Ryan Reynolds

Ryan Rodney Reynolds est acteur (né le 23 octobre 1976 à Vancouver, en Colombie-Britannique). Grâce à son charme, son amabilité et ses airs de garçon, Ryan Reynolds est l’un des acteurs canadiens les plus reconnus à Hollywood. Ses rôles dans la comédie de situation Un toit pour trois (1998-2001) et la comédie collégiale American Party : Van Wilder relations publiques (2002) lui créent l’image d’un fin finaud charismatique, vif et un peu étrange. Il apparaît dans une foule de films canadiens et hollywoodiens, dont le film de cambriolage Foolproof (2003), les comédies romantiques Un jour, peut-être (2008) et La Proposition (2009) et les films d’action X-Men Origins : Wolverine (2009), Green Lantern (2011), Deadpool (2016) et Deadpool 2 (2018). Il a une étoile sur l’Allée des célébrités canadiennes et sur le Hollywood Walk of Fame et a remporté deux People’s Choice Awards, y compris celui de l’acteur préféré dans un film en 2017.



Ryan Reynolds

Enfance et famille

Fils d’un agent de police et d’une employée de commerce au détail, Ryan Reynolds est le cadet d’une famille irlandaise  catholique de quatre frères à Vancouver. Deux de ses frères sont aussi des agents de police et l’un d’eux travaille pour la GRC. Son grand-père, Chester Reynolds, était un homme politique au sein du Parti crédit social et député de la législature provinciale de Stettler, Alberta, de 1940 à 1944. 

Début de carrière

Ryan Reynolds commence sa carrière à 13 ans en se présentant à une audition libre au cours de laquelle il décroche le rôle principal du feuilleton pour adolescents Hillside (1990-1991), produit en Floride par Nickelodeon. À son retour à Vancouver, il apparaît dans plusieurs téléfilms, et défend un rôle récurrent dans la série télévisée fantaisiste L’Odyssée fantastique ou imaginaire (CBC, 1993-1994), avant d’obtenir son diplôme de l’école secondaire de Kitsilano en 1994.

Après sa graduation, il fonde ensuite un groupe d’improvisation, Yellow Snow, et participe aux téléséries tournées en Colombie-Britannique. Lonesome Dove: The Outlaw Years (1995), Au-delà du réel : L’aventure continue (1995) et X-Files : Aux frontières du réel (1996). Il travaille de nuit dans une épicerie pour combler les fins de mois. À 19 ans, il décide de lâcher le Kwantlen College (qui porte maintenant le nom de Kwantlen Polytechnic University) après quelques mois pour déménager avec un ami à Los Angeles, dans l’espoir de trouver plus de travail.

Carrière hollywoodienne

À Hollywood, Ryan Reynolds défend quelques rôles de soutien dans des séries télévisées et des films. On lui offre le rôle de Xander dans la série de Joss Whedon Buffy contre les vampires (WB TV, 1997-2003), mais il refuse de jouer un adolescent à nouveau. Il accepte plutôt le rôle de Berg, un étudiant de médecine, dans la comédie Un toit pour trois (ABC, 1998-2001). Cette série l’aide à perfectionner ses dons d’imitateurs et ses grimaces imbéciles, des qualités également mises à l’honneur pour son rôle principal dans American Party : Van Wilder relations publiques (2002). La loufoque comédie collégiale devient rapidement un succès culte, valant à Ryan Reynolds une nomination aux MTV Movie Awards pour sa performance révélatrice, et cimentant son image de fin finaud charismatique, vif et un peu étrange.

Ce rôle amène Ryan Reynolds à travailler dans une multitude de films aux genres différents. Il est la tête d’affiche du film de cambriolage canadien Foolproof (2003), qui, malgré une importante poussée promotionnelle, n’obtient pas les faveurs du public. Il est également la voix de l’acolyte du justicier Zéroman (interprété par Leslie Nielsen) dans la série du même nom à Télétoon (2004-2005). Il fait ses premiers pas dans les films hollywoodiens à gros budget avec deux rôles de soutien, le premier aux côtés de Michael Douglas et d’Albert Brooks dans la comédie Espion mais pas trop! (2003), le second auprès de Wesley Snipes dans le film d’action Blade : Trinity (2004), pour lequel il doit s’entraîner trois mois durant et gagner 25 livres.

