George Baird

George Baird, C.M., architecte, critique, enseignant, auteur (né le 25 août 1939 à Toronto, en Ontario).

George Baird, architecte

George Baird, C.M., architecte, critique, enseignant, auteur (né le 25 août 1939 à Toronto, en Ontario). Membre de l’Ordre du Canada, deux fois récompensé par un Prix du Gouverneur général, George Baird compte parmi les personnalités les plus influentes de sa génération d’architectes canadiens.

Formation et début de carrière

George Baird est diplômé de l’école d’architecture de l’Université de Toronto où il obtient un baccalauréat en architecture en 1962. Après son diplôme de premier cycle, il effectue des travaux de recherche de troisième cycle à la University College de Londres, en Angleterre, avant de revenir au Canada en 1967. Alors qu’il se trouve à Londres, il enseigne la théorie de l’architecture au Royal College of Art ainsi qu’à l’Architectural Association School of Architecture. À son retour au Canada, il poursuit, jusqu’en 1993, ses activités d’enseignant en tant que professeur à l’Université de Toronto où il occupe les fonctions de président par intérim puis de président du programme d’architecture entre 1983 et 1985. En 1993, il quitte l’Université de Toronto pour rejoindre le corps enseignant de la Harvard University Graduate School of Design où on lui remet un diplôme honoraire. En 1996, il est nommé professeur d’architecture titulaire de la chaire G. Ware Travelstead et enseigne le design en atelier et la théorie architecturale. Il occupe les fonctions de directeur du programme de maîtrise en architecture jusqu’en 2004, date à laquelle il revient à Toronto comme doyen de la faculté d’architecture, d’architecture paysagère et de design de l’Université de Toronto, un poste qui sera le sien jusqu’en 2009.

George Baird Architects and Associates

George Baird crée son cabinet, George Baird Architects and Associates, à Toronto en 1972. Au cours des premières années, son entreprise fonctionne comme un « bureau pédagogique », employant plusieurs de ses étudiants à l’Université de Toronto, notamment Bruce Kuwabara, Martin Kohn, Donald MacKay, Detlef Mertins, Thomas Payne, Barry Sampson, Bridgitte Shim et John van Nostrand, qui se sont tous par la suite distingués comme praticiens ou comme éducateurs, parfois les deux. En 1982, l’entreprise évolue sous la forme d’un partenariat prenant alors l’appellation Baird/Sampson Architects. En 1998, le cabinet change à nouveau de nom pour s’appeler désormais Baird Sampson Neuert Architects Inc. Parmi ses premiers projets les plus marquants, on trouve : en 1980, le siège social de l’Association de camionnage de l’Ontario, à Rexdale en Ontario; en 1982, une candidature non retenue, mais néanmoins remarquée, pour le concours de l’Hôtel de Ville d’Edmonton en Alberta; et, en 1984, l’Auditorium for the Arts de la ville d’Elliot Lake en Ontario qui ne sera finalement jamais construit.

Baird/Sampson Architects

Baird/Sampson Architects, puis Baird Sampson Neuert Architects Inc., un cabinet d’architecture et de design urbain, réalise un certain nombre de projets primés, notamment : le Cloud Gardens Park à Toronto en 1993; le Conservatoire de papillons de la Commission des parcs du Niagara à Niagara Falls en Ontario en 1996; des résidences d’étudiants pour l’Université de Toronto à Mississauga en 1999 et à Scarborough en 2003; ainsi que des mausolées pour les cimetières Prospect en 2001 et Pine Hills en 2002 à Toronto, et pour le cimetière Beechwood à Vaughan en Ontario, également en 2002. À l’international, le cabinet réalise notamment la Old Post Office Plaza à Saint‑Louis dans le Missouri en 2009 et le Cornell Plantations Brian C. Nevin Welcome Centre à Ithaca, dans l’État de New York, en 2011. Parmi les bâtiments publics, on peut mentionner le Burlington Waterfront Centre à Burlington en Ontario en 2006, et la Knox Presbyterian Church à Waterloo en Ontario en 2012. L’entreprise travaille toujours sur un large éventail de types de projets en mettant l’accent sur l’intégration de l’architecture, du paysage et du lieu.

