Blue Bombers de Winnipeg

Blue Bombers de Winnipeg est le nom d’une équipe de football qui joue dans la Ligue canadienne de football. Basés à Winnipeg, au Manitoba, les Blue Bombers ont alterné plusieurs fois entre la division Ouest et la division Est au sein de la ligue. Ils font actuellement partie de la division Ouest. Depuis sa création en 1930, l’équipe a gagné 10 Coupes Grey.

Kahlil Bass des Winnipeg Blue Bombers lors d'un match de pré-saison \u00e0 TD Place \u00e0 Ottawa le 13 juin 2016.

Quelques faits sur les Blue Bombers de Winnipeg
Date de création : 1930
Stade : Investors Group Field
Couleurs de l’équipe : Bleu roi, or métallique
Victoire(s) en Coupe Grey : 10

Début du football à Winnipeg

Plusieurs clubs de rugby amateur, qui jouent au début en appliquant les règles de rugby anglaises, commencent à jouer les uns contre les autres dès le début des années 1880. En 1888, le Winnipeg Rugby Football Club, l’équipe du Collège St. John’s et celle de la Royal School of Mounted Infantry constituent la Ligue de rugby du Manitoba. En 1890, l’équipe du Winnipeg Football Club dispute régulièrement des matches contre une équipe de Regina, en Saskatchewan. Une rivalité s’en suit entre les deux villes et les deux provinces, qui se poursuit de nos jours.

La Manitoba Rugby Football Union est créée en 1892, suivie en 1911 par la Western Canada Rugby Football Union (WCRFU), formée d’équipes du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta. La première équipe de Winnipeg à remporter les championnats de la WCRFU est celle des Victorias de Winnipeg, en 1924. Une autre équipe de Winnipeg, les Tigers de Tammany, joue également au sein de la WCRFU entre 1913 et 1929. Les Tigers parviennent aux phases finales de la Coupe Grey en 1925, mais perdent contre les Senators d’Ottawa sur un score de 24 à 1.

Winnipeg Rugby Football Club (les « Pegs » ou les « Winnipegs »)

L’équipe du Winnipeg Rugby Football Club, précurseur des Blue Bombers de Winnipeg d’aujourd’hui, est créée en juin 1930. Connue familièrement sous le nom de « Winnipegs » ou encore plus simplement « les Pegs », l’équipe du club, qui est membre de la WCRFU, est le résultat de la fusion des Tigers de Tammany et de plusieurs autres équipes de Winnipeg. Leur premier match, qui se solde par une défaite, est joué contre le St. John’s Rugby Football Club, également basé à Winnipeg. Ces deux équipes fusionnent à leur tour en 1933 pour former une équipe plus solide, le Winnipeg Football Club (les Winnipegs ou les Pegs), affublée du maillot bleu et or que les joueurs portent encore aujourd’hui. Cette fusion tarit la compétition locale, un problème que résout la nouvelle équipe en organisant des matches hors concours contre les équipes des universités américaines des États voisins du Minnesota et du Dakota du Nord, une mi-temps étant jouée en suivant les règles canadiennes, l’autre en suivant les règles américaines. Cette solution innovatrice est appliquée jusqu’en 1935.

Le football s’installe fermement à Winnipeg en 1935 avec l’arrivée de joueurs américains et la victoire des Pegs en finale de la Coupe Grey. Frustrés par la domination de longue date de la Coupe Grey par les équipes de l’Est, les dirigeants des Pegs recrutent un certain nombre de joueurs américains (aujourd’hui appelés des « internationaux »), tirant parti des contacts qu’ils ont établis lors des matches hors concours aux États-Unis et offrant des cachets attractifs à neuf joueurs américains, dont Fritz Hanson. Des joueurs américains ont déjà été recrutés au Canada, mais Winnipeg est la première équipe à en importer un si grand nombre. Ces embauches sont néanmoins controversées et seront à l’origine du règlement encore en vigueur aujourd’hui concernant l’importation de joueurs.

