P.K. Subban

Pernell‑Karl Sylvester Subban, CSM, joueur de hockey (né le13mai1989 à Toronto, en Ontario). P.K.Subban est l’un des tout meilleurs défenseurs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Après avoir conduit les Bulls de Belleville en Coupe Memorial en2008 et avoir remporté le Prix du président de la Ligue américaine de hockey en2010, il est devenu l’un des chouchous des partisans des Canadiens de Montréal . Sélectionné à trois reprises dans l’équipe des étoiles, il a remporté le trophée Norris du meilleur défenseur de la LNH en2013. Il joue avec les Predators de Nashville de 2016 à 2019, avant d’être échangé aux Devils du New Jersey. Il a gagné des médailles d’or avec Équipe Canada aux Championnats mondiaux de hockey junior de2008 et de2009 ainsi qu’aux Jeux olympiques dhiver de2014 . Il est également connu pour sa générosité dans ses activités caritatives et philanthropiques .




512px-PK_Subban_2017-06-08_2

Histoire familiale

Les parents de P.K.Subban, tous deux d’origine caribéenne , s’installent en Ontario en1970. Enfant, à la Jamaïque, son père Karl rêve de jouer au cricket à un haut niveau. Âgé de11ans, il déménage à Sudbury , en Ontario, où il tombe sous le charme du hockey , se passionnant, en particulier, pour les Canadiens de Montréal et pour leur gardien de but, Ken Dryden . Il obtient un baccalauréat en éducation à l’Université Lakehead , à Thunder Bay . Là, il joue au basketball dans l’équipe universitaire, dont il devient même le cinquième meilleur marqueur de tous les temps. De1985 à2013, il travaille comme directeur d’école pour le Conseil scolaire du district de Toronto. S’il est vrai que Matthew Hague, du magazine Toronto Life magazine, indique qu’il avait la réputation d’appliquer très strictement la discipline, de son côté, le Montreal Gazette met également en avant ses éclats de rire et son sourire chaleureux.

La mère de P.K., Maria (née Brand), s’installe à Hamilton en provenance de Montserrat, une petite île des Antilles, territoire britannique d’outre‑mer. Elle pratique l’athlétisme et remporte même la médaille d’or au relais4×100m féminin des Championnats provinciaux de l’Ontario. Elle travaille comme analyste du contrôle de la qualité pour la banque CIBC Mellon .

P.K.Subban est le troisième d’une fratrie de cinq enfants. Ses sœurs aînées, Nastassia et Natasha, enseignent à Toronto. Nastassia excelle au basketball, décrochant même, à l’Université York , la deuxième place au palmarès historique des meilleures marqueuses de l’équipe. Les frères cadets de P.K., Malcolm et Jordan, sont tous deux devenus joueurs de hockey professionnels. Malcolm, qui joue gardien de but, est choisi par les Bruins de Boston, en24eposition globale au1ertour du repêchage d’entrée2012 de la LNH. Il commence à jouer pour les Golden Knights de Vegas lors de la saison inaugurale de l’équipe en2017‑2018. Jordan, qui joue défenseur, est sélectionné par les Canucks de Vancouver en115eposition globale, au4etour du repêchage d’entrée2013 de la LNH. À compter de la saison2018‑1919, il joue dans le système de ligue mineure des Maple Leafs de Toronto .

Enfance

P.K.Subban commence à patiner dès son plus jeune âge. Alors qu’il a à peine deux ans, ses grands‑parents lui achètent une paire de patins à l’Armée du Salut , afin qu’il puisse se faire des amis. Son père, Karl, construit également, chaque hiver, une patinoire dans la cour familiale. Durant sa jeunesse à Toronto, P.K. noue une amitié avec la future vedette de la LNH John Tavares. (Le père de P.K.et l’oncle de John sont d’ailleurs, eux‑mêmes, amis depuis leurs jeunes années à Sudbury.)

