Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’honorer les chansons et les auteurs-compositeurs canadiens. L’éditeur musical Frank Davies a fondé l’organisme bilingue en 1998; sa cérémonie d’intronisation inaugurale a eu lieu en 2003. Les lauréats ont été intronisés dans l’une de trois catégories : auteurs-compositeurs, chansons, et prix spéciaux, pour ceux qui ont contribué au développement et à la reconnaissance des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens. Le PACC a intronisé plus de 50 auteurs-compositeurs et plus de 150 chansons depuis sa création.

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’honorer les chansons et les auteurs-compositeurs canadiens. L’éditeur musical Frank Davies a fondé l’organisme bilingue en 1998; sa cérémonie d’intronisation inaugurale a eu lieu en 2003. Les lauréats ont été intronisés dans l’une de trois catégories : auteurs-compositeurs, chansons, et prix spéciaux, pour ceux qui ont contribué au développement et à la reconnaissance des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens. Le PACC a intronisé plus de 50 auteurs-compositeurs et plus de 150 chansons depuis sa création.


Historique

Dans les années 1980, Frank Davies siège au conseil d’administration de l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (ACASE), qui administre les prix Juno et le Panthéon de la musique canadienne. Durant une réunion, Tom Sandler, le fils de Ruth Lowe qui a écrit le premier succès de Frank Sinatra I’ll Never Smile Again, propose que le conseil intronise sa mère qui est décédée récemment, à titre posthume au Panthéon de la musique canadienne. Le conseil refuse, déclarant que son mandat est d’introniser les artistes interprètes et non les auteurs-compositeurs. Frank Davies a alors l’idée de créer un nouveau Panthéon pour rendre honneur aux auteurs-compositeurs canadiens, qui sont nombreux à être largement inconnus même si leurs œuvres sont considérablement reconnues. 

Financement

Le PACC est fondé en 1998 grâce au financement de la compagnie d’édition musicale de Frank Davies, TMP, ainsi qu’à l’Association canadienne des éditeurs de musique et de ses organismes membres. En 1999, un comité intérimaire est nommé pour créer un plan d’affaires, rédiger des règlements administratifs, et contacter l’Association des auteurs-compositeurs canadiens, qui accepte de devenir partenaire dans la nouvelle entreprise. Les membres du conseil sont nommés l’année suivante : Frank Davies est élu président du comité, et l’auteure-compositrice Sylvia Tyson est élue présidente.

Frank Davies passe les deux années suivantes à faire des présentations pour les principales maisons de disques du Canada, pour le gouvernement fédéral, pour la SOCAN et FACTOR, afin d’obtenir du financement. En 2002, la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ) se joint à l’organisme pour mener à bien la sélection des auteurs-compositeurs francophones pour l’intronisation.

À la fin de l’année 2011, la SOCAN fait l’acquisition du Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Celui-ci continue d’être administré par un organisme séparé.


Processus d’intronisation

Le PACC compte deux comités d’intronisation : un anglophone et un francophone. Les comités déterminent les lignes directrices de l’intronisation et sélectionnent des artistes pour chacune des trois catégories. Le nombre d’artistes intronisés chaque année est déterminé par le conseil d’administration.

Pour la catégorie des auteurs-compositeurs, les intronisés doivent être citoyens canadiens ou doivent avoir obtenu le statut d’immigrant. Ils peuvent être vivants ou morts. Les auteurs-compositeurs admissibles doivent avoir écrit ou coécrit la musique et/ou les paroles d’une chanson, ou d’un ensemble de chansons. Ils doivent avoir contribué de manière considérable à la musique canadienne par l’entremise d’une chanson ou d’un répertoire de chansons qui ont été mises à la disposition du public depuis au moins 25 ans. L’intronisation dans la catégorie auteur-compositeur signifie la reconnaissance pour l’ensemble de l’œuvre de cet artiste.