Ces recrutements permettent aux Pegs de devenir la première équipe de l’Ouest à gagner la Coupe Grey. Les championnats de 1935 sont disputés à Hamilton, contre les Tigers d’Hamilton, et sont remportés par les Pegs sur un score de 18 à 12. Fritz Hanson est la vedette du match, en particulier grâce à ses retours de botté, avec un total de 300 verges sur ses retours de dégagement. Le quart-arrière Russ Rebholz réalise quant à lui deux passes de touché. La finale de la Coupe Grey de 1935 est le premier match à être diffusé à la radio au niveau national.

Blue Bombers de Winnipeg (1936-1949)

Après la victoire historique de 1935, le football et les ligues canadiennes de l’Est et de l’Ouest continuent leur évolution. En 1936, la Western Interprovincial Football Union (WIFU) est créée à partir d’équipes de Winnipeg, Regina et Calgary. La même année, les Pegs deviennent connus sous le nom de Blue Bombers de Winnipeg, un nom qu’ils portent encore aujourd’hui. Le nom est employé pour la première fois par un journaliste sportif du Winnipeg Tribune qui fait alors référence à un boxeur américain, Joe Louis, baptisé le « Brown Bomber ».

La nouvelle équipe des Blue Bombers de Winnipeg, dirigée par son entraîneur Bob Fritz, mène la saison 1936 avec cinq victoires, un match nul et deux défaites. La demi-finale des championnats de la WIFU se joue lors d’une série de deux matches contre Regina, qui gagne sur un score de 24 à 12. L’année suivante, l’équipe des Bombers enregistre un bilan de 4-4, suffisant pour gagner la finale en deux matches de la WIFU contre Calgary. Cette victoire leur permet d’accéder à la Coupe Grey, qu’ils perdent face à Toronto sur un score de 4 à 3 lors d’un match qui se conclura avec un nombre de points inhabituellement faible.

En 1939, la saison comprend 12 matches et Winnipeg remporte une nouvelle fois le titre de la WIFU sous la direction de l’entraîneur Reg Threlfall. Ils remportent leur deuxième Coupe Grey un peu plus tard dans la saison.

Winnipeg dispute une saison sur huit matches en 1940 et en 1941, remportant à chaque fois le titre de la WIFU ainsi qu’une troisième Coupe Grey en 1941. De 1942 à 1945, la WIFU suspend les matches de la saison régulière en raison de la guerre, mais de nombreux joueurs des Blue Bombers parviennent néanmoins à faire quelques matches dans l’équipe des Winnipeg R.C.A.F. Bombers, qui disputent la Coupe Grey en 1942 et en 1943. En 1945, les Blue Bombers disputent à nouveau la Coupe Grey, mais ils en sont éliminés par les Argonauts de Toronto sur un score de 35 à 0. Ils parviennent également en finale en 1946 et en 1947, mais perdent à chaque fois contre Toronto.

« Mud Bowl » : Coupe Grey 1950

Les années 1950 commencent en force sous la direction de l’entraîneur Frank Larson, l’équipe réalisant un bilan de 10–4 et remportant le titre de la division en 1950. Le quart-arrière Jack Jacobs conduit l’équipe à un nouveau match en Coupe Grey, un match qui restera dans les annales sous le nom de « Mud Bowl ». Des pluies torrentielles et l’absence de couverture sur le stade Varsity Stadium de Toronto créent en effet des conditions qui rappellent celle des champs de bataille de la Première Guerre mondiale, avec une pelouse constellée de flaques boueuses. Les marquages sur le terrain et les numéros des joueurs sont complètement recouverts de boue. Le ballon est saturé d’eau et Winnipeg ne parvient à faire que trois passes et trois premiers essais. À un moment, le joueur de ligne Buddy Tinsley, de Winnipeg, blessé, est allongé face contre terre sur la pelouse. La légende veut qu’il se soit presque noyé. Le score final est de 13 pour Toronto contre 0 pour Winnipeg (c’est la dernière fois qu’une équipe ne marque aucun point durant un match de la Coupe Grey).

