David Blackwood

David Lloyd Blackwood, C.M., O.Ont., graveur, peintre (né le 7 novembre 1941, à Wesleyville [aujourd’hui New‑Wes‑Valley], à Terre‑Neuve‑et‑Labrador; décédé le 2 juillet 2022, à Port Hope, en Ontario). David Blackowood était considéré comme l’un des graveurs les plus importants au Canada (voir Gravure). Surnommé le « Maître gothique de Terre‑Neuve » par le Globe and Mail, son œuvre dépeint souvent la vie dangereuse des gens de mer de sa Terre‑Neuve natale. Il a enseigné à la Trinity College School et a occupé les fonctions de président honoraire du Musée des beaux‑arts de l’Ontario.

David Lloyd Blackwood, C.M., O.Ont., graveur, peintre (né le 7 novembre 1941, à Wesleyville [aujourd’hui New‑Wes‑Valley], à Terre‑Neuve‑et‑Labrador; décédé le 2 juillet 2022, à Port Hope, en Ontario). David Blackowood était considéré comme l’un des graveurs les plus importants au Canada (voir Gravure). Surnommé le « Maître gothique de Terre‑Neuve » par le Globe and Mail, son œuvre dépeint souvent la vie dangereuse des gens de mer de sa Terre‑Neuve natale. Il a enseigné à la Trinity College School et a occupé les fonctions de président honoraire du Musée des beaux‑arts de l’Ontario.


Faits saillants de carrière

David Blackwood reçoit une bourse du gouvernement de Terre‑Neuve‑et‑Labrador pour étudier la gravure à l’Ontario College of Art (maintenant l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario), à Toronto. Il obtient son diplôme en 1963. La même année, le Musée des beaux‑arts du Canada achète une de ses gravures. Toujours en 1963, il commence à enseigner le dessin et la peinture à la Trinity College School, à Port Hope, en Ontario. À cette institution il enseigne au moins une journée par semaine pendant 25 ans. Entre 1969 et 1975, il est également artiste en résidence à l’Erindale College, à Mississauga, rattaché à l’Université de Toronto, où une galerie porte aujourd’hui son nom.

Même si David Blackwood maintient sa résidence principale et son studio à Port Hope de 1973 jusqu’à son décès en 2022, son inspiration dans le choix de ses sujets prend toujours sa source dans son passé à Terre‑Neuve, et surtout dans sa ville natale Wesleyville (maintenant New‑Wes‑Valley), dans la baie de Bonavista, où il conserve également un atelier jusqu’à la fin des années 2010. Autour de cette toile de fond, il crée un récit quasi épique célébrant les marins et les capitaines de cette collectivité. Il se voit comme partie prenante de la tradition de Terre‑Neuve, comme un baladin qui raconte une histoire avec des images.

Les œuvres de David Blackwood sont présentées au centre culturel The Rooms, à la galerie Uffizi, à Florence, en Italie et dans le cadre de la collection royale de la reine Elizabeth II, au château de Windsor. Au cours de sa carrière, il a plus de 90 expositions solo et deux rétrospectives majeures. Il est représenté la plupart du temps par l’Emma Butler Gallery à St. John’s.

Rôle institutionnel

David Blackwood siège au conseil d’administration du Musée des beaux‑arts de l’Ontario (MBAO) et à celui de l’Inuit Art Foundation. En 2000, le MBAO reçoit un don important de gravures, offertes par David et Anita Blackwood, faisant de cette collection un ensemble inégalé des œuvres de l’artiste et un centre consacré à l’étude de ses gravures. En 2003, David Blackwood est nommé président honoraire du MBAO.

Prix, honneurs et récompenses

En 1988, William Gough publie un livre sur l’œuvre de David Blackwood, intitulé The Art of David Blackwood. En 1992, l’artiste reçoit un doctorat honorifique en lettres de l’Université Memorial ainsi qu’un doctorat honorifique en droit de l’Université de Calgary. En 1976, il fait aussi l’objet d’une production de l’Office national du film du Canada, Blackwood, sélectionnée pour un Academy Award dans la catégorie du meilleur court‑métrage documentaire. En 1993, le gouvernement canadien lui décerne le prix du Mérite patrimonial et il est intronisé à l’Ordre du Canada. En 2002, il devient membre de l’Ordre de l’Ontario.