Canopy Growth Corporation

Canopy Growth Corporation est la première entreprise de cannabis réglementée par un gouvernement fédéral et cotée en bourse en Amérique du Nord. L’entreprise canadienne, dont le siège social est situé à Smiths Falls, en Ontario, produit une grande partie des fleurs, des huiles et des produits comestibles de cannabis au Canada sous différentes marques. Ses produits sont vendus dans les 13 provinces et territoires du Canada. Détenant plus de 24 filiales et opérations sur cinq continents, elle compte parmi les plus importantes entreprises de cannabis et de chanvre au monde. Canopy compte 2 700 employés à temps plein, et sa valeur est évaluée à plus de 20 milliards de dollars.



Canopy Growth Corporation
Site Web de Canopy Growth Corporation, une entreprise de cannabis canadienne. Photo prise le 5 octobre 2018.
(© Jarretera/Dreamstime)

Origines en tant que producteur de cannabis thérapeutique

Canopy Growth Corporation est née de MABH Ontario Inc., une entreprise fondée en 2010 par Bruce Linton et Chuck Rifici. Bruce Linton est un dirigeant d’entreprise d’expérience tandis que Chuck Rifici est l’ancien directeur financier du Parti libéral du Canada. Les deux hommes occupent des postes de direction dans des entreprises de haute technologie à Ottawa, comme la société de commercialisation en ligne Sitebrand.

En décembre 2012, le gouvernement fédéral conservateur de Stephen Harper annonce la privatisation de l’industrie canadienne du cannabis thérapeutique. En 2013, MABH Ontario change son nom pour Tweed Marijuana Inc. Dès la fin de l’année, l’entreprise de cinq employés est l’un des premiers producteurs autorisés à vendre du cannabis au Canada. Le 27 janvier 2014, l’entreprise obtient une licence pour vendre du cannabis aux patients.

Le saviez-vous?
Depuis 2001, les citoyens canadiens ayant une ordonnance de cannabis thérapeutique peuvent cultiver légalement la plante, désigner quelqu’un pour la cultiver en leur nom ou l’obtenir de Santé Canada. En juin 2013, Santé Canada annonce qu’elle remplace ce système par une nouvelle industrie commerciale, dans laquelle la production de cannabis thérapeutique est assurée par des producteurs autorisés. Le nouveau Règlement sur la marihuana à des fins médicales, qui entre en vigueur en avril 2014, crée un marché pour les producteurs industriels de cannabis thérapeutique à grande échelle.

En avril 2014, Tweed Marijuana Inc. devient le premier producteur de cannabis à être coté à la Bourse de croissance TSX, une bourse des valeurs canadienne basée à Calgary, en Alberta. Le mois suivant, l’entreprise effectue sa première vente de cannabis et, avant la fin de l’année, propose une gamme composée de 13 différents produits. Chuck Rifici est renvoyé peu de temps après que l’entreprise soit cotée en bourse, et il poursuit Canopy Growth Corporation pour congédiement injustifié. L’entreprise lance également une poursuite contre son ancien employé; les affaires sont encore en instance devant les tribunaux.

Début 2015, l’entreprise compte moins de 3 000 clients. À la fin de l’année, toutefois, ce nombre s’élève à 8 000. Tweed Marijuana Inc. change également son nom pour Canopy Growth Corporation, Tweed demeurant une marque de cannabis de l’entreprise. Les activités de cannabis thérapeutique de l’entreprise ne cessent de croître dans les années suivantes – en date du 31 mars 2018, elle approvisionne 74 000 clients.

Canopy Growth Corporation
Une enseigne Tweed illuminée sur un mur de briques lors de l’événement Tweed Annual Shindig à Smiths Falls, en Ontario. Photo prise le 23 août 2018.
(© Matthew Benoit/Dreamstime)

Partenariats et acquisitions

Le succès de Canopy Growth Corporation tient aux partenariats. Une série d’acquisitions judicieuses permet à l’entreprise de se diversifier en élargissant son territoire et en s’implantant dans différents secteurs des marchés du cannabis et du chanvre. Canopy Growth Corporation ne représente pas une entité unique : elle est plutôt composée de plusieurs entreprises de cannabis vivant sous le même toit. C’est d’ailleurs de cela que s’inspire le nom de l’entreprise.

En août 2015, alors qu’elle s’appelle encore Tweed Marijuana Inc., elle acquiert des entreprises de cannabis thérapeutique exploitées sous la marque Bedrocan Canada. Même si un contrat de licence avec Bedrocan International BV tombe ultérieurement à l’eau, l’entreprise incorpore Bedrocan Canada comme filiale. En septembre 2015, Tweed Marijuana Inc. devient Canopy Growth Corporation et, quelques semaines plus tard, elle signe un partenariat canadien exclusif avec DNA Genetics, un cultivateur de cannabis reconnu basé aux Pays-Bas. À la fin de janvier 2016, elle s’empare de Mettrum, un autre concurrent important basé à Toronto, pour 430 millions de dollars.