Une chanson admissible doit être composée de musique et paroles, ou de musique sans paroles, écrite par un citoyen canadien de naissance ou immigrant reçu, qu’il soit vivant ou mort. Pour les catégories auteur-compositeur et chanson, les chansons admissibles doivent répondre à l’un ou plusieurs des critères suivants :

  • Faire partie de la culture populaire et transmise par tradition orale tout au long d’une période de temps considérable ;
  • Avoir atteint un statut régional, national et/ou international considérable, que ce soit culturellement, commercialement et/ou socialement ;
  • Avoir réalisé un enregistrement historique ou avoir participé à la définition d’une ère de la culture populaire 
  • Avoir créé ou contribué à la création d’un nouveau genre musical

Les prix spéciaux sont remis à la discrétion du conseil d’administration. Ils reconnaissent les personnes qui ont contribué de manière considérable au développement et au rayonnement des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens. Les lauréats peuvent être des éditeurs de musique, des diffuseurs, d’autres membres des médias, des interprètes, des collectionneurs, et autres. Le PACC présente également le Frank Davies Founder’s Award à « ceux qui ont contribué de manière significative au développement, à la promotion et à la conservation des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens. »

Le prix Slaight Music pour auteur-compositeur en émergence est lancé en 2017. Il reconnaît les nouveaux talents qui émergent en tant qu’auteur-compositeur, à la fois en français et en anglais. Les premières intronisées sont Jessie Reyez (anglophone) et Charlotte Cardon (francophone).


Événements et cérémonies d’intronisation

La première cérémonie d’intronisation du PACC a lieu le 3 décembre 2003, au studio Glenn Gould de la CBC, à Toronto. Le concert est diffusé sur la radio de CBC le dimanche suivant. Les intronisés de la soirée sont Gordon Lightfoot, et l’artiste de musique country Hank Snow, ainsi que la chanson qui a inspiré l’existence de l’organisme, I’ll Never Smile Again de Ruth Lowe. L’événement présente des performances de Blue Rodeo, Ron Sexsmith, Sarah Slean et Molly Johnson, entre autres.

Les artistes et les chansons sont intronisés au PACC sur une base quasi annuelle (il n’y avait pas d’intronisés en 2004, 2009, 2012, 2013 et 2014, et il n’y a pas eu de cérémonie d’intronisation entre 2011 et 2017). Les cérémonies ont lieu au John Basset Theatre du Metro Toronto Convention Centre, au Toronto Centre for the Arts, et au Massey Hall. On compte parmi les artistes qui sont montés sur scène lors des cérémonies Buffy Sainte-Marie, Jackie Richardson, Willie Nelson, k.d. lang, Rufus Wainwright, Jim Cuddy, Chaka Khan, Branford Marsalis, Paul Anka, Serena Ryder, Arkells, Don Ross et bien d’autres.

Musée

En 2015, le PACC annonce un partenariat avec le National Music Centre de Calgary. L’année suivante, le PACC ouvre un espace d’exposition permanente lorsque le nouveau Studio Bell du Centre ouvre dans le centre-ville de Calgary.

Voir aussi Auteurs-compositeurs et Composition (Canada anglais) avant 1921; Auteurs-compositeurs et Composition (Canada anglais) 1921-1954; Auteurs-compositeurs et composition (Canada anglais), de 1954 aux années 2000.


Intronisés

2003    Chansons : « Aquarius » (James Rado, Gerome Ragni, Galt MacDermot); « The Blackfly Song » (Wade Hemsworth); « Born to be Wild » (Dennis McCrohan); « Four Strong Winds » (Ian Tyson); « I’m Movin’ On » (Hank Snow); « I’ll Never Smile Again » (Ruth Lowe); « If You Could Read My Mind » (Gordon Lightfoot); « Peg O’ My Heart » (Alfred Bryan, Fred Fisher); « Snowbird » (Gene MacLellan); « The Red River Valley » (traditional); « The World is Waiting for the Sunrise » (Eugene Lockhart, Ernest Seitz); « What a Friend We Have in Jesus » (Joseph M. Scriven, « Erie » Charles C. Converse)

            Auteurs-compositeurs : Alfred Bryan; Félix Leclerc; Gordon Lightfoot; Hank Snow; Madame Bolduc