Son statut de vedette hollywoodienne bien établi, Ryan Reynolds tourne dans les comédies Service non compris (2005), Just Friends (2005), Adventureland : Un job d’été à éviter (2009) et Échange standard (2011); les comédies romantiques Un jour, peut-être (2008), avec Rachel Weisz, et La Proposition (2009), auprès de Sandra Bullock; les films d’action Mi$ e à prix (2006), X-Men Origins : Wolverine (2009), Green Lantern (2011), R.I.P.D. : Brigade fantôme (2013), The Hitman’s Bodyguard (v.f. Mon meilleur ennemi, 2017); les films à suspense Buried (2010), dans lequel il joue un entrepreneur américain enterré vivant en Irak, et Sécurité rapprochée (2012), en tant qu’agent de la CIA avec Denzel Washington. Il est reconnu comme la célébrité masculine de l’année lors du salon CinemaCon en 2011 et est nommé super héros favori de film pour son rôle dans le film largement décrié Green Lantern lors des People’s Choice Awards en 2012.

Ryan Reynolds prête aussi sa voix aux films d’animation Les Croods (2013), Turbo (2013) et Pokémon : Détective Pikachu (2019). N’ayant pas peur de se moquer de lui-même, il joue son rôle dans un épisode de la série Les Griffin (FOX TV, 2011), et fait des apparitions marquantes dans les comédies Ted (2012) et Albert à l’ouest (2014), tous deux de Seth MacFarlane.

Les films plus sérieux de Ryan Reynolds sont ceux qui remportent le moins de succès. Les drames The Nines (2007), Fireflies in the Garden (2008), La Théorie du Chaos (2008), Woman in Gold (v.f. La Dame en or, 2015) et le film de science-fiction Life (2017) sont tous boudés par le public et la critique. Le film à sensations fortes d’Atom EgoyanCaptives (2014), dans lequel Ryan Reynolds joue le rôle d’un père dont la fille est kidnappée, est hué par le public et descendu en flammes par la critique à sa présentation au Festival de Cannes.

Cependant, c’est en tant que super héros de Marvel dans Deadpool que Ryan Reynolds trouve un rôle qui correspond parfaitement à son style. Deadpool est un personnage de bande dessinée complètement ironique et sarcastique, qui sacre et brise toutes les barrières. Le film d’action comique Deadpool (2016), tourné à Vancouver, devient le film interdit aux moins de 16 ans ayant réalisé le plus gros chiffre d’affaires de tous les temps avec 783 millions de dollars US. Il vaut aussi à Ryan Reynolds sa première nomination aux Golden Globe du meilleur acteur dans un film, une comédie musicale ou une comédie. Son rôle lui vaut aussi le prix du meilleur acteur dans une comédie lors des Broadcast Film Critics Association Awards. Il reprend son rôle dans Deadpool 2 (2018) qui connaît autant de succès, et pour lequel il reçoit la mention de scénariste.

Carrière de producteur

En mai 2012, Ryan Reynolds et le scénariste Allan Loeb (Rock of Ages, Here Comes the Boom) fondent DarkFire, une maison de production spécialisée dans la conception de comédies pour la télévision à 20th Century Fox Television. Ryan Reynolds est aussi l’un des réalisateurs de Deadpool et Deadpool 2. En janvier 2018, on annonce qu’il va produire et jouer dans l’adaptation au grand écran du jeu de société Clue.

Endossements et entrepreneuriat

En 2010, Ryan Reynolds prête son visage aux parfums HUGO BOSS. En 2014, il devient l’ambassadeur de L’Oréal Men Expert. Il s’associe aussi à Nissan en 2013 pour une campagne qui promeut à la fois le conditionnement physique et la voiture électrique de Nissan, la LEAF.

En 2018, Reynolds achète des parts considérables dans l’entreprise Aviation Gin basé à Portland, en Oregon, et devient par la suite le porte-parole et le visage du marketing de la marque.