À ce moment-là, l’entreprise approvisionne la moitié des consommateurs de cannabis autorisés du Canada. La perception publique de la consommation de cannabis à des fins récréatives ou thérapeutiques commence à changer. Et depuis l’élection du premier ministre  libéral Justin Trudeau en 2015, qui promet de légaliser le cannabis lors de sa campagne électorale, la légalisation nationale du cannabis fait l’objet de débats plus sérieux (voir Légalisation du cannabis au Canada).

Légalisation du cannabis
Drapeau sur lequel une feuille de cannabis remplace la feuille d’érable du drapeau canadien, porté à Vancouver par des manifestants demandant la légalisation du cannabis.
(© Sergei Bachlakov/Dreamstime)

En octobre 2016, Canopy Growth Corporation dévoile une gamme de produits de cannabis en collaboration avec le rappeur Snoop Dogg. En novembre, elle fait l’acquisition de l’entreprise québécoise Vert Médical, qui souhaite alors devenir un cultivateur de cannabis autorisé par le gouvernement fédéral. Ce même mois, elle achète également le distributeur médical allemand MedCann GmbH (ensuite renommé Spektrum Cannabis), qui vend déjà des produits Tweed dans des pharmacies en Allemagne. Spektrum Cannabis est la première entreprise allemande à obtenir un permis d’importation de cannabis thérapeutique. Ses produits proviennent des installations canadiennes de Canopy.

Croissance avant la légalisation du cannabis

En janvier 2017, Canopy Growth Corporation fait l’achat des installations de production de 43 850 m² qu’elle louait jusque-là à Smiths Falls, en Ontario, pour 6,6 millions de dollars en espèces et en actions. Grâce à cet espace, anciennement une fabrique de chocolat de Hershey, le potentiel de production et d’exploitation de l’entreprise en vient à presque tripler. En plus d’acquérir son siège social, Canopy achète plusieurs autres installations de production importantes à travers le pays.

Le saviez-vous?

La fermeture de la fabrique de chocolat de Hershey à Smiths Falls en 2009 survient lors d’une période de difficultés économiques pour la ville d’environ 9 000 habitants, qui perd ses trois plus grands employeurs en l’espace de trois ans. L’arrivée de Canopy Growth Corporation dans la collectivité crée des centaines d’emplois et l’entreprise cherche à relancer l’industrie touristique de la ville grâce au centre d’accueil des visiteurs de Tweed, qui explore divers aspects du cannabis. Les installations de Smiths Falls représentent actuellement l’opération de culture légale la plus importante au monde.


En avril 2017, le gouvernement fédéral présente le projet de loi C-45, la Loi sur le cannabis. À l’été, l’usine de Smiths Falls compte 200 employés. Canopy Growth Corporation prolonge le partenariat avec DNA Genetics en signant un nouvel accord en octobre de la même année. À la fin de 2017, l’entreprise conclut divers accords pour fournir à Terre-Neuve-et-Labrador et au Nouveau-Brunswick près de 12 000 kg de cannabis sur une période de deux ans à la suite de la légalisation du cannabis à des fins récréatives. Après la légalisation, Canopy conclut des contrats d’approvisionnement de durées variées avec l’Alberta (15 000 kg), le Québec (12 000 kg), le Manitoba (6 500 kg), l’Île-du-Prince-Édouard (1 000 kg) et le Yukon (900 kg).

Canopy Growth Corporation
No 1, Hershey Drive, ancienne fabrique de chocolat de Hershey et siège social actuel de Canopy Growth Corporation à Smiths Falls, en Ontario. Photo prise le 8 juillet 2018.
(© Paul Mckinnon/Dreamstime)

Producteur de cannabis récréatif

Grâce à son expérience en tant qu’entreprise de cannabis thérapeutique strictement réglementée, Canopy Growth Corporation entreprend d’approvisionner en cannabis la majorité du pays une fois le marché légal en place. La Loi sur le cannabis reçoit la sanction royale le 21 juin 2018 et entre en vigueur le 17 octobre 2018 (voir Légalisation du cannabis au Canada). Les Canadiens qui ont atteint l’âge légal minimum dans leur province ou territoire de résidence peuvent dorénavant posséder et cultiver du cannabis. Des lois strictes sur le cannabis sont toutefois en place; notamment, la vente de cannabis illégal par des vendeurs non autorisés est interdite.