            Prix spéciaux : Marius Barbeau; Pierre Juneau

2004    Aucun

2005    Chansons : « American Woman », « No Sugar Tonight/New Mother Nature », « No Time » et « These Eyes » (Randy Bachman, Burton Cummings); « Clap Your Hands » (Joey Frechette, Mike Robitaille, Ray Hutchinson, Gilles Tailleur); « Cool Water » et « Tumbling Tumbleweeds » (Bob Nolan); « En veillant su'l perron » (Camille Andréa); « Far Away Places » (Alex Kramer, Joan Whitney); « Frédéric » (Claude Léveillée); « I’s the B’y » (traditional); « L’adieu du soldat » (Roland Lebrun); « Last Night I Had the Strangest Dream » (Ed McCurdy); « Le ciel se marie avec la mer » (Jacques Blanchet); « O Canada » (Calixa Lavallée, Robert Stanley Weir); « Quand les hommes vivront d’amour » (Raymond Lévesque); « Some of These Days » et « The Darktown Strutters' Ball » (Shelton Brooks); « The Huron Carol » (Jean de Brébeuf); « Universal Soldier » (Buffy Sainte-Marie); « When You and I Were Young, Maggie » (George Washington Johnson, James A. Butterfield)

Auteurs-compositeurs : Bob Nolan; Burton Cummings; Randy Bachman; Claude Léveillée; Raymond Lévesque; Serge Deyglun; Shelton Brooks

            Prix spéciaux : Ernest Gagnon; Frank Davies; Stan Klees; Walt Grealis

2006    Chansons : « A Guy is a Guy» (Oscar Brand); « À Québec au clair de lune» (Marius Delisle); « Ain’t No Cure for Love, « Bird on the Wire »,  « Everybody Knows »,  « Hallelujah» and « Suzanne» (Leonard Cohen); « Boo Hoo (You've Got Me Crying For You) (Carmen Lombardo); « Powder Your Face with Sunshine» (Carmen Lombardo, Stanley Rochinski); « Sweethearts on Parade» (Carmen Lombardo, Charles Newman); « Farewell to Nova Scotia» (traditional); « Gens du pay» (Gilles Vigneault, Gaston Rochon); « Mon Pays »,  « Pendant que» and « Si les bateaux» (Gilles Vigneault); « La Manic» (Georges Dor); « La Parenté» (Jean-Paul Filion); « Le réveil de la nature» (Alfred DesRochers, Oscar O’Brien); « Le tour de l'Île» and « Moi, mes souliers» (Félix Leclerc); « Les nuits de Montréal» (Jean Rafa, Émile Prud'homme); « Lest Your Forget» and « S’Nice» (William Eckstein, Sam Howard); « Put Your Hand in the Hand» (Gene MacLellan); « Sugar Sugar» (Andy Kim, Jeff Barry); « Sweet City Woman» (Rich Dodson);

Auteurs-compositeurs : Carmen Lombardo; Gilles Vigneault; Leonard Cohen; Lionel Daunais; William Eckstein

            Prix spéciaux : Anne Murray; Herbert Samuel Berliner; Lucille Dumont

2007    Chansons : « Ain’t We Got Fun »  (Raymond Egan, Gus Khan); « Sleepy Time Gal »  (Raymond Egan, Joseph R. Alden, Ange Lorenzo, Richard A. Whiting); « Big Yellow Taxi »,  « Both Sides Now »,  « Help Me »,  « Woodstock »,  and « You Turn Me On, I’m A Radio» (Joni Mitchell); « Comme j’ai toujours envie d’aimer» (Marc Hamilton); « Dans nos vieilles maisons» (Muriel Millard); « Des croissants de soleil» (Jean Robitaille, Lee Gagnon); « How About You? »  (Ralph Freed, Burton Lane); « Je ne suis qu’une chanson» (Diane Juster); « Je reviens chez nous »,  « T’es mon amour, t’es ma maîtresse »,  and « Un peu plus haut, un peu plus loin» (Jean-Pierre Ferland); « Le petit roi» (Jean-Pierre Ferland, Michel Robidoux); « Ton visage» (Jean-Pierre Ferland, Paul de Margerie); « Le Frigidaire» (Georges Langford); « My Old Canadian Home »,  « My Swiss Moonlight Lullaby» and There’s a Love Knot in My Lariat «  (Wilf Carter); « Paquetville »  (Lise Aubut, Edith Butler); « Spinning Wheel »  (David Clayton-Thomas); « Un canadien errant »  (Antoine Gérin-Lajoie); « You Were On My Mind »  (Sylvia Tyson)