Blue Bombers de Winnipeg (1950-1962)

Entre 1950 et 1962, les Blue Bombers atteignent sept fois la Coupe Grey et la remportent quatre fois (1958, 1959, 1961 et 1962). À la suite de sa défaite face à Toronto lors du Mud Bowl de 1950, l’équipe doit attendre plusieurs années avant de se retrouver à nouveau en finale de la Coupe Grey. En 1953, Winnipeg s’aligne avec Hamilton en finale et perd 12 à 6. La même année, l’équipe déménage au nouveau Winnipeg Stadium (rebaptisé plus tard le Canad Inns Stadium), qui offre une capacité de 29 530 places.

Quatre ans plus tard, les Blue Bombers font à nouveau face aux Tiger-Cats d’Hamilton. Tout comme le Mud Bowl de 1950, la finale de la Grey Cup en 1957 est historique. C’est en effet la première fois que la finale est télévisée d’une côte à l’autre. Elle est néanmoins émaillée d’un incident regrettable lorsqu’un fan altère le score en faisant tomber un joueur d’Hamilton qui a intercepté le ballon et court vers la zone des buts de Winnipeg. Cet incident n’empêchera pas Winnipeg de perdre sur le score de 32 à 7.

Entre 1958 et 1962, on voit non seulement la création de la Ligue canadienne de football (LCF), mais aussi la deuxième dynastie du club de Winnipeg, au cours de laquelle il gagne six fois la finale de la division Ouest sous la direction de Bud Grant, qui sera l’entraîneur en chef qui restera le plus longtemps à ce poste (de 1957 à 1966).

Sous sa direction, les Blue Bombers gagnent quatre Coupes Grey. En 1958 et en 1959, ils battent les Tiger-Cats d’Hamilton pour remporter le prix le plus estimé du football canadien. En 1960, les Blue Bombers réussissent à accumuler 14 victoires contre seulement 2 défaites, mais ils perdent contre les Eskimos d’Edmonton dans les finales de l’Ouest. L’année suivante, l’équipe bat Hamilton dans les premières prolongations de l’histoire de la Coupe Grey sur le score de 21 à 14. Le quart-arrière Ken Ploen réalise un touché à l’issue d’une course durant ces prolongations. L’équipe de 1961 tout-entière a été plus tard intronisée au Temple de la renommée des sports du Manitoba.

« Fog Bowl » : Coupe Grey 1962

La fête continue lorsque Winnipeg et Hamilton se retrouvent une nouvelle fois pour la Coupe Grey le 1er décembre 1962, à Toronto. Un brouillard à couper au couteau est arrivé du lac Ontario durant le second quart-temps, réduisant la visibilité à seulement quelques pieds au-dessus du sol. Les quart-arrière ne peuvent pas voir leurs receveurs, les receveurs et les « punt returners » ne peuvent pas voir le ballon, et les arbitres, les fans et les téléspectateurs ne peuvent pas voir l’action. Les arbitres finissent par suspendre le match alors qu’il ne reste que 9 minutes et 29 secondes à jouer, avec Winnipeg qui mène au score, 28 à 27. Le match reprend le lendemain, sous un ciel clair, et Winnipeg remporte le match sans qu’aucun autre point ne soit marqué. Ce match historique, le seul de la Coupe Grey à s’être déroulé sur deux jours, est aujourd’hui connu sous le nom de « Fog Bowl ».

