chasse des collectivités autochtones les plus anciens et les mieux préservés.

SGang Gwaay

1981

Colombie-Britannique

Ce site offre des vestiges de la civilisation des Haïdas, illustrant leur culture et leur mode de vie passés.

Parc national Wood Buffalo

1983

Territoires du Nord-Ouest et Alberta

Ce parc est l’une des plus vastes prairies d’herbe fraîche intactes restant en Amérique du Nord.

Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, incluant les parcs Banff, Jasper, Yoho et Kootenay

1984

Colombie-Britannique et Alberta

Cette région regroupe quatre parcs nationaux et trois parcs provinciaux illustrant divers processus géologiques glaciaires.

Arrondissement historique du Vieux-Québec

1985

Québec

Cet arrondissement est l’illustration la plus achevée d’une ville coloniale fortifiée au nord du Mexique.

Parc national du Gros-Morne

1987

Terre-Neuve-et-Labrador

Le paysage fournit l’une des illustrations les plus parfaites de la tectonique des plaques.

Parc international de la paix Waterton-Glacier

1995

Alberta et Montana

Le parc illustre la diversité des paysages, de la faune, de la flore et de la topographie de la région.

Vieille ville de Lunenburg

1995

Nouvelle-Écosse

Il s’agit de l’exemple le mieux préservé de la planification d’une colonie britannique en Amérique du Nord.

Parc national de Miguasha

1999

Québec

Ce site fossilifère est considéré comme l’exemple le plus exceptionnel au monde de la période dévonienne.

Canal Rideau

2007

Ontario

Il s’agit du canal à plans d’eau successifs le mieux préservé en Amérique du Nord.

Falaises fossilifères de Joggins

2008

Nouvelle-Écosse

Ces rochers de surface constituent les archives les plus complètes au monde de la vie terrestre durant la période de la période carbonifère.

Paysage de Grand-Pré

2012

Nouvelle-Écosse

Ce marais et les vestiges archéologiques qu’il abrite constituent un exemple remarquable d’une colonie acadienne.

Station baleinière basque de Red Bay

2013

Terre-Neuve-et-Labrador

Cette station constitue l’un des exemples les plus exhaustifs et les mieux préservés des techniques de chasse à la baleine mises en œuvre par les Basques au 16e siècle.

Mistaken Point

2016

Terre-Neuve-et-Labrador

Ces falaises situées sur la côte est de Terre-Neuve renferment des fossiles parmi les plus anciens jamais répertoriés sur Terre. Ces fossiles remontent à la période édiacarienne (il y a 580 à 560 millions d’années) et dénotent l’apparition d’organismes biologiquement complexes.

Pimachiowin Aki

2018

Manitoba, Ontario

Pimachiowin Aki fait partie des terres traditionnelles des Anishinaabegs et comprend près de 30 000 km2 de forêt boréale. Les communautés des Premières Nations qui y vivent continuent d’utiliser la forêt et les cours d’eau comme le faisaient leurs ancêtres, et la région témoigne de la tradition des Anishinaabegs qui honorent et respectent la terre.

Áísínai’pi (site archéologique)

2019

Alberta

Cette région fait partie du parc provincial Writing-on-Stone, qui comprend des milliers d’images dessinées sur les rochers, ce qui en fait la plus grande concentration d’art sur roche autochtone des plaines d’Amérique du Nord.

Île d’Anticosti

2023

Québec

Cette île contient les archives fossiles les plus complètes et les mieux préservées de la première extinction massive d’animaux qui a eu lieu il y a entre 447 et 437 millions d’années.

Tr’ondëk-Klondike

2023

Yukon

Cette région se trouve sur le territoire de la Première Nation des Tr’ondëk Hwëch’in. On y trouve des archives démontrant la manière dont les peuples autochtones se sont adaptés aux changements sans précédent provoqués par la ruée vers l’or du Klondike qui a eu lieu de 1897 à 1899. Ce site comporte huit éléments.

Liens externes