Chronologie

Terry Fox

Après avoir perdu sa jambe droite à la suite d’un cancer à l’âge de 18 ans, Terry Fox entame une traversée du Canada à la course à pied pour sensibiliser le public et amasser des fonds pour la recherche sur le cancer. Sa prothèse de course personnalisée lui permet de parcourir 5 373 km en 143 jours, soit une moyenne de 42 km (26 milles) par jour, depuis St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Il se voit forcé de mettre fin à son Marathon de l’espoir juste à l’extérieur de Thunder Bay, en Ontario, le 1er septembre 1980, lorsque le cancer gagne ses poumons. Il s’éteint un mois avant son 23e anniversaire.


Terry Fox

juillet 28, 1958

 

Naissance

Terrance Stanley Fox voit le jour à Winnipeg, au Manitoba.

janvier 01, 1966

 

La famille quitte Winnipeg

La famille Fox déménage dans l’Ouest, s’installant à Port Coquitlam, une banlieue située à l’est de Vancouver.

juin 01, 1976

terry-fox-en-1976

 

Athlète de l’année à l’école secondaire

En 12e année, Terry Fox et son ami Doug Alward se voient décerner ensemble le prix de l’athlète de l’année à leur école secondaire de Port Coquitlam. Terry Fox est également un excellent élève, obtenant en fin d’études un seul B sur un bulletin autrement impeccable.

novembre 12, 1976

 

Accident de voiture

Terry Fox emboutit l’arrière d’un camion alors qu’il roule sur l’autoroute. Sa voiture est entièrement démolie, mais le jeune homme s’en tire sans blessures visibles. Le seul problème : un genou droit douloureux, qu’il attribue à l’impact.

mars 04, 1977

 

Diagnostic de cancer

En décembre 1976, pendant sa première année de basketball à l’Université Simon Fraser, Terry Fox remarque une nouvelle douleur dans son genou droit. À l’époque, il pense qu’il s’agit simplement d’un problème de cartilage, mais un matin de mars, il constate qu’il ne peut plus se tenir debout. Le 4 mars 1977, il apprend qu’il s’agit d’une tumeur. On lui diagnostique un ostéosarcome, qui s’installe souvent au niveau du genou pour ensuite se propager aux muscles et aux tendons.

mars 09, 1977

 

Amputation

À seulement 18 ans, Terry Fox se fait amputer la jambe droite à 15 cm au-dessus du genou. La veille de l’opération, son entraîneur de l’école secondaire, Terri Fleming, lui fait lire un article du magazine Runner’s World sur Dick Traum, un amputé qui a couru le marathon de New York. Le matin de l’opération, Terry Fox montre l’article à son infirmière, Judith Ray, lui confiant qu’il va lui aussi « réaliser quelque chose d’aussi grandiose un jour ». Terry Fox entame des séances de physiothérapie et un traitement de chimiothérapie d’une durée de 16 mois à la British Columbia Cancer Control Agency de Vancouver.

juillet 01, 1977

 

Terry Fox rencontre Rick Hansen

Après avoir rencontré Terry Fox dans un gymnase, Rick Hansen l’invite à se joindre aux Cable Cars, l’équipe de basketball en fauteuil roulant de Vancouver. Terry Fox s’entraîne sans relâche, apprenant une nouvelle façon de jouer au basketball tout en recevant ses traitements de chimiothérapie. À la fin de l’été, il est recruté dans l’équipe qui participera aux championnats nationaux de basketball en fauteuil roulant de cette année-là. Terry Fox joue avec les Cable Cars de 1977 à 1980, remportant le championnat national en 1978 et 1979. Au cours de la saison 1979-1980, il est sélectionné pour jouer dans l’équipe d’étoiles de la North American Wheelchair Basketball Association.

février 01, 1979

Prothèse de Terry Fox (1980)

 

