Gordon Pinsent

 Dans ses écrits, Gordon Pinsent accorde beaucoup d'importance aux gens et aux lieux de Terre-Neuve.

Gordon Pinsent, comédien
Pinsent, Gordon
Gordon Pinsent a écrit les scénarios d'un bon nombre de ses meilleurs rôles (photo de Heather Graham).
Pinsent, Gordon
gordon pinsent, scénariste et vedette de \u00ab the rowdyman \u00bb, produit par lawrence dane et réalisé par peter carter (avec la permission des bibliothèque et archives canada/division des archives audio-visuelles/no 6535).

Gordon Pinsent

Gordon Edward Pinsent, acteur et écrivain (Grand Falls, T.-N.-L., 12 juil. 1930). Gordon Pisent étudie à l'école secondaire de Grand Falls avant de servir comme simple soldat dans l'infanterie du Régiment royal du Canada de 1948 à 1951. C'est à Winnipeg que commence la brillante carrière de cet homme aux multiples talents. Il se joint comme acteur au Théâtre 77 de John HIRSCH et fait de nombreuses apparitions sur scène à Winnipeg, Toronto et au FESTIVAL DE STRATFORD. Il se produit aussi à la radio et à la télévision et interprète, entre autres, le rôle principal de la série télévisée du réseau anglais de la Société Radio-Canada (CBC) Quentin Durgens MP (1966-1969).

Dans ses écrits, Gordon Pinsent accorde beaucoup d'importance aux gens et aux lieux de Terre-Neuve. Il est l'auteur de plusieurs de ses meilleurs rôles ainsi que du scénario et de la version musicale de The Rowdyman (film sorti en 1972), dans lequel il interprète un personnage irresponsable mais charmant. Le roman The Rowdyman est publié en 1973, suivi de John and the Missus en 1974, qu'il adapte pour la scène. Il y tient le rôle principal au NEPTUNE THEATRE d'Halifax. Il rédige le scénario de John and the Missus (film sorti en 1986) et remporte le PRIX GÉNIE du meilleur acteur pour son interprétation du rôle principal.

Parmi ses autres apparitions dans des films canadiens, mentionnons Who Has Seen the Wind, Silence of the North et Klondike Fever. Il remporte un prix Génie du meilleur second rôle pour son interprétation dans Klondike Fever (1980) et est consacré meilleur acteur pour The Rowdyman. Il crée la série A Gift to Last, présentée au réseau anglais de la SRC, dans laquelle il tient un rôle. Cette série lui vaut un PRIX ACTRA en 1979. Plus récemment, il joue dans la série télévisée Due South (1994-1997; v.f. Direction : Sud) et tient le rôle du propriétaire des Steelheads de Hamilton dans la série télévisée Power Play (1998-1999). Il écrit et interprète également le rôle du personnage principal de Win Morrisey dans le téléfilm tourné au Cap-Breton Win, Again! (1999).

Sa pièce Easy Down Easy est montée au Gryphon Theatre de Barrie, en Ontario, en 1987, et Brass Rubbings, au FACTORY THEATRE LABde Toronto en 1989.

En plus d'interpréter le rôle du sergent Fraser père dans Direction : Sud, Gordon Pinsent incarne le rôle de Hap Shaughnessy dans The Red Green Show pendant plus de dix saisons. Il tient un des rôles principaux dans le long métrage The Shipping News en 2001. Heyday, un « film de la semaine » diffusé en 2006, lui donne à nouveau l'occasion de déployer ses multiples talents d'écrivain, de réalisateur et d'acteur. Il reçoit de nombreux éloges en 2007 pour son rôle dans le long métrage Away From Her (v.f. Loin d'elle), une adaptation d'une nouvelle d'Alice MUNRO, The Bear Came Over the Mountain, et produit sous la direction de Sarah POLLEY. Gordon Pinsent reçoit le prix Génie du meilleur acteur pour ce film dans lequel il interprète le rôle de Grant, un homme qui doit faire face à la maladie d'Alzheimer de sa femme Fiona, interprétée par Julie Christie.

Grâce à ses talents, Pinsent reste en demande. Il anime The Late Show à la radio de la SRC et tient des rôles dans des épisodes de Corner Gas (2009), The Listener (2009), Republic of Doyle (2010) et dans la minisérie The Pillars of the Earth (2010). Dans le téléfilm Sunshine Sketches of a Little Town (2012), il joue le rôle du narrateur, Stephen LEACOCK, adulte.

Gordon Pinsent reçoit le EARLE GREY AWARD pour l'ensemble de son oeuvre au cours du 11e Gala des prix Gémeaux, en 1997. Il reçoit de nombreux prix pour son travail, dont des PRIX GÉMEAUX pour ses rôles dans Direction : Sud et Powerplay et dans le long métrage pour la télévision Win, Again! Il reçoit un doctorat honorifique de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, de l'Université Queen's et de l'Université Memorial.

Il publie ses mémoires, By The Way, en 1992. Il est nommé Officier de l'ORDRE DU CANADA en 1979 et promu au grade de compagnon en 1998. On lui remet un PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LES ARTS DU SPECTACLE en 2004 et une étoile sur l'Allée des célébrités canadiennes est ajoutée en son honneur en 2007.