Spiteri, Vivienne

Vivienne (Antonia Helen) Spiteri. Claveciniste, professeure (B'Kara, Malte, 23 avril 1953, naturalisée canadienne 1968). B.Mus. (Ottawa) 1976, M.Mus. (McGill) 1978. Karen Holmes et John Grew lui enseignèrent le clavecin.

Spiteri, Vivienne

Vivienne (Antonia Helen) Spiteri. Claveciniste, professeure (B'Kara, Malte, 23 avril 1953, naturalisée canadienne 1968). B.Mus. (Ottawa) 1976, M.Mus. (McGill) 1978. Karen Holmes et John Grew lui enseignèrent le clavecin. Elle étudia la musique électroacoustique et assistée par ordinateur à l'Institut de sonologie de La Haye (1989-90), puis la musique électroacoustique à l'Université de Paris (1990-91). Après ses débuts à Montréal (1978), elle s'est produite en Ontario, au Québec et dans divers pays (Norvège, Suède, Pays-Bas, Belgique, Angleterre, France). On a pu l'entendre sur les ondes radiophoniques de la SRC et à la radio suédoise et hollandaise. En 1986, Spiteri décida de se consacrer à la musique contemporaine. Elle s'intéresse particulièrement à l'interprétation interactive (clavecin, sons électroacoustiques en direct, bande). Soucieuse de créer un nouveau répertoire pour son instrument, en solo ou en association avec des instruments traditionnels, folk, non occidentaux ou non conventionnels, elle a commandé des oeuvres à de nombreux compositeurs, dont les Canadiens Timothy Brady, Jan Jarvlepp, Hope Lee, Bruce Mather, Bruce Pennycook et Wendy Prezament. En 1990, elle anima des ateliers à Stockholm et Paris sur le clavecin MIDI et les pièces conçues pour lui. Ele a enregistré une oeuvre de Jarvlepp sur la cassette Chronogrammes de ce dernier (1986, J & W JW-861) ainsi que des pièces de Hambraeus, Lee, Saint-Marcoux et Brady sur le CD Musique actuelle pour clavecin du Canada et des Pays-Bas (1988, SNE 542). Spiteri est membre de la Communauté électroacoustique canadienne. Elle a collaboré à l' EMC.


Lecture supplémentaire

  • Robert Everett-Green. 'Harpsichordist should make some converts,' Toronto Globe and Mail, 19 May 1986