Début de l’entraînement

Terry Fox commence à s’entraîner en vue du Marathon de l’espoir. Son prothésiste, Ben Speicher, modifie sa prothèse, qui est conçue pour la marche, afin qu’elle puisse mieux résister à l’impact de la course. Même avec les modifications apportées, celle-ci est encombrante et inconfortable. Au terme de ses 14 mois d’entraînement, Terry Fox aura parcouru plus de 5 000 km.

septembre 01, 1979

 

Course de Prince George

Terry Fox participe à une course à Prince George, en Colombie-Britannique. Bien qu’il se soit entraîné, à l’origine, pour parcourir une distance de 13,7 km, il finit par courir la pleine distance (27 km) aux côtés de son ami Doug Alward et de son frère Darrell. Terry Fox termine dernier, mais arrive dix minutes seulement derrière le dernier coureur sans handicap. Peu après cet événement, Terry Fox dévoile à ses parents son projet de traverser le pays à la course à pied. Sa mère, Betty, croit que son fils est devenu fou. Pour sa part, son père, Rolly, ne souhaite savoir qu’une chose : quand commencera l’aventure.

octobre 15, 1979

 

Terry Fox écrit à la Société canadienne du cancer

La lettre de Terry Fox illustre la raison d’être de son Marathon de l’espoir :

« La nuit précédant mon amputation, mon ancien entraîneur de basketball m’a apporté un magazine comportant un article au sujet d’un amputé qui avait couru le Marathon de New York. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de relever le nouveau défi qui se présentait à moi et non seulement en acceptant mon handicap, mais également en le conquérant de telle sorte que je ne regarde jamais en arrière en disant qu’il m’a fait obstacle… [T]andis que je traversais 16 mois d’épuisement physique et émotionnel pendant ma chimiothérapie, je prenais brutalement conscience de toutes les émotions qui règnent dans le service de cancérologie de l’hôpital. Il y avait des visages au courageux sourire et d’autres qui les avaient déjà abandonnés. Il y avait ceux que le déni remplissait d’espoir et d’autres, désespérés. J’ai décidé que ma quête ne serait pas une quête égoïste. Je ne pouvais quitter cet endroit en sachant que ces visages et ces émotions continuaient d’exister même si j’étais, moi, guéri. Un moment donné, la souffrance doit cesser[…] et j’étais déterminé à aller jusqu’au bout de moi-même pour défendre cette cause. » Outre la Société canadienne du cancer et les Amputés de guerre du Canada, Terry Fox obtient également l’appui d’Imperial Oil, d’Adidas, de Ford du Canada Limitée et d’autres partenaires.

avril 12, 1980

Terry Fox et son équipe

 

Début du Marathon de l’espoir (0 km)

Terry Fox amorce son Marathon de l’espoir en trempant sa jambe artificielle dans l’océan Atlantique près de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. Il remplit une bouteille d’eau dans l’océan, qu’il prévoit vider dans le Pacifique lorsqu’il y trempera sa jambe à la fin de sa course.

mai 06, 1980

 

Channel-Port aux Basques, Terre-Neuve-et-Labrador (882 km)

Ayant traversé Terre-Neuve-et-Labrador en 24 jours, Terry Fox amasse 10 000 $, soit environ un dollar par personne, à Channel-Port aux Basques lors de son dernier jour dans la province.

mai 25, 1980

 

Près de Charlottetown, Î.-P.-É. (1 699 km)

Terry Fox écrit dans son journal : « Il y avait tant de gens sur place pour m’encourager et me soutenir. C’était incroyable! … J’ai eu un autre vertige pendant la course. Il faisait toujours très froid, mais je ne portais pas de survêtements pour qu’on puisse voir ma jambe. Je venais de courir un peu plus de 28 milles [45 km] ».

juin 06, 1980

 

Bristol, Nouveau-Brunswick (2 214 km)