Blue Bombers de Winnipeg (1950–1962)

Après sa victoire lors de la Coupe Grey de 1962, l’équipe a du mal à se maintenir, avec une saison décevante en 1963 (sept victoires, neuf défaites) suivie par une série de 13 défaites en 1964, entre août et novembre. Les Blue Bombers parviennent à la Coupe Grey en 1965, mais ils perdent contre les Tiger-Cats et au cours des dix-huit années qui suivent (de 1966 à 1983), l’équipe ne parviendra jamais jusqu’à la Coupe Grey.

Au début des années 1970, les Blue Bombers commencent à remonter la pente avec le quart-arrière Don Jonas, qui est leur meilleur buteur en 1971 et est élu meilleur joueur de la LCF de l’année. Sous la direction de l’entraîneur Jim Spavital, l’équipe gagne les championnats de la division Ouest de 1972 avec un total sur l’ensemble de la saison régulière de 10 victoires et 6 défaites, mais elle perd contre les Roughriders de la Saskatchewan en finales des éliminatoires de la division. Les Blue Bombers n’arriveront plus en tête de leur division dans la saison régulière jusqu’à la fin de la décennie, finissant dernier en 1973 et quatrième en 1974. Entre 1975 et 1978, l’équipe arrive néanmoins en demi-finale. Les vedettes de l’époque comptent dans leurs rangs le botteur Bernie Ruoff, les demi-offensifs Mack Herron et Dave Raimey, le receveur Joe Poplawski et le quart-arrière Dieter Brock, qui rejoint l’équipe en 1974.

Blue Bombers de Winnipeg dans les années 1980

L’entraîneur en chef Cal Murphy (1983-1987), qui sera plus tard directeur général de l’équipe, joue un rôle de premier plan pour les Blue Bombers durant les années 1980 et l’équipe obtient des résultats rassurants. Winnipeg voit avec plaisir son équipe s’inscrire dans les éliminatoires entre 1980 et 1996. Elle termine deuxième de la division six années de suite (de 1980 à 1985), et d’octobre 1983 à octobre 1985, les fans enthousiastes sont témoins d’une série de 16 victoires consécutives à domicile. En 1984, l’équipe goûte à nouveau la victoire en battant les puissants Lions de la Colombie-Britannique lors de la finale de l’Ouest, puis les Tiger-Cats d’Hamilton lors de la Coupe Grey, sur le score de 47 à 17. Le quart-arrière Tom Clements et le secondeur Tyrone Jones sont désignés meilleurs joueurs du match.

En 1987, après la fermeture du club des Alouettes de Montréal, la LCF place les Bombers dans la division Est pour équilibrer les deux divisions en leur attribuant quatre équipes chacune. Ce réalignement va à l’encontre des alliances régionales naturelles et est mal accueilli par le public, mais il permet à Winnipeg d’obtenir le titre de la division Est en 1988 et en 1990, sous la direction de l’entraîneur Mike Reilly. Les vedettes de l’époque sont Willard Reaves, Chris Walby, Trevor Kennerd et Joe Poplawski.

Les Bombers démarrent leur saison 1988 avec un bilan de 5 victoires et 6 défaites, mais gagnent 7 de leurs 10 derniers matches et finissent deuxième de la division Est. Après avoir remporté la finale de l’Est, ils affrontent les Lions de la Colombie-Britannique et s’octroient la Coupe Grey après une victoire sur un score serré de 22 à 21, lors du premier match de Coupe Grey disputé par deux équipes de l’Ouest du Canada.

Blue Bombers de Winnipeg dans les années 1990

La décennie commence par un nouveau championnat de la division Est pour les Blue Bombers et leur victoire écrasante sur les Eskimos d’Edmonton sur un score de 50 à 11 lors de la Coupe Grey de 1990. Le prix du meilleur joueur est partagé par le quart-arrière Tom Burgess et le secondeur Greg Battle. Grâce à ce match, l’équipe des Bombers (en incluant les Winnipeg R.C.A.F. Bombers du temps de guerre) établit avec fierté un record de participation à la Coupe Grey (21) entre 1935 et 1990.

