Le groupe Chilliwack

Le groupe rock de Vancouver Chilliwack a produit certaines des chansons rock canadiennes les plus populaires des années 1970 et du début des années 1980, comme Lonesome MaryFly at Night et My Girl (Gone Gone Gone). Leurs rythmes accrocheurs et décontractés et leur style mélodique vif se distinguent par la voix de fausset qui s’élève du chanteur et auteur-compositeur principal Bill Henderson et son jeu de guitare élégant. En l’espace de 18 ans (1970-1988), Chilliwack a lancé 11 albums, dont quatre ont été certifiés platine au Canada. Ils ont également sorti 19 simples. Le groupe a évolué dans une direction de plus en plus commerciale en passant par une variété de styles allant du rock psychédélique, progressif et country au rock pop et adulte contemporain. Il a subi de multiples changements d’étiquettes et de membres du groupe avant de connaître le succès aux États-Unis. Le groupe a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne en 2019.

Le groupe rock de Vancouver Chilliwack a produit certaines des chansons rock canadiennes les plus populaires des années 1970 et du début des années 1980, comme Lonesome Mary, Fly at Night et My Girl (Gone Gone Gone). Leurs rythmes accrocheurs et décontractés et leur style mélodique vif se distinguent par la voix de fausset qui s’élève du chanteur et auteur-compositeur principal Bill Henderson et son jeu de guitare élégant. En l’espace de 18 ans (1970-1988), Chilliwack a lancé 11 albums, dont quatre ont été certifiés platine au Canada. Ils ont également sorti 19 simples. Le groupe a évolué dans une direction de plus en plus commerciale en passant par une variété de styles allant du rock psychédélique, progressif et country au rock pop et adulte contemporain. Il a subi de multiples changements d’étiquettes et de membres du groupe avant de connaître le succès aux États-Unis. Le groupe a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne en 2019.


Chilliwack

Bill Henderson et Chilliwack se produisent lors d'un concert à Merritt, en Colombie-Britannique, le 10 juillet 2009.


Débuts : The Classics et The Collectors

Chilliwack a fait ses débuts en tant que C-FUN Classics (1961–1966), alors qu’il est le groupe attitré de la radio CFUN de Vancouver. Il se rebaptise The Classics lorsqu’il devient le groupe attitré de l’émission musicale de variété Let’s Go (1964-1968), une version vancouvéroise de l’émission de Radio-Canada. Bill Henderson, qui travaille comme musicien depuis l’école secondaire, se joint au groupe en 1966 lorsque celui-ci se reconstitue et devient le groupe de rock psychédélique The Collectors (1966-1969).

The Collectors est composé des musiciens Howie Vickers (voix principale), Bill Henderson (guitare et voix), Claire Lawrence (saxophone, claviers), Glenn Miller (guitare basse) et Ross Turney (batterie). Il est le premier groupe rock de renom originaire de Vancouver et connaît une série de succès modestes à la fin des années 1960. Le premier simple du groupe, Looking at a Baby (1967), atteint la 23e place du palmarès canadien. En 1968, leur premier album éponyme produit la chanson folk et psychédélique Lydia Purple. Leur album-trame sonore de la pièce de George Ryga, Grass and Wild Strawberries (1969), présente le simple Early Morning. Le groupe compose et interprète également la musique du film Don't Let the Angels Fall (1969) et du court-métrage The Land (1969), tous deux produits par l’ONF et présentés au pavillon canadien de l’Expo 70 à Osaka, au Japon.

Howie Vickers anime l’émission Let’s Go en 1967. Il quitte le groupe plus tard en 1969 pour travailler comme diffuseur au Studio 3 de Vancouver. Bill Henderson prend la relève en tant que chanteur principal du groupe. Celui-ci change à nouveau de nom, et se rebaptise Chilliwack, le nom de la ville  de la vallée du Fraser à l’est de Vancouver. Ils choisissent ce nom parce qu’ils aiment la sonorité du mot, et sa signification en langue autochtone, « vallée aux nombreux ruisseaux », qui reflète bien leur diversité musicale.


De 1970 à 1978

Bill Henderson (guitare principale, voix), Ross Turney (batterie), Glenn Miller (guitare basse), et, à partir de 1973, le guitariste Howard Froese, sont les principaux membres du groupe durant sa première version active jusqu’en 1978. Leurs deux premiers albums se caractérisent par de longues improvisations expérimentales typiques des rocks psychédélique et progressif. Leur grande percée arrive en 1973 avec la sortie de la chanson Lonesome Mary, un simple du deuxième album qui figure au classement des 10 meilleures chansons au Canada, et atteint la 75e position au palmarès du Billboard Hot 100 aux États-Unis. Leur quatrième album Riding High (1974) est coproduit et publié par Terry Jacks  et par son étiquette Goldfish Records. L’album est régulièrement diffusé en boucle à la radio, et plus particulièrement les titres Come On OverThere’s Something I Like About That, et la chanson figurant parmi les 10 meilleures, Crazy Talk, qui perce également au Billboard Hot 100.