Baird Sampson Neuert Architects

La conception des bâtiments défendue par Baird Sampson Neuert Architects se veut respectueuse de l’environnement, portant une attention toute particulière aux besoins en la matière, aussi bien à un échelon local qu’à un échelon global. Le cabinet joue un rôle de chef de file dans la planification des programmes scolaires institutionnels et publics, comme l’illustrent les réussites de la Thomas L. Wells Public School à Toronto en Ontario en 2005 et de la résidence d’étudiants Erindale Hall sur le campus de l’Université de Toronto à Mississauga en Ontario en 2003. Il met tout particulièrement l’accent sur la conception des espaces publics et sur son intégration dans le contexte local. La Thomas L. Wells Public School est, par exemple, la première « école verte » construite pour le Conseil scolaire des écoles publiques de Toronto. Le bâtiment est conçu pour réduire la consommation d’énergie et créer un environnement d’apprentissage plus favorable grâce à des choix comme l’amélioration de la qualité de l’air et une plus grande utilisation de la lumière naturelle. La résidence Erindale Hall est une structure tout en longueur abritée dans la clairière d’un boisé parmi les étangs environnants, sa façade en pierre calcaire se voulant un témoignage de la géologie sous‑jacente de la région. La colonnade qui longe l’extérieur du bâtiment est destinée à encourager les interactions sociales entre les résidents.

George Baird a également eu une importante influence sur le développement urbain de Toronto des années 1970 à nos jours, mettant à la disposition des urbanistes et des architectes des lignes directrices pour une croissance plus saine et pour des bâtiments de meilleure qualité ainsi que des services en matière d’établissement de plans directeurs. On dit de lui qu’il a créé l’ADN du développement urbain de Toronto, faisant évoluer la ville à partir d’un tissu urbain composé de tours résidentielles isolées et de centres commerciaux enfouis sous terre en donnant la primauté aux espaces publics et en mettant en avant une conception plus intégrée et plus durable des quartiers.

Publications et influence

Le cabinet de George Baird a produit de nombreux projets architecturaux et de conception urbaine primés; en outre, il a été l’auteur de plusieurs études très influentes, notamment, en 1982, Greening Downtown: Design Guidelines for Georgia‑Robson CorridorVancouver, en Colombie-Britannique), qui a permis d’établir la réputation de l’entreprise quant à la pertinence de son analyse des enjeux d’urbanisme. George Baird a tenu de nombreuses expositions et a donné moult cours et conférences au pays et à l’étranger. Parmi ses publications les plus remarquables, on trouve : Meaning in Architecture, un ouvrage paru en 1968 rédigé avec Charles Jencks; Queues, Rendezvous, Riots, publié en 1995 en collaboration avec Mark Lewis; Alvar Aalto en 1969; The Space of Appearance en 1995; et Public Space: Cultural/Political Theory; Street Photography: An Interpretation en 2011. Ses études critiques ont été rassemblées en 2015 dans Writing on Architecture and the City, une anthologie regroupant des textes montrant son intérêt pour la planification lorsqu’elle relève de la construction en ville et de l’urbanisme, une attention toute particulière étant accordée à Toronto. Cette publication plonge ses racines dans la période qu’il a passée en tant que doyen de la faculté d’architecture, d’architecture paysagère et de design de l’Université de Toronto où il a pu mettre ses théories à l’essai en travaillant avec ses étudiants. Le livre comprend également des portraits de personnalités de premier plan dans le domaine de la théorie architecturale ainsi que les essais qu’il a publiés entre 1969 et 2013. Parmi ses projets en cours, on trouve True Nordic, un ouvrage se penchant de façon exhaustive sur l’influence des pays nordiques sur la culture canadienne en matière de conception depuis les années 1920.

Prix et distinctions

Prix du mérite du Gouverneur général pour le Cloud Gardens Park (1994)

Médaille Léonard de Vinci de l’Ontario Association of Architects (2000)

Prix en architecture et design de la Toronto Arts Foundation (2006)

Prix d’excellence du Gouverneur général pour la résidence Erindale Hall sur le campus de Mississauga de l’Université de Toronto (2006)

Prix d’excellence du Gouverneur général pour le Centre d’accueil de la rivière des Français (2010)

Médaille d’or de l’Institut royal d’architecture du Canada (2010)

Topaz Medallion for Excellence in Architectural Education de l'American Institute of Architects and the Association of Collegiate Schools in Architecture (2012)

Membre de l’Ordre du Canada (2016)