Les moments forts de l’année suivante comprennent notamment le match du 19 octobre 1991 durant lequel Winnipeg marque 68 points contre Hamilton (68-14), un des scores les plus élevés jamais atteints dans l’histoire de la ligue. Le 24 novembre 1991, Winnipeg accueille son premier match de Coupe Grey auquel assistent 51 985 fans, même si les Bombers ne jouent pas eux-mêmes ce jour-là.

Les trois années qui suivent sont fertiles en émotions pour les fans de Winnipeg, leur équipe décrochant le titre de champion de la division Est trois fois consécutivement, entre 1992 et 1994, et participant à la Coupe Grey en 1992 et en 1993. Le 14 juillet 1994, le quart-arrière Matt Dunigan établit un nouveau record de distance totale gagnée à la passe en un seul match avec 713 verges. Durant cette période, Troy Westwood est le meilleur buteur de l’équipe tandis que Robert Mimbs et Mike Richardson sont les meilleurs joueurs de ligne défensive.

En 1995, l’équipe s’enrichit avec l’arrivée du receveur vedette Milt Stegall, qui sera intronisé au Temple de la renommée, mais ne gagnera néanmoins que sept matches. L’année suivante, l’équipe se retrouve brièvement en division Ouest, mais rejoint la division Est en 1997, lorsque les Rough Riders d’Ottawa ferment boutique.

Les Blue Bombers ne brillent pas en 1998, avec 10 défaites consécutives en début de saison et une quatrième place au final. Winnipeg accueille un deuxième match de la Coupe Grey, mais une fois de plus, n’y participe pas. L’année suivante, le quart-arrière Khari Jones se joint au club et forme un formidable duo avec le receveur Milt Stegall.

Blue Bombers de Winnipeg (2000-2010)

Les performances de Winnipeg s’améliorent en 2001, avec une série de 12 victoires entre août et octobre qui leur permet de remporter le titre de champion de la division Est. Ils perdent cependant en Coupe Grey face aux Stampeders de Calgary.

Avec l’arrivée de la nouvelle équipe des Renegades d’Ottawa dans la division Est en 2002, Winnipeg revient en division Ouest et y finit deuxième cette saison-là. Troy Westwood est une nouvelle fois le meilleur butteur de 2002 à 2003.

En 2004, nouvelle tradition de la fête du Travail, le Banjo Bowl voit le jour. Joué tous les ans entre les Blue Bombers de Winnipeg et les Roughriders de la Saskatchewan, le Banjo Bowl alterne les matches entre Regina et Winnipeg. Le nom du tournoi vient d’un commentaire de Troy Westwood, qui dépeint les fans de la Saskatchewan comme étant « une bande de dégénérés gratteurs de banjo », une remarque qui reflète parfaitement la rivalité entre les deux provinces voisines dans le domaine du football.

Lorsque les Renegades d’Ottawa suspendent leurs activités en 2006, les Blue Bombers sont réinstallés une nouvelle fois en division Est. L’année suivante, ils finissent deuxièmes de cette division et battent les Argonauts de Toronto en finale. Leurs espoirs de remporter la Coupe Grey s’envolent cependant lorsque le quart-arrière Kevin Glenn se casse un bras durant ce match. Winnipeg est alors obligé de faire entrer un quart-arrière débutant lors du match de la Coupe Grey qui a lieu la semaine suivante contre leurs rivaux de toujours, les Roughriders de la Saskatchewan. Les Roughriders emporteront la partie sur le score de 23 à 19.

En 2008, les Blue Bombers parviennent en demi-finale, mais perdent le match. L’entraîneur Doug Berry est alors remercié, la première d’une série de mise à pied des entraîneurs. L’entraîneur Mike Kelly est ainsi lui aussi licencié après la saison 2009.

