Brantford

Brantford, ville de l’Ontario, constituée comme ville en 1877, population de 97 496 (recens. de 2016),   93 650 (recens. de 2011). La ville de Brantford est située au bord de la rivière Grand, à 104 km au sud-ouest de Toronto. Elle abrite plusieurs industries manufacturières, des établissements d’enseignement et des sites du patrimoine.



Historique

À l’origine habitée par les Neutres, la région fait partie d’un vaste territoire que le gouvernement britannique accorde aux Six-Nations en 1784 (voir Proclamation Haldimand). Avec ce don, les Britanniques cherchent à récompenser la loyauté des Six-Nations pendant la guerre d’Indépendance américaine et à les compenser pour la perte de leur territoire dans la vallée Mohawk dans l’état de New York (voir Haudenosaunee). En 1825, la colonie reçoit le nom de Brant’s Ford en hommage au chef Kanyen’kehà:ka, Joseph Brant (Thayendanegea).

Les colons européens commencent à s’y établir en 1805. Le nombre de colons augmente, et les Six-Nations cèdent leurs droits à la ville en 1830. Ils se relocalisent sur des terres de réserve situées de l’autre côté de la rivière (voir aussi Traités autochtones au Canada; Réserves en Ontario).

Le saviez-vous?
De nos jours, les Six-Nations de la rivière Grand constituent la plus grande réserve du Canada en termes de population, avec près de 13 000 résidants en date de 2017.


Avec l’arrivée du chemin de fer de Buffalo, Brantford et Goderich en 1854, Brantford devient le centre de distribution d’une riche région agricole. Au 20e siècle, le secteur manufacturier est en plein essor et demeure le moteur principal de l’économie.

Brantford est surnommée la Ville du téléphone car c’est ici, dans sa résidence, qu’Alexander Graham Bell travaille à l’invention du téléphone. En août 1876, Bell de là. fait son premier appel interurbain vers Paris, en Ontario, à 11 km

Brant, Joseph
Huile sur toile réalisée par William Berczy, vers 1807 (avec la permission du Musée des beaux arts du Canada/5777).
Alexander Graham Bell (Brantford)
Alexander Bell, en compagnie d'une personne, devant la maison du téléphone, en 1906, à Brantford, en Ontario (avec la permission du British Library).

Économie

Les industries de Brantford incluent la fabrication avancée (p. ex., automobile et automatisation), l’industrie des aliments et des boissons, et les produits en plastique et en caoutchouc. Ses autres secteurs clés sont les films, la télévision, les multimédias numériques et l’entreposage et la distribution.  

La ville est également connue comme étant un centre d’enseignement. On y trouve Six Nations Polytechnic, les campus du Collège Conestoga, du Collège Westervelt et de la Wilfrid Laurier University et la W. Ross Macdonald School for the Blind (qui a ouvert ses portes en 1872).

Vie culturelle

Brantford est le site de la plus ancienne église protestante de l’Ontario, Her Majesty’s Chapel of the Mohawks, construite en 1785 avec un octroi du roi George III. Joseph Brant et son fils John Brant (Ahyonwaeghs) sont inhumés dans le cimetière attenant.

La propriété de Bell, consacrée lieu historique national en 1997, comprend la maison restaurée de Bell et la maison Henderson qui a été le premier bureau de la compagnie de téléphone au Canada.

Le centre culturel Woodland offre des programmes sur l’histoire et la culture des Six-Nations tandis que le village Kana:ta est un musée vivant qui recrée l’atmosphère d’un village Haudenosaune du 17e siècle.  

Des personnalités bien connues sont associées à la ville de Brantford dont le peintre Robert Whale , le manufacturier Alanson Harris, le premier ministre de l’Ontario Arthur Hardy et le joueur de hockey étoile Wayne Gretzky.