Dreams, Dreams, Dreams (1977) est le premier album certifié platine des Chilliwack. Il renforce le son doux et rêveur du groupe, et il marque le début de sa période de grande réussite en Amérique du Nord avec les chansons à succès Baby BlueCalifornia Girl et Fly at Night. L’album Lights from the Valley (1978), enregistré avec le nouveau guitariste supplémentaire Brian « Too Loud » MacLeod, est certifié platine grâce à la reprise de la chanson de Iain Sutherland, Arms of Mary. Cette chanson atteint le 67e rang au Billboard Hot 100 et figure parmi les 40 meilleurs succès au Canada.

De 1979 à 1983

Glenn Miller (guitare basse), Ross Turney (batterie) et Howard Froese (guitare) quittent le groupe en 1979. Ils sont remplacés par le guitariste John Roles, le batteur Rick Taylor et l’ancien bassiste du groupe Prism, Ab Bryant. L’album qui suit, Breakdown in Paradise (1979), produit une chanson au succès mitigé, Communication Breakdown. Cependant, la faillite de leur maison de disques, Mushroom Records, interrompt la promotion du disque. Rick Taylor et John Roles quittent le groupe, tandis que Brian MacLeod et Ab Bryant forment les Headpins en tant que projet parallèle.

Bill Henderson et Brian McLeod continuent à collaborer. En 1981, le groupe, maintenant un trio avec Ab Bryant, connaît un succès international majeur avec leur disque platine Wanna Be a Star (1981), et leurs chansons à succès I Believe et My Girl (Gone Gone Gone). Cette dernière atteint le no 1 au Canada et la 22e place au Billboard Hot 100. Leur album suivant, Opus X (1982), devient platine au Canada. La chanson Whatcha Gonna Do (When I’m Gone) se retrouve parmi les 10 meilleurs succès au Canada et les 40 meilleurs aux États-Unis. Elle vaut le prix Juno du producteur de l’année à Bill Henderson et Brian MacLeod.


De 1984 à 1988

Après la tournée de promotion d’Opus X, Brian MacLeod et Ab Bryant quittent le groupe pour s’investir dans les Headpins à temps plein. Bill Henderson enregistre l’album Look In Look Out (1984) avec des musiciens de studio. Il part ensuite en tournée de 1984 à 1988 avec d’autres musiciens, dont la cofondatrice des Chilliwack, Claire Lawrence. La compilation des meilleurs succès, Segue (1983), est certifiée or.

Après Chilliwack

Brian MacLeod (guitare, claviers, batterie) et Ab Bryant (guitare basse) entreprennent des tournées et enregistrent des chansons avec les Headpins jusqu’à la dissolution du groupe en 1986. Bill Henderson et Brian MacLeod continuent à collaborer et coproduisent des albums pour les groupes Irish Rovers, Junior Gone Wild et The Nylons. Brian MacLeod travaille également comme producteur pour plusieurs groupes de rock punk et heavy métal, comme D.O.A, et il écrit des chansons avec Bryan AdamsLoverboy et Chicago. Il meurt d’un cancer en 1992.

Bill Henderson produit les disques de Long John Baldry, des Good Brothers et de Toronto . En 1989, il commence une tournée avec le trio folk contemporain UHF, complété par Roy Forbes et Shari Ulrich. En 1990, Bill Henderson remporte le prix Génie de la meilleure chanson originale pour When I Sing, du film Bye Bye Blues. Entre 1989 et 1995, il est directeur musical de la version canadienne de la série télévisée Sesame Street. Il est également directeur de l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement, président de l’Association des auteurs-compositeurs canadiens  et président de la SOCAN. En 1998, il réunit les membres de Chilliwack à l’occasion d’une tournée estivale de concerts lors de laquelle le groupe demeure un attrait populaire.


Distinctions

En 2014, Bill Henderson reçoit le prix Hommage de la SOCAN pour sa « prodigieuse contribution à l’industrie de la musique canadienne ». Il est fait membre de l’Ordre du Canada en 2015 pour « ses contributions à l’industrie de la musique canadienne en tant que musicien, chanteur, auteur-compositeur et défenseur des droits d’auteur. Chilliwack est intronisé au Panthéon de la musique canadienne en 2019.

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Prix

 


Music of
Le groupe Chilliwack

Lecture supplémentaire

  • Jeani Read, “Chilliwack Ridin’ High with West Coast Rock,” The Province, January 9, 1975.

    Don Stanley, “Coming Down the Road with Chilliwack,” Vancouver Sun, January 24, 1975.

    Jeani Read, “The Character of the West Reflected in Chilliwack's Music,” MSc, 282, March/April 1975.

    Neal Hall, “Chilliwack’s Leader of the Band,” Vancouver Sun, November 2, 1982.

    John Twigg, “Music Business Can be Tough in Canada,” Leader-Post, December 13, 1982.

    “Interview: Bill Henderson,” Hook, Line & Singer, November/December 1988.

//