Norman Kwong

Norman L. Kwong (né Lim Kwong Yew), joueur de football, homme d’affaires, lieutenant-gouverneur de l’Alberta de 2005 à 2010 (né le 24 octobre 1929 à Calgary, en Alberta; décédé le 3 septembre 2016 à Calgary).

Kwong, Norman L.
Portrait officiel de l'honorable Norman L. Kwong, lieutenant-gouverneur de l'Alberta (photo de Fred Katz; avec la permission du Bureau du lieutenant-gouverneur de l'Alberta).

Norman L. Kwong (né Lim Kwong Yew), joueur de football, homme d’affaires, lieutenant-gouverneur de l’Alberta de 2005 à 2010 (né le 24 octobre 1929 à Calgary, en Alberta; décédé le 3 septembre 2016 à Calgary). Surnommé « The China Clipper », Norman L. Kwong est le premier Sino-Canadien à joueur au football professionnel et le premier lieutenant-gouverneur de l’Alberta d’origine chinoise.

Premier joueur de football professionnel sino-canadien

Norman L. Kwong est né à Calgary de parents chinois épiciers qui, au début des années 1900, ont immigré au Canada de Canton en Chine, et ce, malgré la taxe d’entrée de 500 $ imposée par le gouvernement canadien aux immigrants chinois. Il commence sa carrière dans la Ligue canadienne de football (CFL) en 1948. Il est le premier joueur professionnel sino-canadien, tout juste un an après que les Canadiens d’origine chinoise n’obtiennent le droit de vote.

Carrière de football : faits saillants

Avec son 1,75 m et ses 77 kg, Norman L. Kwong ne paraît pas tellement intimidant sur le terrain, mais son talent devient vite évident. À sa toute première saison (1948), il mène les Stampeders de Calgary à la victoire de la Coupe Grey. Lorsqu’il est échangé aux Eskimos d’Edmonton trois ans plus tard, Norman L. Kwong y forme une puissante attaque au sol, avec son coéquipier Johnny Bright, et atteint rapidement les plus hauts sommets au football.

En 1960, après 12 années de carrière, Norman L. Kwong prend sa retraite. Il compte alors quatre victoires de la Coupe Grey, une en 1948 avec les Stampeders et trois, de 1954 à 1956, avec les Eskimos d’Edmonton. Il est nommé joueur étoile canadien à cinq reprises et reçoit deux fois (1955 et 1956) le trophée Schenley du joueur canadien par excellence. Ce joueur sous-estimé à ses débuts établit 30 records de la ligue pendant ses années de jeu et est par la suite intronisé au Temple de la renommée du football canadien et au Temple de la renommée des sports du Canada.

Retraite

Norman L. Kwong reste actif tant dans le monde du sport que dans la collectivité et devient un fervent défenseur du multiculturalisme ainsi que de la santé et du mieux-être en Alberta. Il est nommé président national du Conseil canadien du multiculturalisme de 1979 à 1980 et devient président de la campagne du Timbre de Pâques de Calgary.

Il revient au football en 1988, cette fois pour les Stampeders de Calgary, afin de redonner vie à une organisation en situation financière précaire. Président-directeur général, il remet l’équipe sur les rails, lui permettant de participer à la finale de la Coupe Grey en 1991, avant de démissionner en 1992. De 1980 à 1994, il est l’un des propriétaires de l’équipe de hockey des Flames de Calgary, et les aide à remporter leur première Coupe Stanley en 1989. Il reçoit l’Ordre du Canada en 1998 pour sa carrière d’athlète innovateur dans la Ligue canadienne de football.

Lieutenant-gouverneur de l’Alberta

Le 20 janvier 2005, Norman L. Kwong succède à Lois Hole en tant que 16e lieutenant-gouverneur de l’Alberta. Il est le premier Sino‑Canadien à détenir ce poste dans la province. En 2005, la reine Elizabeth le nomme Chevalier de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, l’Université de Calgary crée la bourse Normie Kwong en son nom, et l’ambassade du Canada à Beijing nomme sa salle de gymnastique en son honneur. En 2006, l’Université de l’Alberta lui décerne un doctorat honorifique en droit. Le mandat de Norman L. Kwong à titre de lieutenant-gouverneur se termine en 2010, et le 10 mai suivant, Donald Ethell lui succède.


En savoir plus

Liens externes