Extrait du journal de Terry Fox : « Les premiers kilomètres ont été la torture habituelle. Mon pied était couvert d’ampoules, mais mon moignon ne me faisait pas trop mal… Aujourd’hui, j’ai eu droit à énormément de soutien. Tout le monde klaxonnait, tout le monde me saluait. Les gens de partout regardaient par la fenêtre de leur maison ou de leur magasin et m’encourageaient ».

juin 11, 1980

 

Autoroute 185, Québec (2 426 km)

Terry Fox écrit dans son journal : « Les seules personnes ici qui sont au courant de la course sont les camionneurs et les gens de l’extérieur de la province. Tous les autres semblent penser que je fais de l’auto-stop. » Terry Fox racontera plus tard que les conducteurs du Québec, où peu de gens sont au courant de la course, « me repoussent continuellement de la route. J’ai même été klaxonné une fois[…] C’est tellement frustrant ». En Ontario, la Police provinciale escorte Terry Fox.

juillet 01, 1980

Terry Fox et le premier ministre Pierre Trudeau

 

Ottawa, Ontario (3 123 km)

Terry Fox donne le coup d’envoi de la cérémonie d’ouverture lors d’un match amical de la CFL. La foule de plus de 16 000 personnes lui fait une ovation debout. Le lendemain, Terry Fox rencontre le premier ministre Pierre Trudeau.

juillet 11, 1980

Terry Fox

 

Toronto, Ontario (3 523 km)

Daryl Sittler, joueur étoile des Maple Leafs de Toronto, remet à Terry Fox son chandail de l’équipe des étoiles de la LNH de 1980. Le hockeyeur déclare ceci aux médias : « Je côtoie des athlètes depuis longtemps, et pourtant je n’en ai jamais connu qui aient un tel courage et une telle endurance ».

juillet 14, 1980

 

Hamilton, Ontario (3 622 km)

Gord Dickson, champion canadien de marathon de 1960, offre à Terry Fox sa médaille d’or en cadeau. Une foule d’adolescents entoure Terry Fox après qu’il ait prononcé un bref discours aux jardins botaniques royaux.

août 27, 1980

Terry Fox

 

Terrace Bay, Ontario (5 153 km)

Dans son journal, Terry Fox parle d’un garçon de dix ans qui a perdu sa jambe à la suite d’un cancer : « Greg a roulé à vélo derrière moi pendant environ 6 milles [9,7 km]; cela a été l’un des moments les plus inspirants pour moi[…] Le soir, nous avons eu droit à une belle réception à Terrace Bay. J’ai parlé de Greg, la voix pleine d’émotion ».

septembre 01, 1980

Terry Fox transporté par avion de Thunder Bay

 

Thunder Bay, Ontario, fin du Marathon de l’espoir

Après avoir parcouru 5 373 km en 143 jours, et avoir amassé environ 2 millions de dollars, Terry Fox doit mettre fin à sa course à Thunder Bay en raison de douleurs thoraciques. Une radiographie révélera plus tard que le cancer s’est propagé à ses poumons. Avant de retourner à Port Coquitlam, il déclare, lors d’une conférence de presse : « Je ferai de mon mieux. Je vais me battre. Je promets que je n’abandonnerai pas ».

septembre 03, 1980

 

Proposition pour la course Terry Fox

Isadore Sharp, président et directeur général de Four Seasons Hotels and Resorts, s’engage à organiser une course annuelle de collecte de fonds pour la recherche sur le cancer en l’honneur de Terry Fox. Il lui écrit dans un télégramme : « C’est toi qui as tout commencé. Nous n’aurons de cesse que ton rêve de trouver un remède au cancer ne se réalise ».

septembre 07, 1980

 

Téléthon sur CTV

La chaîne CTV diffuse un téléthon visant à amasser des fonds pour le Marathon de l’espoir. De nombreuses célébrités et plusieurs Canadiens bien connus y prennent part, dont Anne Murray, Daryl Sittler, Karen Kain, Toller Cranston, Elton John et John Denver. Le téléthon permet de récolter 6,5 millions de dollars en cinq heures, ce qui porte à 10 millions de dollars le montant total recueilli par le Marathon de l’espoir.

