Shoppers Drug Mart

Shoppers Drug Mart est une filiale en propriété exclusive des Compagnies Loblaw limitée, cette société étant elle-même une filiale de George Weston Limitée. Elle exploite des pharmacies, des magasins de fournitures médicales et des boutiques de produits cosmétiques. Ses chaînes de vente au détail comprennent Shoppers Drug Mart, Pharmaprix, Shoppers Simply Pharmacy, Pharmaprix Simplement Santé, Wellwise et Murale. Elle possède également un service d’assistance aux patients et un distributeur de médicaments (Shoppers Drug Mart Specialty Health Network), un fournisseur de produits et services pharmaceutiques pour les foyers de soins de longue durée (MediSystem Technologies), ainsi qu’une clinique cosmétique non chirurgicale (The Beauty Clinic). En 2018, Shoppers Drug Mart exploite plus de 1 300 magasins. Elle a son siège social à Toronto, en Ontario.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.



Shoppers Drug Mart

Un magasin Shoppers Drug Mart au centre commercial Aspen Landing, à Calgary, en Alberta. Photo prise en 2015.

Premières années

Au début des années 1920, Leon Koffler ouvre une pharmacie sur la rue College à Toronto, en Ontario. À son décès en 1941, c’est son fils Murray, alors adolescent, qui prend les rênes de l’entreprise. Les deux emplacements de la pharmacie Koffler’s fonctionnent selon le modèle libre-service des supermarchés, c’est-à-dire que les clients peuvent choisir eux-mêmes les produits sur les étagères, au lieu d’attendre un commis.

Leon Koffler en 1939

Souhaitant répondre à la demande croissante dans les banlieues de Toronto au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, Murray Koffler ouvre son premier magasin en banlieue au centre commercial York Mills à North York en 1953. Pour assurer la croissance de l’entreprise, il met au point un système de franchisage dans lequel chaque magasin est détenu par un pharmacien autorisé. En échange de redevances, chaque magasin profite d’un soutien publicitaire et de marketing.

Murray Koffler ouvre le tout premier magasin Shoppers Drug Mart en 1962. Ce nom lui est inspiré de son emplacement, le centre Shoppers World sur l’avenue Danforth dans l’est de Toronto. Murray Koffler estime que ce nom décrit de façon juste les différents aspects de son entreprise: Shoppers (consommateurs) laisse entendre un bon rapport qualité-prix; Drug (médicaments) décrit le principal produit vendu en magasin; Mart (marché) fait allusion au modèle des supermarchés. Au bout de quelques années, Murray Koffler crée une nouvelle image de marque pour tous les magasins de l’entreprise, sous la bannière Shoppers. C’est également Murray Koffler qui écrit les publicités de la chaîne de magasins à cette époque. Ses publicités font valoir les faibles frais généraux et les pratiques d’achat en vrac de Shoppers, qui permettent aux magasins de faire profiter d’économies à leurs clients. Il revitalise la marque Life, qu’il avait brièvement utilisée vers la fin des années 1940 pour une gamme d’articles de toilette pour hommes, la convertissant en marque maison Shoppers.

Murray Koffler

Murray Koffler et sa tante Anne en dehors du magasin de son père sur la rue College, vers 1927.

Expansion

En 1968, Shoppers Drug Mart passe de 19 à 52 magasins à la suite d’une fusion avec la chaîne de pharmacies Plaza. Les premiers magasins situés à l’extérieur de l’Ontario ouvrent leurs portes à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en 1969. Shoppers fait son entrée dans l’ouest du pays en 1971 avec l’acquisition de 87 magasins des pharmacies Cunningham en Alberta et en Colombie-Britannique. En 1972, Shoppers s’associe à Steinberg Inc., exploitant de supermarchés et de magasins à rabais, pour lancer la chaîne Pharmaprix au Québec. (Steinberg en détiendra une part jusqu’en 1980). Shoppers perce le marché américain en 1974 lorsqu’elle ouvre un magasin à Palm Beach Gardens, en Floride. La même année, elle fait également l’acquisition de 28 magasins Lord’s Chemists en Ontario et dans les Maritimes.

Au cours de cette période d’expansion, Shoppers connaît plusieurs premières dans le secteur pharmaceutique. Elle devient notamment la première chaîne canadienne à utiliser des capuchons à fermeture inviolable pour ses flacons de médicaments d’ordonnance, puis, en 1971, elle est la première à placer ouvertement des préservatifs sur ses tablettes en libre-service. Ses centres d’éducation du consommateur en matière de santé mettent à disposition de la clientèle des dépliants sur la santé et la nutrition dans des sections désignées des magasins.

En 1978, Shoppers et ses 364 magasins sont vendus à Imasco Ltée, un conglomérat montréalais dont la principale entreprise est Imperial Tobacco. Murray Koffler demeure dans l’administration de Shoppers à titre de président jusqu’en 1986, lorsqu’il en devient le président honoraire. Réutilisant le logo de Shoppers, la famille de Murray Koffler met sur pied la chaîne de pharmacies Super-Pharm en Israël en 1978. D’autres acquisitions pendant l’exploitation de l’entreprise par Imasco comprennent deux chaînes de pharmacies ontariennes, Super X Drugs (1986, 76 magasins) et Big V (1995, 135 magasins). Imasco fusionne les 32 magasins américains de Shoppers au sein de sa division Peoples Drug en 1985.

