Kelowna

Kelowna, en Colombie-Britannique, a été constituée en tant que ville en 1905 ; population 127 380 (recensement de 2016), 117 312 (recensement de 2011). La ville de Kelowna est située au centre-sud de la Colombie-Britannique, sur la rive est du lac Okanagan.

Kelowna, en Colombie-Britannique, a été constituée en tant que ville en 1905 ; population 127 380 (recensement de 2016), 117 312 (recensement de 2011). La ville de Kelowna est située au centre-sud de la Colombie-Britannique, sur la rive est du lac Okanagan.


Colonisation et développement

La vallée de l’Okanagan est le territoire historique de la tribu Okanagan appartenant aux Salish du continent. En 1811, le marchand de fourrures écossais David Stuart est la première personne non autochtone à explorer la région. Des missionnaires oblats arrivent en 1859 et construisent une mission sur l’emplacement actuel. Ils y plantent les premiers arbres fruitiers quelques années plus tard. La Father Pandossy Mission est maintenant un lieu historique provincial.

En 1861, on y trouve déjà un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson, et en 1871, on y érige une minoterie. En 1892, on définit l’emplacement de la ville et on lui donne le nom de Kelowna, mot okanagan signifiant « ours grizzli ». L’année de sa constitution, la population s’élève à 600 habitants. Peu de temps après, on y trouve 11 scieries, trois usines d’emballage de fruits et deux conserveries. Bientôt, compte tenu de la qualité de la terre, les exploitations bovines, les prés de fauche, les champs de céréales et les vergers se multiplient. En 1910, Kelowna commence à se faire connaître en tant que « ville des vergers ». La localité sera desservie par la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada à partir de 1925.

Population

La ville de Kelowna connaît une croissance démographique spectaculaire après la Deuxième Guerre mondiale grâce à un programme d’établissement d’anciens combattants. La population atteint 13 000 habitants en 1961 et sa croissance rapide se poursuit, de sorte que 20 ans plus tard, elle avoisine les 60 000. Au milieu des années 1980, pendant la récession qui sévit dans la province, la croissance démographique continue, quoiqu’à un rythme beaucoup plus lent. À la fin du siècle, la population de Kelowna s’élève à 100 000. En 2016, la majorité des résidents se déclare d’origine canadienne, britannique ou allemande. Les minorités visibles représentent 9,5 % de la population, les groupes les plus nombreux étant originaires de l’Asie du Sud, de la Chine et des Philipines. Les personnes s’identifiant en tant qu’autochtones représentent 5,5 % des résidents de la ville.

Économie

Kelowna est le principal centre de mise en marché, de distribution et de soins de santé de la partie centrale de la vallée de l’Okanagan. On trouve sur son territoire étendu des vergers et des vignobles, ainsi que plusieurs fabriques de vin. Les autres secteurs importants de l’économie sont la construction, la vente au détail et le tourisme.

Transport

Kelowna est reliée à l’autoroute Coquihalla en 1990, ce qui offre une route plus directe vers le Lower Mainland. La ville est située à l’extrémité est du pont William R.Bennett, un des rares ponts flottants de l’Amérique du Nord. En 2008, il remplace le pont du lac Okanagan (1958). La ville est également desservie par les chemins de fer et un aéroport international.

Vie culturelle

On trouve à Kelowna plusieurs compagnies théâtrales, un orchestre symphonique et de nombreuses galeries d’art. Bon nombre d’entre elles sont centrées dans un secteur de six blocs du centre-ville appelé le District culturel, où on trouve également quatre musées qui affichent le développement et l’histoire de la région. L’Okanagan College, qui remonte à 1965, offre des programmes de niveaux universitaire et collégial ainsi que des cours aux adultes. Un campus de l’Université de la Colombie-Britannique est aussi situé dans la ville. Kelowna a aussi son quotidien, le Daily Courier (établi en 1904).

Grâce à de nombreuses plages le long du lac Okanagan, au climat ensoleillé, à de nombreuses rampes de mise à l’eau des bateaux et au joli port desservant des centaines de plaisanciers, Kelowna est un centre touristique des plus populaires.

W.A.C. Bennett commence sa carrière politique à Kelowna, tout comme son fils, William R. Bennett (voirPolitique en Colombie-Britannique). On compte parmi les autres personnalités connues, le golfeur Dave Barr, le sauteur en hauteur Duncan McNaughton et le skieur nautique George Athans Jr.  


//