septembre 19, 1980

Ordre du Canada

 

Ordre du Canada

Terry Fox est fait compagnon de l’Ordre du Canada lors d’une cérémonie tenue à Port Coquitlam. Il devient la plus jeune personne à jamais recevoir cette distinction civile, la plus prestigieuse au pays.

octobre 20, 1980

 

Order of the Dogwood

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, Bill Bennett, décerne à Terry Fox l’Order of the Dogwood (le précurseur de l’Ordre de la Colombie-Britannique), la plus haute distinction civile de la province, à la résidence de la famille Fox à Port Coquitlam.

décembre 17, 1980

 

Terry Fox remporte le trophée Lou-Marsh

Terry Fox est nommé à l’unanimité lauréat du trophée Lou-Marsh de l’athlète canadien de l’année.

décembre 23, 1980

 

Personnalité de l’année 1980

La Presse canadienne nomme Terry Fox personnalité de l’année.

février 01, 1981

 

Un dollar par Canadien

Le Marathon de l’espoir a permis de récolter au total 24,17 millions de dollars. Terry Fox atteint son objectif d’amasser un dollar pour chaque personne au Canada (population de 24,1 millions d’habitants).

juin 06, 1981

 

Médaille d’or Terry Fox de l’Université Simon Fraser

L’Université Simon Fraser remet à Terry Fox la toute première médaille d’or Terry Fox, décernée chaque année à « un étudiant de l’établissement ayant fait preuve de courage face à l’adversité et possédant des qualités qui en font un modèle pour les autres ».

juin 28, 1981

 

Décès de Terry Fox

Au bout de longs mois de traitement contre le cancer, Terry Fox contracte une pneumonie en juin 1981 et sombre dans le coma le 27 juin. Il meurt à l’hôpital Royal Columbian de New Westminster à 4 h 35, un mois avant son 23e anniversaire. Le gouvernement fédéral ordonne que les drapeaux soient mis en berne dans tout le pays. S’adressant à la Chambre des communes, le premier ministre Pierre Trudeau déclare : « Il arrive très rarement que l’esprit courageux d’une personne unisse une nation entière dans la célébration de sa vie et dans le deuil de sa mort ». Pierre Trudeau exprime, au nom de tous les Canadiens, « notre profonde gratitude pour le cadeau que Terry nous a fait à tous, le cadeau de son courage et de son espoir sans limites ».

juillet 30, 1981

 

Prix humanitaire Terry-Fox

Le gouvernement fédéral, par l’intermédiaire du ministère de la Condition physique et du Sport amateur et du ministère du Patrimoine canadien, met sur pied une dotation de 5 millions de dollars au nom de Terry Fox pour offrir des bourses d’études à de jeunes Canadiens. Le 31 mai 2006, le gouvernement accorde à ce fonds 10 millions de dollars supplémentaires.

août 29, 1981

 

Intronisation au Panthéon des sports canadiens

Terry Fox est intronisé à titre posthume au Panthéon des sports canadiens dans la catégorie « membre honoraire ».

septembre 13, 1981

 

Première course Terry Fox

La première course Terry Fox a lieu dans plus de 800 villes canadiennes. Aujourd’hui, des millions de participants et des douzaines de pays prennent part à l’événement dans le but d’amasser des fonds pour le cancer, en l’honneur du jeune Canadien qui a commencé cette tradition avec son marathon de l’espoir, en 1980.

décembre 18, 1981

 

Personnalité de l’année 1981

La Presse canadienne nomme Terry Fox personnalité de l’année pour la deuxième année consécutive.

avril 13, 1982

 

Timbre-poste Terry Fox

Postes Canada émet un timbre en l’honneur de Terry Fox, renonçant à sa propre règle qui prévoit normalement un temps d’attente d’au moins dix ans après la mort d’une personne avant de lui rendre cet hommage.