Militantisme et activités caritatives

Ryan Reynolds est un défenseur de l’environnement et un activiste qui s’est impliqué avec les années dans un nombre d’œuvres de bienfaisance. En 2008, il fait le marathon de New York pour amasser des fonds pour la fondation Michael J. Fox et pour honorer son père, qui en 1994 a reçu un diagnostic de la maladie de Parkinson. À la suite du décès de son père en octobre 2015, l’acteur, qui a également siégé au conseil d’administration de la fondation, a demandé à ses admirateurs de contribuer à la fondation pour soutenir la recherche sur la maladie de Parkinson.

En 2009, il écrit un éditorial sarcastique dans le Huffington Post qui critique la chasse au phoque au Canada. En 2011, il est le producteur et narrateur du documentaire canadien de sensibilisation à l’environnement The Whale (2011), en plus de collaborer avec l’organisme pour l’environnement Natural Resources Defence Group afin de promouvoir l’énergie renouvelable et de sensibiliser les gens aux effets du déversement de pétrole de Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique. En 2010, il participe au concert humanitaire télévisé Canada for Haiti, dans un effort pour soutenir Haïti à la suite du tremblement de terre dont elle est victime.

Ryan Reynolds soutient aussi l’organisme Covenant House Vancouver, qui fournit un abri aux fugueurs et aux sans-abri, et Hope North, une école secondaire en Ouganda qui enseigne aux anciens enfants soldats. Il fait fréquemment des visites dans les hôpitaux pour enfants. En 2007, il fait un voyage humanitaire au Malawi avec l’organisation Friends of Mulanje Orphans (FOMO).

Vie personnelle

Ryan Reynolds est nommé au palmarès des hommes les plus séduisants par le magazine People en 2008 et en 2009, un palmarès dont il est à la tête en 2010. Il est fiancé à l’auteure-interprète Alanis Morissette de juin 2004 jusqu’à leur rupture, en février 2007. Peu après, il commence à fréquenter l’actrice Scarlett Johansson, qu’il épouse le 27 septembre 2008 dans un centre de villégiature dans le détroit de Clayoquot, près d’Ucluelet, en Colombie-Britannique. L’union s’étiole toutefois, et le couple divorce en décembre 2010. Il s’éprend plus tard de sa collègue de Green Lantern, Blake Lively, et l’épouse le 9 septembre 2012. Ils ont deux enfants ensemble.

Ryan Reynolds devait être intronisé sur l’Allée des célébrités canadiennes en 2011, mais un concours de circonstances l’empêche d’être présent à la cérémonie. Il est officiellement intronisé le 18 octobre 2014. Fier Vancouvérois, il possède un tatouage sur l’avant-bras gauche du Nine O’Clock Gun, un canon naval à Stanley Park qui est détonné tous les jours à 21 h. Il souffre d’anxiété depuis longtemps, « légèrement comme dans ‘J’éprouve de I’anxiété par rapport à ce sujet’ et aussi jusqu’au côté le plus sombre du spectre, ce qui n’est pas plaisant. » Il reçoit un diagnostic officiel en 2016 après avoir « fait une petite dépression nerveuse ». Il devient citoyen américain naturalisé en 2018. 

Prix

  • Meilleure révélation masculine, Young Hollywood Awards (2003)
  • Meilleure scène effrayante (Amityville), Teen Choice Awards (2005)
  • Célébrité masculine de l’année, CinemaCon Awards (2011)
  • Super héros favori de film (Green Lantern), People’s Choice Awards (2012)
  • Intronisé, Allée des célébrités canadiennes (2014)
  • Meilleur acteur dans une comédie, Broadcast Film Critics Association Awards (2016)
  • Meilleure performance dans une comédie, MTV Movie Awards (2016)
  • Meilleure crise de colère, Teen Choice Awards (2016)
  • Meilleure bagarre (prix partagé avec Ed Skrein), MTV Movie Awards (2016)
  • Meilleur acteur, Saturn Awards (2016)
  • Intronisé, Hollywood Walk of Fame (2016)
  • Acteur préféré dans un film, People’s Choice Awards (2017)