            Auteurs-compositeurs : Jean-Pierre Ferland; Joni Mitchell; Raymond Egan; Wilf Carter

            Prix spéciaux : Henry Burr; Sam Gesser

2008    Chansons : « Aimes-tu la vie comme moi? »  (Georges Thurston, Billy Clements); « Ain't Nobody Here But Us Chickens »  and « My Sister and I »  (Alex Kramer, Joan Whitney); « Candy »  (Alex Kramer, Joan Whitney, Mack David); « Artistes »,  « Comme un million de gens »,  « Femme de rêve »,  « L’infidèle »,  « Le Labrador »  (Claude Dubois); « Canadiana Suite »  (Oscar Peterson); « Hymn to Freedom »  (Oscar Peterson, Hariette Hamilton); « Diana »,  « It Doesn’t Matter Anymore »,  « Put Your Head on My Shoulder »  and « She’s a Lady »  (Paul Anka); « My Way »  (Paul Anka, Claude François); « Heart Like a Wheel »  (Anna McGarrigle); « Prétends que tu es heureux »  (André Lejeune); « Il suffit de peu de choses »  (André Lejeune, Fernand Robidoux); « Une promesse »  (André Lejeune, Guy Godin); « La bittt à Tibi »  (Raôul Duguay); « Love Child »  (R. Dean Taylor, Frank Wilson, Pam Sawyer, Deke Richards); « Signs »  (Les Emmerson)

            Auteurs-compositeurs : Alex Kramer; André Lejeune; Claude Dubois; Paul Anka

            Prix spéciaux : Oscar Peterson

2009    Aucun

2010    Chansons : « Bluebird on Your Windowsill »  (Elizabeth Clarke); « Limelight »,  « Subdivisions »,  « The Spirit of Radio »  (Neil Peart, Geddy Lee, Alex Lifeson); « Closer to the Heart »  (Neil Peart, Geddy Lee, Alex Lifeson, Peter Talbot); « Tom Sawyer »  (Neil Peart, Geddy Lee, Alex Lifeson, Pye Dubois); « Come Josephine in My Flying Machine »  (Alfred Bryan, Fred Fisher); « Demain l’hiver »,  « Les ailes d'un ange »  (Robert Charlebois); « Fu Man Chu »  (Robert Charlebois, Claude Gagnon); « Lindberg »  (Robert Charlebois, Claude Péloquin); « Ordinaire »  (Robert Charlebois, Pierre Nadeau); « Des mitaines pas de pouces »  (Ovila Légaré); « Deux enfants du même âge »  (Germaine Dugas); « J'entends Frapper »  (Michel Pegliaro); « The Hockey Theme »  (Dolores Claman)

            Auteurs-compositeurs : Robert Charlebois; Rush

Prix spéciaux : Edward B. Moogk; Guy Latraverse

2011    Chansons : « Je suis cool »  (Gilles Valiquette); « My Heart Cries for You »  (Carl Sigman, Percy Faith); « Oh What A Feeling »  (Kelly Jay, Roly Greenway); « Pas Besoin De Frapper Pour Entrer »  (Jacques Michel); « Squid Jiggin’ Ground »  (Arthur Scammell); « When I Die »  (Steve Kennedy, William « Smitty »  Smith); « Wildflower »  (Dave Richardson, Doug Edwards)

Auteurs-compositeurs : Jack Scott; John Stromberg; Luc Plamondon; Pierre Létourneau; Robbie Robertson; Roméo Beaudry; Yvan Dufresne