avril 20, 1982

 

Début de l’allocation des fonds

Les programmes de la nouvelle initiative Terry Fox, une nouvelle division de l’Institut national du cancer du Canada, commencent à allouer les 27,8 millions de dollars recueillis jusque-là par le Marathon de l’espoir. 

juin 26, 1982

monument-terry-fox-pres-de-thunder-bay

 

Dévoilement du monument commémoratif de Thunder Bay

Un monument comprenant une statue en bronze de 2,7 m de Terry Fox est dévoilé non loin de l’endroit où l’athlète a terminé son Marathon de l’espoir, à l’extérieur de Thunder Bay, en Ontario.

mai 27, 1983

 

The Terry Fox Story

The Terry Fox Story, un film mettant en vedette Eric Fryer dans le rôle de Terry Fox et Robert Duvall dans celui de Bill Vigars, est diffusé au Canada après avoir été présenté aux États-Unis sur les ondes de HBO le 20 mai. Le film remportera cinq prix Génie, dont celui du meilleur film.

mars 31, 1984

 

Début de l’événement Journey for Lives

Inspiré par Terry Fox, Steve Fonyo, qui a perdu sa jambe gauche en 1977 à l’âge de 12 ans à la suite d’un cancer, entame sa course « Journey for Lives » à travers le Canada. Comme Terry Fox, le jeune athlète de 18 ans trempe sa jambe dans l’océan Atlantique avant de quitter St John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

mars 21, 1985

Rick Hansen

 

Début de la Tournée mondiale Rick Hansen

Inspiré par son ami et coéquipier de basketball en fauteuil roulant Terry Fox, Rick Hansen commence à faire le tour du monde en fauteuil roulant pour sensibiliser le public, obtenir du soutien et amasser des fonds pour la recherche sur la moelle épinière, la réhabilitation et les sports en fauteuil roulant.

mai 29, 1985

 

Achèvement réussi de la course Journey for Lives

Steve Fonyo termine sa course de 7 924 km à travers le Canada, plongeant sa jambe dans l’océan Pacifique à Victoria, en Colombie-Britannique. Journey for Lives permet d’amasser environ 10 millions de dollars pour la recherche sur le cancer.

mai 22, 1987

 

Fin de la Tournée mondiale Rick Hansen

Rick Hansen termine sa tournée mondiale à Vancouver, après avoir parcouru plus de 40 000 km dans 34 pays en 26 mois et avoir récolté 26 millions de dollars. Le lendemain, plus de 50 000 personnes assistent à une cérémonie de célébration à BC Place.

mai 26, 1988

 

Création de la Fondation Terry Fox

La Fondation Terry Fox est mise sur pied lorsque la course Terry Fox devient un organisme de bienfaisance enregistré. C’est un organisme indépendant de la Société canadienne du cancer.

septembre 01, 1992

 

La course Terry Fox devient un événement international

La course internationale Terry Fox est organisée pour la première fois dans 32 pays.

juillet 01, 1999

 

Le plus grand héros canadien

Terry Fox est nommé plus grand héros canadien dans un sondage mené à l’échelon national.

janvier 17, 2000

 

Deuxième timbre-poste

Postes Canada émet un nouveau timbre à l’effigie de Terry Fox dans le cadre de sa collection du millénaire consacrée aux Canadiens d’influence.

novembre 29, 2004

 

Émission The Greatest Canadian de la CBC

D’après les réactions du public et plusieurs sondages nationaux, Terry Fox est classé deuxième (derrière Tommy Douglas) dans la série de télé-réalité de six épisodes de la CBC The Greatest Canadian.

avril 04, 2005

piece-commemorative-terry-fox

 