Hockey mineur

P.K.Subban commence à pratiquer le hockey organisé à l’âge de trois ans. En1993, à quatre ans, il est sélectionné dans l’équipe « des étoiles » pour les Bulldogs d’Etobicoke. À l’âge de cinq ans, il est surclassé dans une équipe des étoiles de jeunes de six ans, réussissant à marquer19des21buts de son équipe. La saison suivante, alors qu’il n’a encore que six ans, il joue avec les enfants de huit ans. Il pratique ensuite le hockey mineur en Ontario avec les Canadiens de North York (junior), les Reps de Mississauga, les Rangers de North York (bantam AAA) et les Islanders de Markham (mineur midget AAA).

Durant cette période, P.K.Subban se distingue collectivement en remportant, en1997, la Carnation Cup avec les Canadiens de North York, un trophée attribué à l’équipe ayant obtenu la meilleure fiche lors de la saison régulière de la Greater Toronto Hockey League, ainsi que le Brick Invitational Hockey Tournament, en1999, avec les Toronto Pro Hockey, au West Edmonton Mall .

À Edmonton , en1999, P.K.Subban est nommé joueur le plus utile d’un tournoi auquel il participe et est sélectionné dans la première équipe des étoiles de la compétition. Cette même année, Kyle Turris, Luke Schenn et Jimmy Hayes, futurs joueurs de la LNH, font également partie de la première équipe des étoiles du tournoi.

En2004‑2005, P.K.Subban, dispute sa dernière saison dans la Greater Toronto Hockey League avec les Islanders Markham (midget AAA). En67matchs, il inscrit15buts et délivre28aides, pour un total de43points, son apport sur le plan de la présence physique se manifestant par179minutes de pénalités.

Dans sa jeunesse, alors qu’il joue au hockey en Ontario, P.K.Subban doit continuellement faire face au racisme , un entraîneur lui ayant même dit que sa couleur de peau l’empêcherait de réussir dans ce sport. Son père, Karl Subban, lui explique alors: « Pour réussir dans le hockey, tu dois avoir le sens du hockey, du bon sens et le sens de l’absurde! Sur la glace, utilise ton sens du hockey ; en dehors de la glace, fais appel à ton bon sens ; quant au sens de l’absurde, il faudra que tu l’acquières, parce que tu vas à rencontrer des absurdités! »

Hockey junior

En2005, P.K.Subban est sélectionné par les Bulls de Belleville, en105eposition au6etour du repêchage de la Ligue de hockey de l’Ontario. En LHO, il ne marque que12points en52matchs lors de sa première saison, réussissant à atteindre la marque de56points en68matchs la saison suivante en2006‑2007. En2007‑2008, il contribue à la qualification des Bulls pour la Coupe Memorial en accumulant23points lors de21matchs en séries éliminatoires. En2008‑2009, devenu capitaine de l’équipe, il marque14buts et délivre62aides, accumulant un total de76points en56matchs en saison régulière.

Tout au long de sa carrière junior, P.K.Subban se distingue par une grande confiance en lui. Lorsqu’il est sélectionné par les Canadiens de Montréal en43eposition au2etour du repêchage de la LNH de2007, il n’hésite pas à déclarer au comité de sélection du Tricolore: « Les gars, vous avez fait le bon choix! »

Carrière avec Équipe Canada

Au cours de sa carrière, P.K.Subban remporte trois médailles d’or pour le Canada, dans trois compétitions internationales: le Championnat mondial de hockey junior2008 à Pardubice, en République tchèque ; le Championnat mondial de hockey junior2009 à Ottawa, en Ontario ; et les Jeux olympiques dhiver de2014 à Sotchi, en Russie.

