Ferland, Jean-Pierre

Jean-Pierre Ferland, auteur, compositeur, interprète et animateur (Montréal, 24 juin 1934). Débutant avec le groupe de chansonniers Les Bozos, en 1959, Jean-Pierre Ferland effectue une percée, en 1962, en remportant le premier prix d'un concours de la francophonie avec Feuille de gui.

Ferland, Jean-Pierre

Jean-Pierre Ferland, auteur, compositeur, interprète et animateur (Montréal, 24 juin 1934). Débutant avec le groupe de chansonniers Les Bozos, en 1959, Jean-Pierre Ferland effectue une percée, en 1962, en remportant le premier prix d'un concours de la francophonie avec Feuille de gui. Les chansons Les immortelles, Ton visage et Fleur de macadam le font connaître d'un large public au Québec, alors que le Grand prix de l'Académie Charles-Cros pour Je reviens chez nous vient couronner, en 1968, ses nombreux séjours en France. Par la qualité de sa conception et son audace technologique, l'album Jaune (1970) demeure une uvre de références. Tout en adaptant sa musique à des rythmes nouveaux, Jean-Pierre Ferland connaît d'importants succès comme animateur à la télévision tout au long des années 80. Il effectue un retour en force à la chanson en 1992, recevant la médaille Jacques-Blanchet en 1993, le Félix de l'auteur-compositeur en 1995 et un Félix témoignage en 1997 pour l'ensemble de sa carrière qui ne montrait aucun signe d'essoufflement à l'orée de l'an 2000. Entre 2005 et 2007, Jean-Pierre Ferland entreprend une dernière tournée partout au Québec avec son spectacle "Trois fois Ferland", couvrant trois périodes de ses 35 ans de carrière. Réparti en trois titres, le spectacle s'ouvre sur Ton visage (années 1960), Jaune (années 1970) et Écoute pas ça (de 1980 à nos jours). C'est le 30 janvier 2007, au Centre Bell que Ferland tirera sa révérence. Outre celles déjà citées, les chansons Ton visage, Un peu plus loin, Le petit roi et T'es belle émergent d'une production dont la qualité le classe parmi les plus grands auteurs-compositeurs de la francophonie du XXe siècle.

Jean-Pierre Ferland a été honoré tout au long de son prolifique parcours. Notons entre autres, la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale qui lui fut remise le 28 septembre 2009 et le prix Sylvain-Lelièvre, remis par ses pairs auteurs-compositeurs du Québec.