Agriculture au Canada (résumé en langage simple) | l'Encyclopédie Canadienne

article

Agriculture au Canada (résumé en langage simple)

L’agriculture consiste à faire pousser des cultures et à élever des animaux pour la nourriture. On peut aussi parler d’exploitation agricole. L’agriculture est importante pour le Canada. Aujourd’hui, les exploitations agricoles canadiennes doivent relever de nombreux défis. Deux des plus grands problèmes sont le changement climatique et la conservation des sols.

Cet article est un résumé en langage simple sur l’agriculture au Canada. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, Agriculture au Canada.

Champ de printemps avec travail du sol et tracteur

Secteur de l’agriculture au Canada

L’agriculture occupe une part importante de l’économie canadienne. En 2018, 269 000 personnes ont travaillé dans des exploitations agricoles. Les agriculteurs canadiens produisent des aliments pour la population canadienne et de nombreuses autres personnes dans le monde. En plus du blé, les agriculteurs canadiens cultivent du canola, des légumes et des fruits. (Voir aussi Culture des fruits.) Les agriculteurs canadiens élèvent aussi beaucoup de bétail. (Voir aussi Élevage des bovins à viande; Élevage laitier.)

Les produits canadiens vendus à l’extérieur du Canada sont appelés des exportations. Les agriculteurs canadiens font partie des plus grands exportateurs de produits alimentaires au monde. En 2016, ils ont vendu pour 60 milliards de dollars d’exportations.

L’aquaculture est devenue importante ces derniers temps. L’aquaculture est l’élevage de poissons. Il existe également ce que l’on appelle la culture sous abri. Il s’agit d’une culture dans des serres ou des entrepôts. L’agriculture biologique est également populaire actuellement. Aucun produit chimique n’est utilisé dans l’agriculture biologique. (Voir aussi Agriculture biologique.)

Terres agricoles et fermes

La plupart des terres au Canada ne conviennent pas à l’agriculture. Seulement 7 % des terres peuvent être utilisées. Certaines de ces terres sont occupées par des ranchs (voir Histoire du ranch). Un ranch est une ferme d’élevage du bétail et des animaux. La plupart des ranchs se trouvent dans les Prairies, en particulier en Alberta. La plupart des terres agricoles se trouvent également dans les Prairies. Les fermes sont devenues plus grandes ces derniers temps. Avant, la plupart des fermes appartenaient à des agriculteurs indépendants. Maintenant, beaucoup de fermes appartiennent à des entreprises. Et elles continuent d’en acheter d’autres. C’est une des raisons qui expliquent que les fermes sont devenues plus grandes. En 2016, il y avait 193 492 fermes au Canada.

Régions agricoles au Canada

Les Prairies canadiennes abritent la plupart des cultures agricoles du pays. C’est en Alberta que l’on trouve le plus de ranchs. Beaucoup de ranchs en Alberta sont immenses. La Saskatchewan produit beaucoup de canola, de blé et de lentilles. Le Manitoba a le plus grand nombre d’élevages porcins au Canada. Il occupe aussi la deuxième place pour la production de pommes de terre au Canada. La Colombie-Britannique produit beaucoup de fruits et de légumes. (Voir aussi Culture des fruits.) Elle fournit également beaucoup de produits issus de l’aquaculture, des œufs, de la volaille et de la viande. (Voir aussi Aviculture; Élevage des bovins à viande.) L’Ontario possède le plus de fermes avicoles. C’est aussi en Ontario qu’on produit le plus de maïs et de pommes. Le Québec est le premier producteur de bleuets (voir Baies de culture). Le Québec possède également le plus grand nombre de fermes et de vaches laitières (voir Élevage laitier). On cultive des pommes de terre dans le Canada atlantique. Le sol n’y est pas très bon pour l’agriculture.

Canola

Problèmes et avancées de l’agriculture canadienne

La population augmente au Canada et ailleurs dans le monde. C’est pourquoi les agriculteurs canadiens doivent produire davantage de nourriture. Les agriculteurs doivent faire face à de nombreux problèmes. Certains de leurs problèmes sont liés au changement climatique, au maintien de la bonne santé des cultures, à la conservation des sols et au manque de main-d’œuvre (voir Marché du travail). De nombreux agriculteurs tentent de résoudre leurs problèmes en étant plus respectueux de l’environnement. Pour y arriver, ils essaient de ne pas employer de produits chimiques, ou de réduire les quantités qu’ils utilisent (voir aussi Pesticides).

Pour préserver les sols, beaucoup d’agriculteurs luttent contre l’érosion en labourant leurs champs différemment de ce qu’ils faisaient auparavant. C’est ce qu’on appelle la culture en courbes de niveau. Cela empêche l’érosion du sol après la pluie. Pour augmenter la main-d’œuvre, les agriculteurs ont commencé à embaucher plus de travailleurs non canadiens qu’avant (voir Programmes des travailleurs étrangers temporaires du Canada). Pour protéger l’environnement, les agriculteurs essaient de limiter leurs émissions de carbone. Pour y parvenir, de nombreux agriculteurs ont commencé à employer de nouvelles technologies.

Santé humaine et animale

Ces derniers temps, les agriculteurs et les gouvernements mettent tout en œuvre pour que les animaux restent en bonne santé. C’est important pour les consommateurs de produits tels que le bœuf et la volaille (voir Élevage des bovins à viande; Aviculture). Pour s’assurer que les animaux restent en bonne santé, les cages des poules sont plus grandes et les types de médicaments donnés aux animaux sont mieux contrôlés. De plus, les agriculteurs ont commencé à pratiquer ce que l’on appelle l’agriculture extensive. L’agriculture extensive utilise moins de machines, de main-d’œuvre et de produits de protection des cultures que l’agriculture intensive, qui a été le principal modèle d’agriculture suivi au Canada. L’agriculture extensive est favorable à la santé des animaux et à l’environnement.

Liens externes

collection
Agriculture