Aux Championnats du monde de hockey junior2009, P.K.Subban est capitaine adjoint d’Équipe Canada. Lors de cette compétition, il inscrit3buts et délivre6aides, soit un total de9points, il obtient un différentiel plus‑moins de +12, et est sélectionné dans l’équipe des étoiles du tournoi. Sa première place au chapitre du différentiel plus‑moins lors de ces championnats du monde va jouer un rôle important pour faire évoluer son image. En effet, lors du repêchage de2007, si ses qualités offensives sont largement reconnues, certains sont plus réservés sur la qualité de son jeu défensif. Ses performances à Ottawa contribuent largement à faire taire ces critiques.

p-k-subban

P.K.Subban répond à un journaliste à l’occasion du match des étoiles de la LAH2010 à Portland, dans le Maine.

    (avec la permission de Wikimedia Commons)


    Carrière avec les Canadiens de Montréal

    Lors de sa première saison de hockey professionnel en2009‑2010, P.K.Subban joue principalement avec les Bulldogs de Hamilton en Ligue américaine de hockey. Lors du match des étoiles2010, il représente les Bulldogs et remporte le Prix du président pour ses contributions exceptionnelles sur et en dehors de la glace.

    En2009‑2010, il dispute également deux matchs de saison régulière pour les Canadiens contre les Flyers de Philadelphie, au cours desquels il réussit deux aides. Il inscrit son premier but en LNH le30avril2010, lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley contre les Penguins de Pittsburgh.

    En2010‑2011, P.K.Subban dispute sa première saison complète en LNH, au cours de laquelle il marque13buts et délivre24aides, pour un total de38points. Le20mars2011, il devient le premier défenseur recru des Canadiens à marquer trois buts au cours d’un match. Cette saison‑là, il est sélectionné dans l’équipe des recrues de la LNH.

    En2011‑2012, après avoir marqué36points en81matchs avec le Tricolore, P.K.Subban met la main sur le trophée Norris récompensant le meilleur défenseur de la ligue. Au cours de la saison2012‑2013, écourtée par le lock‑out, il accumule38points en seulement42matchs, soit une moyenne de presque1point par match. Cette même année, il est également sélectionné dans la première équipe des étoiles de la LNH.

    En2013‑2014, P.K.Subban amasse53points en saison régulière et permet au Bleu Blanc Rouge de se qualifier pour les séries éliminatoires, puis d’atteindre la finale de l’Association de l’Est perdue contre les Rangers de New York. Lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley2014, il termine, avec quatre buts marqués en avantage numérique, en tête du classement des buteurs à ce chapitre.

    Après avoir marqué53points au cours de la saison2013‑2014, P.K.Subban va, sans doute, connaître sa saison la plus mémorable en tant que joueur de la LNH en2014‑2015. Cette année‑là, il établit des records en carrière aux chapitres des points(60), du différentiel plus‑moins(+21), des buts vainqueurs(5) et des tirs bloqués(142). Une nouvelle fois, il est nommé dans la première équipe des étoiles de la LNH.

    En2015‑2016, P.K.Subban joue son premier de trois matchs des étoiles de la LNH consécutifs. Cependant, après n’avoir marqué que6buts cette saison‑là, il est échangé, le29juin2016, aux Predators de Nashville contre le défenseur Shea Weber.

    p-k-subban

    P.K.Subban au cours d’un match avec les Canadiens de Montréal à Washington, le 1erfévrier 2011.

      (avec la permission de flickr)


      Carrière avec les Predators de Nashville

      Au cours de ses trois premières saisons avec les Predators, P.K.Subban totalise130points en211matchs. Il contribue à la présence des Predators en finale de la Coupe Stanley en2017, Nashville s’inclinant face aux Penguins de Pittsburgh en six matchs. En2017‑2018, il établit, avec16buts, un record en carrière à ce chapitre, Tandis que les Predators se rendent en deuxième ronde des séries éliminatoires. Ils sont toutefois éliminés en sept matches par les Jets de Winnipeg. P.K.Subban doit composer avec des blessures tout au long de la saison2018-2019 et livre conséquemment sa pire performance en carrière, avec seulement 31 points. Aux séries éliminatoires, les Predators sont éliminés au premier tour par les Stars de Dallas.

