Prix Bobbie Rosenfeld

Chaque année, on attribue le prix Bobbie-Rosenfeld à la meilleure athlète féminine, choisie après le sondage auprès de journalistes sportifs canadiens. Le prix est créé en 1932 et il reçoit le nom de Bobbie Rosenfeld en 1978. C’est le nom d’une athlète multidisciplinaire, médailliste olympique et chroniqueuse du sport, Fanny « Bobbie » Rosenfeld. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, entre 1942 et 1945, le sondage est suspendu. Entre 1952 et 1963, c’est la golfeuse Marlene Stewart Streit qui remporte cinq fois le prix, un nombre record. La lauréate du prix la plus récente est la golfeuse Brooke Henderson (2018).



Fanny Rosenfeld
Ethel Smith (à gauche) et Fanny Rosenfeld (deuxième à gauche) du Canada, surement lors de la demi-finale du 100 mètre femme aux Jeux Olympiques d’été de 1928. (Image reproduite avec l’aimable autorisation de Bibliothèque et Archives Canada / PA-151007).

La meilleure athlète féminine du Canada

En 1932, pour la première fois, la Presse canadienne fait un sondage auprès des journalistes sportifs du pays pour connaître qui sont, selon eux, les meilleurs athlètes féminins et masculins de l’année. « Les journalistes sportifs partout au Canada étaient parfaitement unanimes pour dire qu’en 1932, Hilda Strike, de Montréal... qui a participé aux Jeux olympiques l’été dernier, était la meilleure athlète féminine au Canada », annonce le Globe and Mail, le 31 décembre 1932. (Le golfeur Ross « Sandy » Somerville gagne le titre d’athlète masculin de l’année.)

Hilda Strike
Hilda Strike du Canada célèbre sa médaille d'argent remportée au 100 m chez les femmes lors des Jeux olympiques de Los Angeles de 1932. (avec la permission du Comité olympique canadien)

Depuis, chaque année, à part quelques années exceptionnelles, les journalistes sportifs canadiens votent pour choisir la meilleure athlète féminine du Canada. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les journalistes sportifs suspendent le sondage entre 1942 et 1945, car « Il n’est pas question de glorifier les athlètes victorieux pendant que les jeunes pilotes, les parachutistes et les artilleurs sur corvettes canadiens luttent pour la liberté dans l’ombre de la mort ». En 1950, les journalistes sportifs décident de voter pour la meilleure athlète canadienne de la première moitié du siècle plutôt que pour la meilleure athlète de l’année. On choisit Bobbie Rosenfeld qui dépasse la patineuse artistique Barbara Ann Scott, en gagnant par un seul vote. 

L’année suivante, la Presse canadienne demande aux rédactrices en chef de choisir les femmes canadiennes les plus remarquables dans les domaines du sport (golfeuse Marlene Stewart), de la littérature et des arts (romancière Gabrielle Roy), de la musique (violoniste Betty-Jean Hagen) et des affaires publiques (mairesse d’Ottawa Charlotte Whitton), ainsi que la femme de l’année (Whitton). Même si on ne peut pas inclure ce sondage dans l’histoire du prix Bobbie-Rosenfeld, il est important de noter qu’en 1951, les rédactrices en chef attribuent le titre de meilleure athlète à Marlene Stewart (plus tard Stewart Streit). Les journalistes sportifs canadiens lui attribuent le titre de meilleure athlète féminine au Canada cinq fois, un nombre record (en 1952, 1953, 1956, 1957, 1963).

En 1999, la skieuse alpine Nancy Greene est désignée athlète féminine canadienne du siècle, dépassant l’avironneuse Silken Laumann, qui se classe deuxième d’après le sondage. Nancy Greene remporte également le titre d’athlète de l’année en 1967 et en 1968. Parmi plusieurs gagnantes figurent la patineuse artistique Barbara Ann Scott (1946, 1947, 1948) et la patineuse de vitesse Catriona Le May Doan (1998, 2001, 2002). En 2008, la coureuse en fauteuil roulant Chantal Petitclerc est la première para-athlète à être nommée meilleure athlète féminine de l’année au Canada.

On voit une fois le titre partagé : en 1971, la pentathlonienne Debbie Van Kiekebelt et la sauteuse en hauteur Debbie Brill reçoivent un nombre égal de votes et on les proclame toutes les deux gagnantes.

Quand le prix reçoit-il le nom de Bobbie Rosenfeld?

Entre 1932 et 1977, la Presse canadienne choisit la gagnante du sondage à qui on attribue le titre de meilleure athlète féminine au Canada. Mais, en 1978, la pentathlonienne Diane Jones-Konihowski reçoit le prix Bobbie-Rosenfeld. C’est cette année que la gagnante du sondage reçoit ce prix pour la première fois.