Charles Roberts (2003-2007) et Fred Reid (2007-2011) sont les meilleurs joueurs de ligne défensive de l’équipe durant cette décennie. En 2008, le receveur Milt Stegall se retire après 14 ans dans l’équipe de Winnipeg. Il aura joué 199 matches, réalisé 10 saisons avec 1 000 verges et effectué 144 touchés.

Investors Group Field, le nouveau stade des Blue Bombers, ouvert le 26 mai 2013 et a accueilli son premier jeu le 12 juin.

Blue Bombers de Winnipeg (2010-aujourd’hui)

Les Bombers terminent leur saison 2010 avec seulement quatre victoires et une quatrième place dans la division Est, mais les résultats de l’équipe s’améliorent temporairement sous la direction de l’entraîneur Paul LaPolice. En 2011, l’équipe parvient à 10–8 et s’assure la première place de la division Est, principalement grâce à sa solide ligne défensive et aux efforts de joueurs tels que le quart-arrière Buck Pierce. La finale de l’Est est jouée à domicile contre les Tiger-Cats d’Hamilton qui ne marqueront que trois points, tous dans le premier quart-temps. Winnipeg les empêche ensuite de marquer un seul point durant tout le restant du match, que l’équipe remporte sur le score de 19 à 3. Winnipeg n’est pas aussi chanceux la semaine suivante, lors du match de la Coupe Grey, qu’ils perdent face aux Lions de la Colombie-Britannique sur le score de 34 à 23.

L’équipe piétine en 2012, le début d’une période de quatre ans (2012-2015) durant laquelle les Blue Bombers ne parviendront jamais à atteindre les éliminatoires. L’entraîneur LaPolice est à son tour remercié à la mi-saison de 2012 et Mike O’Shea le remplace l’année suivante. Après l’arrivée des RedBlacks d’Ottawa dans la ligue en 2014, les Bombers se retrouvent une nouvelle fois en division Ouest, où ils terminent derniers. L’équipe recommence à briller en 2016, gagnant sept matches d’affilée et finissant la saison régulière avec un score de 11–7 et la troisième place. Ils perdent cependant de justesse la demi-finale de l’Ouest face aux Lions de la Colombie-Britannique sur le score de 32 à 31.

Les Blue Bombers de Winnipeg en Coupe Grey

Année Victoire Défaite Ville hôte
1935 Pegs de Winnipeg 18 Tigers d’Hamilton 12 Hamilton
1937 Argonauts de Toronto 4 Blue Bombers de Winnipeg 3 Toronto
1938 Argonauts de Toronto 30 Blue Bombers de Winnipeg 7 Toronto
1939 Blue Bombers de Winnipeg 8 Rough Riders d’Ottawa 7 Ottawa
1941 Blue Bombers de Winnipeg 18 Rough Riders d’Ottawa 16 Toronto
1942 RCAF Hurricanes de Toronto 8 Winnipeg R.C.A.F. Bombers 5 Toronto
1943 Flying Wildcats d’Hamilton 23 Winnipeg R.C.A.F. Bombers 14 Toronto
1945 Argonauts de Toronto 35 Blue Bombers de Winnipeg 0 Toronto
1946 Argonauts de Toronto 28 Blue Bombers de Winnipeg 6 Toronto
1947 Argonauts de Toronto 10 Blue Bombers de Winnipeg 9 Toronto
1950 Argonauts de Toronto 13 Blue Bombers de Winnipeg 0 Toronto
1953 Tigers-Cats d’Hamilton 12 Blue Bombers de Winnipeg 6 Toronto
1957 Tigers-Cats d’Hamilton 32 Blue Bombers de Winnipeg 7 Toronto
1958 Blue Bombers de Winnipeg 35 Tigers-Cats d’Hamilton 28 Vancouver
1959 Blue Bombers de Winnipeg 21 Tigers-Cats d’Hamilton 7 Toronto
1961 Blue Bombers de Winnipeg 21 Tigers-Cats d’Hamilton 14 Toronto
1962 Blue Bombers de Winnipeg 28 Tigers-Cats d’Hamilton 27 Toronto
1965 Tigers-Cats d’Hamilton 22 Blue Bombers de Winnipeg 16 Toronto
1984 Blue Bombers de Winnipeg 47 Tigers-Cats d’Hamilton 17 Edmonton
1988 Blue Bombers de Winnipeg 22 Lions de la Colombie-Britannique 21 Ottawa
1990 Blue Bombers de Winnipeg 50 Eskimos d’Edmonton 11 Vancouver
1992 Stampeders de Calgary 24 Blue Bombers de Winnipeg 10 Toronto
1993 Eskimos d’Edmonton 33 Blue Bombers de Winnipeg 23 Calgary
2001 Stampeders de Calgary 27 Blue Bombers de Winnipeg 19 Montréal
2007 Roughriders de la Saskatchewan 23 Blue Bombers de Winnipeg 19 Toronto
2011 Lions de la Colombie-Britannique 34 Blue Bombers de Winnipeg 23 Vancouver