      Le 22 juin 2019, le hockeyeur est échangé aux Devils du New Jersey contre les défenseurs Steven Santini et Jeremy Davies, ainsi que des choix de deuxième ronde pour les saisons2019 et 2020.

      Style de jeu

      Au fil des ans, P.K.Subban s’est signalé par la puissance spéciale de son lancer frappé et par sa capacité à repousser ses opposants. Michael Farber, de Sports Illustrated, évoque ainsi le natif de Toronto: « agile sur ses lames […] il manipule souvent la rondelle en tenant le bâton d’une seule main, se servant de l’autre pour écarter les couvreurs qui le marquent. » Il s’est également rendu célèbre pour ses mises en échec peu orthodoxe. Patinant vers l’arrière, il frappe de nombreux coups, venant souvent percuter la poitrine de son adversaire avec son dos.

      Philanthropie

      P.K.Subban est connu pour ses généreuses contributions financières. En2011, il se rend, en compagnie de l’ancien joueur de la LNH Georges Laraque, en Haïti après le tremblement de terre catastrophique qui a secoué le pays. Les deux joueurs représentent « Hockey for Haiti », un programme ayant permis de recueillir1,3million de dollars pour la construction d’un hôpital temporaire situé en face d’un hôpital détruit.

      P.K.Subban s’engage à faire don, par l’intermédiaire de sa fondation, de dix millions de dollars sur sept ans à l’Hôpital de Montréal pour enfants qui décide de nommer son atrium en son honneur. L’argent de la fondation va à un fonds spécial, appelé « Le coup de main de P.K. », dont l’objectif est de générer des revenus pour aider les familles en difficultés financières en raison des soins médicaux devant être prodigué à leur enfant. Selon CBC , le don du natif de Toronto constitue « le plus grand engagement philanthropique d’une personnalité sportive dans l’histoire du pays ». En2016, il reçoit la Croix du service méritoire des mains du Gouverneur général David Johnston , qui précise que son don généreux est un exemple de la façon dont les athlètes professionnels peuvent changer positivement la vie dans leur communauté.

      Chaque Noël , la fondation P.K.Subban s’associe à la fondation Air Canada pour construire, dans l’atrium de l’Hôpital de Montréal pour enfants, un « Pays des merveilles de l’hiver ». P.K.Subban soutient également la fondation « Hats Off 2 Kidz » qui vise à améliorer la vie des enfants malades.

      À Nashville, il contribue à mettre en place le programme « P.K.’s Blue Line Buddies », qui a pour but de rapprocher les jeunes des quartiers défavorisés et les policiers. Tout au long de la saison régulière des Predators, pour chaque match à domicile, il achète des billets pour qu’un membre du service de police métropolitain de Nashville, un mentor d’une organisation locale et un jeune défavorisé puisse assister, ensemble, au match. Ses invités se voient également offrir un repas et peuvent le rencontrer personnellement après la partie. Il a également créé la journée « Subban Sleigh », au cours de laquelle il emmène des enfants atteints de drépanocytose effectuer une promenade en calèche dans Nashville, prélude à une grande fête et à une frénésie de magasinage gratuit à la boutique des Predators située à l’intérieur du Bridgestone Arena.

      P.K.Subban s’occupe également d’enfants victimes du racisme . Il s’est notamment adressé à un garçon du Michigan, âgé de13ans, victime de moqueries racistes en jouant au hockey. Il a communiqué avec lui par l’entremise d’un message texte vidéo, et lui a offert des billets pour le match des étoiles de la LNH.

      Vie personnelle

      P.K. Subban est en couple avec la championne américaine de ski alpin Lindsey Vonn depuis mai 2018. Dans un article publié le 7 juin 2018, USA Today parle du duo comme du « nouveau couple en puissance du monde sportif ».

      Récompenses

      Prix du président, Ligue américaine de hockey (2010)

      Trophée commémoratif JamesNorris , Ligue nationale de hockey (2013)

      Croix du service méritoire, Gouverneur général du Canada (2016)