Brooke Henderson
La golfeuse canadienne Brooke Henderson, après avoir gagné l’Omnium féminin CP de 2018, le 26 août 2018. (photo par Peter Kirkpatrick, Golf Canada / Wikimedia CC)

Gagnantes du prix Bobbie-Rosenfeld


Année

Athlète

Sport

1932

Hilda Strike

Athlétisme

1933

Ada Mackenzie

Golf

1934

Phyllis Dewar

Natation

1935

Aileen Meaghar

Athlétisme

1936

Betty Taylor

Athlétisme

1937

Robina Higgins

Athlétisme

1938

Noel MacDonald

Basketball

1939

Mary Rose Thacker

Patinage artistique

1940

Dorothy Walton

Badminton

1941

Mary Rose Thacker

Patinage artistique

1942

Le prix n’est pas attribué (Deuxième Guerre mondiale)

1943

Le prix n’est pas attribué (Deuxième Guerre mondiale)

1944

Le prix n’est pas attribué (Deuxième Guerre mondiale)

1945

Le prix n’est pas attribué (Deuxième Guerre mondiale)

1946

Barbara Ann Scott

Patinage artistique

1947

Barbara Ann Scott

Patinage artistique

1948

Barbara Ann Scott

Patinage artistique

1949

Irene Strong

Natation

1950

Bobbie Rosenfeld

*Athlète de la première moitié du siècle

Athlétisme

1951

Le prix n’est pas attribué 

1952

Marlene Stewart Streit

Golf

1953

Marlene Stewart Streit

Golf

1954

Marilyn Bell

Natation

1955

Marilyn Bell

Natation

1956

Marlene Stewart Streit

Golf

1957

Marlene Stewart Streit

Golf

1958

Lucile Wheeler

Ski alpin

1959

Anne Heggtveit

Ski alpin

1960

Anne Heggtveit

Ski alpin

1961

Mary Stewart

Natation

1962

Mary Stewart

Natation

1963

Marlene Stewart Streit

Golf

1964

Petra Burka

Patinage artistique

1965

Petra Burka

Patinage artistique

1966

Elaine Tanner

Natation

1967

Nancy Greene

Ski alpin

1968

Nancy Greene

Ski alpin

1969

Beverly Boys

Plongeon

1970

Beverly Boys

Plongeon

1971

Debbie Van Kiekebelt

Debbie Brill

Pentathlon

Saut en hauteur

1972

Jocelyn Bourassa

Golf

1973

Karen Magnussen

Patinage artistique

1974

Wendy Cook

Natation

1975

Nancy Garapick

Natation

1976

Kathy Kreiner

Ski alpin

1977

Cindy Nicholas

Natation

1978

Diane Jones-Konihowski

Pentathlon

1979

Sandra Post

Golf

1980

Sandra Post

Golf

1981

Tracey Wainman

Patinage artistique

1982

Gerry Sorensen

Ski alpin

1983

Carling Bassett

Tennis

1984

Sylvie Bernier

Plongeon

1985

Carling Bassett

Tennis

1986

Laurie Graham

Ski alpin

1987

Carolyn Waldo

Nage synchronisée

1988

Carolyn Waldo

Nage synchronisée

1989

Helen Kelesi

Tennis

1990

Helen Kelesi

Tennis

1991

Silken Laumann

Aviron

1992

Silken Laumann

Aviron

1993

Kate Pace

Ski alpin

1994

Myriam Bédard

Biathlon

1995

Susan Auch

Patinage de vitesse (longue piste)

1996

Alison Sydor

Cyclisme (vélo de montagne)

1997

Lorie Kane

Golf

1998

Catriona Le May Doan

Patinage de vitesse (longue piste)

1999

Nancy Greene
*Athlète du siècle

Ski alpin

2000

Lorie Kane

Golf

2001

Catriona Le May Doan

Patinage de vitesse (longue piste)

2002

Catriona Le May Doan

Patinage de vitesse (longue piste)

2003

Perdita Felicien

Athlétisme

2004

Lori-Ann Muenzer

Cyclisme (piste)

2005

Cindy Klassen

Patinage de vitesse (longue piste)

2006

Cindy Klassen

Patinage de vitesse (longue piste)

2007

Hayley Wickenheiser

Hockey sur glace

2008

Chantal Petitclerc

Course en fauteuil roulant

2009

Aleksandra Wozniak

Tennis

2010

Joannie Rochette

Patinage artistique

2011

Jennifer Heil

Ski acrobatique

2012

Christine Sinclair

Soccer

2013

Eugenie Bouchard

Tennis

2014

Eugenie Bouchard

Tennis

2015

Brooke Henderson

Golf

2016

Penny Oleksiak

Natation

2017

Brooke Henderson

Golf

2018

Brooke Henderson

Golf