Oronhyatekha

Oronhyatekha, « nuage ardent », ou Peter Martin, médecin (réserve des Six-Nations, près de Brantford, Canada-Ouest, 10 août 1841 -- Savannah, Géorgie, 3 mars 1907). Il paie lui-même ses études à la Wesleyan Academy, à Wilbraham, dans le Massachusetts, et plus tard au Kenyon College, en Ohio.

Oronhyatekha

Oronhyatekha, « nuage ardent », ou Peter Martin, médecin (réserve des Six-Nations, près de Brantford, Canada-Ouest, 10 août 1841 -- Savannah, Géorgie, 3 mars 1907). Il paie lui-même ses études à la Wesleyan Academy, à Wilbraham, dans le Massachusetts, et plus tard au Kenyon College, en Ohio. Lors de sa visite au Canada en 1860, le prince de Galles lui témoigne de l'intérêt et l'invite à étudier en Angleterre. Oronhyatekha passe trois ans à Oxford et termine plus tard ses études médicales à l'U. de Toronto, devenant le premier autochtone canadien à recevoir un diplôme d'une université canadienne. En Ontario, il pratique la médecine à Frankford (près de Belleville), à Stratford, à Napanee et à London. En 1881, il se joint à l'Ordre indépendant des Forestiers (OIF) et il en devient rapidement le garde forestier en chef. Sous sa direction, soit en 26 ans, l'OIF, au départ une société fraternelle de 400 membres acculée à la faillite, se transforme en une organisation de plus de 250 000 membres dotée d'un fonds de 11 millions de dollars. Il est l'auteur de History of the Independent Order of Foresters (1894).