Les produits de Canopy Growth Corporation sont vendus dans toutes les provinces et tous les territoires canadiens, que la région vende du cannabis par l’entremise de sociétés publiques ou de sociétés privées. L’entreprise gère des boutiques privées de cannabis sous la marque Tweed situées à Terre-Neuve-et-Labrador et au Manitoba.

La croissance de l’entreprise ne suffit pas pour la nouvelle industrie canadienne du cannabis, du moins à ses débuts. Dans les premières semaines suivant la légalisation du cannabis, les boutiques sont en pénurie de produits. Selon Canopy Growth Corporation, l’entreprise a largement sous-estimé la demande, tout comme Santé Canada et bien d’autres cultivateurs autorisés. Dans les deux mois suivant la légalisation, elle vend plus d’un million d’unités de cannabis à des consommateurs récréatifs. En comparaison, les consommateurs de cannabis thérapeutique avaient acheté sensiblement la même quantité sur une période de quatre ans. Les services de production de l’entreprise travaillent alors 24 heures sur 24 dans les semaines suivant la légalisation pour cultiver assez de cannabis et répondre à la demande.

En mars 2019, la valeur de Canopy Growth Corporation est évaluée à plus de 20 milliards de dollars. Elle exploite 10 installations de production autorisées, qui occupent plus de 371 612 m² en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec. Au total, l’entreprise compte 2 700 employés travaillant à temps plein.

Perspective mondiale

Étant donné l’intérêt grandissant pour le cannabis légal autour du monde, Canopy Growth Corporation s’apprête à entreprendre une expansion internationale dans les marchés récréatifs et thérapeutiques.

En août 2018, elle scelle un partenariat de cinq milliards de dollars avec Constellation Brands, un important fabricant américain de boissons alcoolisées (Bruce Linton songe depuis longtemps à créer une gamme de cocktails infusés au cannabis). Constellation Brands détient dorénavant 38 % des parts de l’entreprise, comparativement à 9,9 % en 2017. Canopy Growth Corporation compte utiliser les fonds pour développer ses activités dans environ 30 pays qui explorent actuellement la légalisation du cannabis thérapeutique. Elle exporte ses produits et fournit son expertise aux entreprises basées dans des pays où le gouvernement envisage d’autoriser la production nationale de cannabis thérapeutique.

En janvier 2019, grâce à l’accord conclu avec Constellation Brands et la légalisation des produits de chanvre et des produits dérivés du chanvre aux États-Unis, Canopy Growth Corporation annonce qu’elle investira jusqu’à 150 millions de dollars américains dans des installations de production et d’exploitation du chanvre dans l’État de New York. Le mois suivant, Martha Stewart, entrepreneure et personnalité de la télévision américaine, se joint à l’équipe de Canopy à titre de conseillère. Elle aidera l’entreprise à mettre au point des produits à base de cannabidiol (CBD) dérivés du chanvre pour les consommateurs et les animaux de compagnie.

À la fin de 2018, Canopy Growth Corporation est composée de 27 filiales contrôlées exclusivement ou conjointement (la plupart étant spécialisées dans le cannabis et d’autres produits de chanvre) et détient des investissements dans 19 autres sociétés affiliées. Elle exerce ses activités dans douze pays différents sur cinq continents.

Plante de cannabis
Grosse plante de cannabis. Les bourgeons et les feuilles séchées de cette plante forment ce que l’on appelle également la marijuana.
(© Bidouze Stéphane/Dreamstime)

Premières dans l’industrie

La réputation établie de Canopy Growth Corporation dans le marché du cannabis thérapeutique avant la légalisation du cannabis récréatif lui permet de réaliser une multitude de premières dans l’industrie. Elle est la première société canadienne à acquérir une entreprise de cannabis concurrente lorsqu’elle achète Bedrocan Canada en 2015. En 2016, lorsque le gouvernement canadien entame les consultations sur la légalisation du cannabis récréatif, elle devient la première entreprise de cannabis nord-américaine à être cotée dans une bourse de valeurs majeure, c’est-à-dire la Bourse de Toronto (TSX). L’année suivante, elle est la première à figurer dans un indice boursier important. (Voir aussi Actions et obligations.)

En mai 2018, Canopy Growth Corporation devient la première entreprise de cannabis cotée à la Bourse de New York. En octobre, seulement une semaine avant la légalisation du cannabis au Canada, elle est la première à exporter légalement du cannabis à des fins thérapeutiques aux États-Unis; l’entreprise affirme qu’il sera uniquement utilisé pour la recherche et le développement dans le secteur médical.

Après la légalisation, Canopy Growth Corporation adopte le symbole « WEED » à la Bourse de Toronto et le symbole « CGC » à la Bourse de New York. Elle est la première entreprise de cannabis dont les actions s’élèvent à un milliard de dollars.


Twitter // Canopy Growth Corporation

Liens externes