Schefferville

Schefferville, ville du Qc; pop. 202 (recens. 2006), 240 (recens. 2001); const. en 1955. Schefferville est située entre les lacs Knob et Pearce, au coeur de la péninsule Québec-Labrador et à 576 km au nord de SEPT-ÎLES. Entre 1866 et 1870, le père Louis Babel, en mission auprès des MONTAGNAIS-NASKAPIS, trace une carte de la région de l'Ungava montrant les régions riches en minerais.

En 1895, A.P. LOW, un géologue montréalais, procède à des travaux détaillés de levés et de cartographie, et décèle la présence d'importants gisements de minerai de fer dans la région du lac Knob. En 1938, les résultats des recherches de J.A. Retty, un géologue de Laval, suscitent l'intérêt des financiers et, en 1942, la Holligner North Shore Exploration Company obtient des concessions minières. En 1950, le CHEMIN DE FER QUEBEC NORTH SHORE AND LABRADOR, une filiale de la COMPAGNIE MINIÈRE IOC, commence la construction d'une ligne de chemin de fer jusqu'au lac Knob. Le premier convoi de minerai arrive à Sept-Îles en 1954. Schefferville est construite en 1953 par la Compagnie minière IOC, et le premier ministre Maurice DUPLESSIS donne à cette ville le nom de Mgr Lionel Scheffer (1903-1966), premier évêque du LABRADOR.

L'économie de la région dépend essentiellement du MINERAI DE FER. Les réserves initiales étaient évaluées à 420 millions de tonnes; la compagnie en extrayait environ 8 millions de tonnes par année. En 1979, la production de fer à Schefferville se chiffrait à plus de 282 millions de dollars. En 1983, la Compagnie minière IOC cesse toute activité, entraînant la quasi-fermeture de la ville. Entre 1981 et 1986, la population diminue de 83,9 p. 100. Les pourvoyeurs de chasse et pêche continuent d'utiliser Schefferville comme base d'exploitation.