Route transcanadienne



Rogers, col
C'est en 1962 que la route transcanadienne, praticable en toute saison, est ouverte au dessus du col (Corel Professional Photos).

L'opinion publique commence, dès 1910, à réclamer une route nationale. La construction de celle-ci ne s'achève cependant qu'un demi-siècle plus tard. La route transcanadienne, d'une longueur de 7 821 km, est officiellement inaugurée au COL ROGERS, le 30 juillet 1962. Les Canadiens peuvent désormais franchir par la route la distance entre St. John's (Terre-Neuve) et Victoria (Colombie-Britannique), en empruntant des traversiers sur les deux côtes, mais plus de 3 000 km ne sont pas encore asphaltés. Les travaux démarrent au cours de l'été 1950 grâce à la subvention fédérale de 150 millions de dollars (la moitié du coût estimé) prévue par la Loi sur la route transcanadienne (1949). Les plans de partage des coûts, révisés deux fois, élèvent la contribution fédérale à 825 millions de dollars. Les normes exigent que la chaussée ait une largeur de 6,7 à 7,3 m, que de larges accotements soient prévus, ainsi que des hauteurs libres et des distances de visibilité suffisantes, de faibles pentes et courbures, le moins de passages à niveaux possible et une capacité maximale de résistance à une charge de 9,1 t par essieu. Les provinces supervisent la construction. La route doit être achevée en décembre 1956, mais les travaux se révèlent plus difficiles et plus coûteux que prévu. Par exemple, la route reliant Golden et Revelstoke, en Colombie-Britannique, passe par le col Rogers, qui reçoit 15,2 m de neige par année et présente de terribles risques d'avalanche. On a donc dû y construire des brise-neiges, des buttes de terre et autres dispositifs de prévention d'avalanches. Au Québec, le tunnel sous le fleuve Saint-Laurent à la hauteur des îles de Boucherville, qui fait partie de la voie d'entrée à Montréal, est un projet complexe de 75 millions de dollars environ pour à peine plus d'un kilomètre de route. Terminée en 1970, la route a coûté plus d'un milliard de dollars. C'est la plus longue route nationale au monde.