Joseph Rotman

Joseph Louis Rotman, O.C., CSM, homme d’affaires et philanthrope (né le 6 janvier 1935 à Toronto, en Ontario; décédé le 27 janvier 2015 à Toronto). Joseph Rotman était un homme d’affaires de premier plan, actif dans le commerce du pétrole, l’exploration pétrolière et gazière, les services bancaires d’affaires, l’immobilier et l’investissement en capital-risque. Plus tard au cours de sa vie, il est devenu un philanthrope notable, se concentrant sur l’éducation, les arts et les soins de santé. L’école de gestion Rotman de l’Université de Toronto et l’institut de philosophie Rotman à l’Université Western portent tous deux son nom.

Joseph Louis Rotman, O.C., CSM, homme d’affaires et philanthrope (né le 6 janvier 1935 à Toronto, en Ontario; décédé le 27 janvier 2015 à Toronto). Joseph Rotman était un homme d’affaires de premier plan, actif dans le commerce du pétrole, l’exploration pétrolière et gazière, les services bancaires d’affaires, l’immobilier et l’investissement en capital-risque. Plus tard au cours de sa vie, il est devenu un philanthrope notable, se concentrant sur l’éducation, les arts et les soins de santé. L’école de gestion Rotman de l’Université de Toronto et l’institut de philosophie Rotman à l’Université Western portent tous deux son nom.


Portrait photographique de Joseph Rotman


Mots-clés

Action Une fraction de la propriété d’une entreprise.

Capital-risque Argent ou autres ressources investies dans un projet risqué, en particulier une entreprise nouvelle ou en expansion. L’investisseur reçoit souvent des actions en retour.

Jeunesse et éducation

Joseph Rotman est l’un des trois enfants de Manny (Menachem) et Goldie Rotman.

Il fait ses études secondaires au Forest Hill Collegiate Institute à Toronto. Joseph Rotman s’inscrit à l’université Western Ontario (aujourd’hui l’Université Western), où il reçoit un baccalauréat ès arts en 1957. Pendant ses études de premier cycle, il manifeste un intérêt marqué pour la philosophie. Il affirmera plus tard que la philosophie a transformé sa vie.

Joseph Rotman poursuit ses études à l’institut d’administration des affaires de l’Université de Toronto. Il obtient une maîtrise en commerce (le prédécesseur du MBA) de l’institut en 1960. Il suit par après un programme de doctorat d’un an à l’école d’affaires Columbia de New York en 1960-1961.

Joseph Rotman épouse Sandra Frieberg en 1959. Le couple a deux enfants, Janis et Kenneth, et demeure ensemble jusqu’à la mort de Joseph.

Carrière dans les affaires

La vie professionnelle de Joseph Rotman commence dans l’entreprise de petits électroménagers et de chauffage domestique de son père. Le jeune homme met sur pied pour sa famille Roy-L Capital Corporation, une entreprise privée servant également de fonds d’investissement. Joseph Rotman est le président de l’entreprise et, plus tard, de son conseil d’administration.

Joseph Rotman se lance dans les investissements publics en 1987 en fondant Clairvest Group Inc. Cette société de services bancaires d’affaires, qui investit ses propres fonds dans des entreprises en démarrage, est cotée à la bourse de Toronto depuis sa création.

En cours de carrière, Joseph Rotman fonde de nombreuses entreprises de ressources naturelles. Il s’agit notamment de Tarragon Oil & Gas Ltd, Geocrude Energy Inc, PanCana Resources Ltd et Embassy Resources Ltd. Sa société PanCana Minerals, copropriétaire de la propriété aurifère Goldstrike aux États-Unis, est vendue à la Barrick Gold Corporation en 1987 pour un total de 60millions de dollars en actions. Un gigantesque gisement d’or découvert par la suite sur la propriété propulse Barrick dans les ligues majeures de l’industrie minière. Ce succès donne énormément d’élan aux initiatives commerciales de Joseph Rotman.

Il siège aux conseils d’administration de la Banque de Montréal, de la Barrick Gold Corporation, de Canada Northwest Energy Ltd, de la Masonite International Corporation et de la TrizecHahn Corporation.

Philanthropie

À l’âge de 60ans, Joseph Rotman décide de se retirer du monde des affaires, lui préférant ce qu’il appelle la «philanthropie de risque». Il s’agit d’activités philanthropiques combinées à des activités de bénévolat, ainsi que de l’élaboration de politiques publiques de concert avec le gouvernement. Son objectif: consacrer son temps, son talent et ses fonds à de nouveaux domaines de recherche.

En 1993, Joseph Rotman fait don de 3millions de dollars, par l’intermédiaire de la Fondation de la famille Rotman, à la campagne de l’Université de Toronto pour la construction d’une nouvelle école de commerce. Il maintient son engagement envers cette université en faisant un don supplémentaire de 15millions de dollars en 1997. Grâce à ce don, l’école de commerce est officiellement nommée la Joseph L. Rotman School of Management. Un don de 18millions de dollars suit en 2007. La succession de Joseph Rotman verse un don supplémentaire de 30millions de dollars en 2016 après sa mort.

Joseph Rotman demeure également fidèle à son alma mater, l’Université Western. Il y fonde la chaire de recherche Rotman Canada en philosophie des sciences en 1999. Il finance la création de l’institut de philosophie Rotman grâce à un don de 4millions de dollars en 2008. Il devient ensuite chancelier de l’Université Western de 2012 jusqu’à sa mort.

En 1989, Joseph Rotman fonde l’institut de recherche Rotman au Baycrest Centre for Geriatric Care à Toronto, se spécialisant dans l’étude des maladies et des troubles du cerveau. Il contribue également à la création de l’Ontario Brain Institute, où il agit à titre de co-commissaire en 2010.

Fidèle à ses racines entrepreneuriales, Joseph Rotman cofonde le district MaRS (Medical and Related Sciences – sciences médicales et connexes), un important centre de recherche médicale et commerciale occupant un grand complexe au centre-ville de Toronto. Il siège également à son conseil d’administration. Il joue un rôle de premier plan dans la levée de fonds permettant d’amasser 50millions de dollars pour lancer l’organisation du MaRS et construire ses édifices.

Joseph Rotman soutient également le secteur des arts. Il est président du conseil d’administration du Musée des beaux-arts de l’Ontario de 1993 à 1996. Une nomination au conseil d’administration des Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle suit peu après, de 1996 à 1998. Joseph Rotman est président du Conseil des Arts du Canada de 2008 jusqu’à son décès.

Joseph L. Rotman s’éteint à l’hôpital général de Toronto le 27janvier 2015.

Distinctions

· Officier de l’Ordre du Canada (1994)

· Doctorat honorifique en droit, Université de Toronto (1994)

· Compagnon, Panthéon des personnalités canadiennes des affaires (2009)

· Doctorat honorifique en droit, Université Western (2009)

· Doctorat honorifique en droit, Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador (2013)

· Croix du service méritoire, gouverneur général du Canada (2015)