Dans les années 1980, Shoppers présente de nouveaux formats aux consommateurs. Entre 1984 et 1989, elle exploite la chaîne de magasins d’aliments et de médicaments à rabais Howie’s, qui a pour concurrents des chaînes de supermarchés et d’autres détaillants ayant introduit sur le marché des magasins grande surface combinant aliments et médicaments, comme Hy and Zel’s et Real Canadian Superstore. Shoppers introduit Shoppers Drug Mart Food Basket (un service offrant une plus grande sélection de produits d’épicerie) et Shoppers Drug Mart Home Health Care Centre (aujourd’hui, Wellwise), un détaillant d’équipement médical. En 1987, Shoppers ouvre ses deux premiers magasins ouverts 24 heures par jour, ainsi que son premier comptoir de Postes Canada en magasin.

L’actrice américaine Bea Arthur sert de porte-parole à Shoppers lors d’une campagne de publicité nationale diffusée à la télévision entre 1984 et 1991. De l’avis du président de l’entreprise, David Bloom, son approche des consommateurs tient surtout à son pragmatisme. Les messages publicitaires utilisent le slogan «Everything You Want in a Drug Store» (tout ce qu’il vous faut à la pharmacie). Ils sont diffusés à l’époque où Bea Arthur relance sa carrière d’actrice, figurant notamment dans la comédie américaine The Golden Girls.

Nouveaux propriétaires, nouveaux programmes

En 1999, le propriétaire majoritaire d’Imasco, British American Tobacco, rachète l’entreprise et en répartit les actifs. En 2000, elle vend Shoppers à un groupe qui englobe le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et les cabinets d’investissements mondiaux Kohlberg Kravis Roberts et Bain Capital pour la somme de 2,55 milliards de dollars. Les nouveaux propriétaires font entrer l’entreprise en bourse, l’inscrivant à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole SC en 2001.

En 2000, la chaîne de pharmacies présente au public son programme de fidélisation, du nom de Shoppers Optimum. Celui-ci attire 6 millions de membres dès sa première année d’existence et compte 9,5 millions de membres en 2010. Dans le cadre de ce programme, les clients obtiennent des points pour la plupart de leurs achats réalisés en magasin. Les clients peuvent ensuite convertir ces points en rabais sur de futurs achats.

Vers 2005, Shoppers agrandit bon nombre de ses succursales afin d’offrir une plus grande variété de produits à sa clientèle, en particulier des cosmétiques. Elle ouvre ses toutes premières sections BeautyBOUTIQUE dans ses magasins en 2003. Cinq ans plus tard, Shoppers lance sa chaîne de produits de beauté haut de gamme, du nom de Murale. En 2009, les produits cosmétiques représentent 20% des ventes de la chaîne. Du côté des produits de pharmacie, on lance la chaîne Simply Pharmacy en 2007. Elle se compose de petits magasins situés à l’intérieur de cliniques et d’immeubles médicaux.

Shoppers Drug Mart

À l’intérieur d’un magasin Shoppers Drug Mart à Toronto, en Ontario. Photo prise en 2013.

Achat par Loblaw

En mars 2014, George Weston Limitée finalise l’acquisition de la chaîne de pharmacies canadiennes Shoppers Drug Martpour la somme de 12,4 milliards de dollars et radie les actions de Shoppers de la Bourse de Toronto. La chaîne devient une entité distincte de Loblaw et commence à offrir les produits Le Choix du Président et Sans nom, ainsi qu’une plus grande sélection d’aliments frais dans certaines succursales. L’acquisition aide Loblaw à obtenir des profits deux fois plus élevés au quatrième trimestre de 2014 que ceux enregistrés au même moment l’année précédente. En février 2018, Loblaw fusionne les programmes Shoppers Optimum et PC Plus de Loblaw, donnant naissance au programme PC Optimum.


Termes clés : Shoppers Drug Mart

Actifs

On appelle actifs différentes ressources ayant une valeur économique, par exemple des biens immobiliers ou d’autres types de possessions.

Acquisition

On parle d’acquisition lorsqu’une entreprise devient propriétaire ou prend le contrôle d’une autre entreprise.

Conglomérat

Société par actions formée de plusieurs entreprises différentes ayant fusionné.

Fusion

Combinaison de deux ou plusieurs entreprises pour en former une seule.

Frais généraux

Dépenses liées à l’exploitation d’une entreprise, à l’exception des coûts de la main-d’œuvre. Des exemples comprennent les coûts du loyer et du marketing.

Filiale

Société détenue par une autre société, généralement appelée société mère.

Redevances

Somme qu’un franchisé (propriétaire d’un magasin individuel) verse au franchiseur (propriétaire de la chaîne) pour obtenir le droit d’exploiter le magasin.