            Prix spéciaux : Edith Fowke; Helen Creighton

2012    Aucun

2013    Aucun

2014    Aucun

2015    Chansons : « As the Years Go By »  (Pierre Sénécal); « Câline de blues »  (Pierre Harel, Gerry Boulet, Michel « Willie »  Lamothe); « I Heard the Bluebirds Sing »  (Hod Pharis); « Last Song »  (Larry Evoy); Marie-Hélène (Sylvain Lelièvre); « Mommy Daddy »  (Marc Gélinas, Gilles Richer); « Play Me a Rock and Roll Song »  (Valdy); « Put Your Dreams Away (For Another Day) »  (Ruth Lowe, Paul Mann); « To Sir With Love »  (Don Black, Mark London); « Vivre en amour »  (Roger Magnan, Luc Cousineau); « We’ll Sing in the Sunshine »  (Gale Garnett); « When My Baby Smiles at Me »  (Ted Lewis, Andrew B. Sterling)

            Auteurs-compositeurs : aucun

            Prix spéciaux : aucun

2016    Chansons : « Chante-la ta chanson »  (Jean Lapointe, Marcel Lefebvre); « Hello, Hooray »  (Rolf Peter Kempf); « J’ai la tête en gigue »  (Jim Corcoran); « K-K-K-Katy »  (Geoffrey O'Hara); « Mille après mille »  (Gerry Joly); « Sing High, Sing Low »  (Arthur Titcomb); « Swinging Shepherd Blues »  (Moe Koffman)

            Auteurs-compositeurs : aucun

            Prix spéciaux : aucun

2017    Chansons : « Hand Me Down World »  (Kurt Winter); « I Just Wanna Stop »  (Ross Vannelli); « I Saw Her Again »  (Denny Doherty, John Phillips); « Si j’avais un char »  (Sylvie Choquette, Stephen Faulkner); « Si jétais un homme »  (Diane Tell); « This Wheel’s On Fire »  (Bob Dylan, Rick Danko)

Auteurs-compositeurs : Beau Dommage; Bruce Cockburn; Neil Young; Stéphane Venne

            Prix spéciaux : aucun

2018    Chansons : « Bleu et blanc »  (Robert Paquette); « Home for a Rest »  (John Mann, Geoffrey Kelly); « Morning Dew »  (Bonnie Dobson); « Paper Rosie »  (Dallas Harms); « Québécois »  (Angelo Finaldi, François Guy, Richard Tate); « Song for the Mira »  (Allister MacGillivray); « The Hockey Song »  (Stompin’ Tom Connors); « Un coin du ciel »  (Marcel Martel)

            Auteurs-compositeurs : aucun

            Prix spéciaux : aucun

2019    Chansons : « (Make Me Do) Anything You Want »  (Danny Taylor, Paul Naumann); « Aimons-nous »  (Yvon Deschamps, Jacques Perron); « Calling Occupants of Interplanetary Craft »  (Terry Draper, John Woloschuk); « Hot Child in the City »  (Nick Gilder, James McCulloch); « I Would Be The One »  (Keith McKie); « I’ve Got Everything I Need (Almost) »  (Don Walsh); « L’âme à la tendresse »  (Pauline Julien, François Dompierre); « Let Your Backbone Slide »  (Maestro Fresh Wes, Anthony Davis); « Opportunity »  (Domenic Troiano); « Peter’s Dream »  (Lennie Gallant); « Rise Up »  (Lorraine Segato, Lynne Fernie, Billy Bryans, Lauri Conger)

Auteurs-compositeurs : Buffy Sainte-Marie; Eddie Schwartz; Édith Butler; Harmonium; Ian Tyson; Stan Rogers; Sylvia Tyson

            Prix spéciaux : aucun

2020    Chansons : « Fare Thee Well, Love »  (Jimmy Rankin); « Highschool Confidential »  ((Carole Pope, Kevan Staples)); « La vie d’factrie »  (Clémence DesRochers, Jacques Fortier); « The Safety Dance »  and « Pop Goes the World »  (Ivan Doroschuk); « Something to Talk About »  (Shirley Eikhard); « The Facts of Life »,  « Diff'rent Strokes »  and « Wheel of Fortune »  (Alan Thicke); « This Beat Goes On/Switchin’ to Glide » (David Diamond, Mister Zero)

            Auteurs-compositeurs : Ron Hynes

            Prix spéciaux : aucun

2021    Chansons : Aucun

Auteurs-compositeurs : Dan Hill

            Prix spéciaux : aucun