Blue Bombers de Winnipeg intronisés au Temple de la renommée du football canadien

Nom Poste Année d’intronisation
Greg Battle secondeur 2007
Paul Bennett arrière défensif 2002
John Bonk secondeur, centre 2008
Dieter Brock quart-arrière 1995
Doug Brown bloqueur défensif 2016
Less Browne arrière défensif 2002
Bob Cameron botteur 2010
Tom Casey demi-offensif/arrière défensif/botteur 1964
Tom Clements quart-arrière 1994
Carl Cronin ailier/secondeur 1967
Matt Dunigan quart-arrière 2006
Bill Frank bloqueur offensif 2001
Tommy Banks receveur éloigné/arrière défensif 1995
Herb Gray ailier défensif/arrière 1983
Melvin « Fritz » Hanson ailier, punt returner 1963
John Helton bloqueur défensif/ailier défensif 1986
Dick Huffman bloqueur offensif/bloqueur défensif 1987
Jack Jacobs quart-arrière 1963
Eddie James ailier 1963
Harvey « Tyrone » Jones secondeur 2012
Greg Kabat quart-arrière/arrière 1966
Les Lear arrière 1974
Leo Lewis demi-offensif 1973
Ches McCance ailier/botteur de précision 1976
Danny McManus quart-arrière 2011
James Murphy receveur éloigné 2000
Ken Ploen quart-arrière/arrière défensif 1975
Joe Poplawski receveur éloigné 1998
Dave Raimey demi-offensif 2000
Russ Rebholz quart-arrière/ailier/botteur de précision 1963
Frank Rigney bloqueur offensif 1985
Tom Scott receveur 1998
Milt Stegall receveur 2012
Art Stevenson quart-arrière/ailier 1969
Robert « Bud » Tinsley bloqueur offensif/bloqueur défensif 1982
Chris Walby bloqueur offensif 2003
James Ball secondeur 2016

En savoir plus // Les Blue Bombers de Winnipeg

En savoir plus

La coupe Grey: Les Blue Bombers de Winnipeg

1935 (sous le nom Winnipegs) Vaincu les Tigers de Hamilton, 18-12
1939 Vaincu les Rough Riders d'Ottawa, 8-7
1941 Vaincu les Rough Riders d'Ottawa, 18-16
1958 Vaincu les Tiger-Cats de Hamilton, 35-28
1959 Vaincu les Tiger-Cats de Hamilton, 21-7
1961 Vaincu les Tiger-Cats de Hamilton, 21-4
1962 Vaincu les Tiger-Cats de Hamilton, 28-27
1984 Vaincu les Tiger-Cats de Hamilton, 47-17
1988 Vaincu les Lions de la Colombie-Britannique, 22-21
1990 Vaincu les Eskimo d'Edmonton, 50-11

Lecture supplémentaire

  • Livre des records et livre des règlements (CFL).