Pièce de monnaie commémorative

La Monnaie royale canadienne met en circulation une pièce commémorative d’un dollar en l’honneur de Terry Fox. Pour marquer le 25e anniversaire du début du Marathon de l’espoir le 12 avril, la Monnaie permet au public d’échanger des pièces régulières contre la pièce commémorative.

avril 12, 2005

 

Livre de Douglas Coupland

Dès sa publication, le livre de Douglas Coupland, Terry: Terry Fox and His Marathon of Hope se classe parmi les dix meilleurs vendeurs canadiens.

octobre 29, 2007

 

Création de l’Institut de recherche Terry Fox

L’institut, situé à Vancouver, « investit dans des équipes et des partenariats de recherche sur le cancer de classe mondiale, en mettant l’accent sur la collaboration ».

février 12, 2010

portes-drapeau-des-jeux-olympiques-dhiver-de-2010

 

Betty Fox porte le drapeau lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques

La mère de Terry Fox, Betty, qui, dans les années qui ont suivi la mort de son fils, est devenue une porte-parole infatigable de la recherche contre le cancer, est au nombre des huit porte-drapeaux lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver.

février 27, 2010

 

Prix Terry-Fox aux Jeux olympiques de Vancouver

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Vancouver 2010 remet à la patineuse artistique Joannie Rochette et à la skieuse de fond Petra Majdic le prix Terry-Fox pour « avoir fait preuve de détermination et d’humilité face aux obstacles ».

septembre 12, 2010

 

Présentation d’« Into the Wind » de Steve Nash au TIFF

« Into the Wind », un épisode d’une heure de la célèbre série 30 For 30 d’ESPN, co-réalisé par le joueur vedette de la NBA Steve Nash, est présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto. « Lorsque j’avais six ans, je me précipitais tous les matins devant le téléviseur pour voir où était Terry ce jour-là, raconte Steve Nash à l’époque, décrivant Terry Fox comme un héros personnel. Le voir masquer sa douleur et dissimuler par ses mots son sacrifice quotidien a été pour moi l’expérience la plus inspirante et éducative que j’aie jamais vécue ». L’épisode est diffusé sur la chaîne ESPN le 28 septembre.

juin 17, 2011

 

Décès de Betty Fox

La mère de Terry Fox, Betty, créatrice et directrice de la Fondation Terry Fox avec Darrell Fox, meurt dans un hospice à Chilliwack, en Colombie-Britannique, au terme d’une longue maladie. Elle reçoit la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II en 2002.

mars 22, 2012

 

Intronisation au Temple de la renommée médicale canadienne

Terry Fox devient la plus jeune personne jamais intronisée au Temple de la renommée médicale canadienne. Il est intronisé dans la catégorie « Bâtisseur » pour ses efforts de collecte de fonds pour la recherche sur le cancer.

avril 12, 2012

 

Statue du premier kilomètre dévoilée à St. John’s

Une statue de bronze commémorant le moment où Terry Fox a trempé sa jambe dans l’océan à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, est dévoilée près de l’endroit exact où l’événement historique s’est produit. Rolly Fox, le père de Terry, assiste à la cérémonie entouré d’une foule nombreuse. « Je suis très ému d’être ici aujourd’hui, déclare-t-il. Il a dû terminer sa course à Thunder Bay, mais nous aurions aimé en être encore au début… Nous lui avons fait nos adieux à Vancouver le 7 avril 1980, mais nous aurions tant aimé qu’il nous accompagne ici aujourd’hui ».

septembre 21, 2013

 

Intronisation à l’Allée des célébrités canadiennes

Terry Fox est intronisé à titre posthume à l’Allée des célébrités canadiennes à Toronto. Rolly et Darrell Fox reçoivent cette distinction au nom de Terry.

septembre 24, 2014

 

Ordre de la ceinture fléchée, nation métisse de Colombie-Britannique

La nation métisse de Colombie-Britannique décerne à titre posthume à Terry Fox (dont la mère avait des origines métisses) l’ordre de la ceinture fléchée (Order of the Sash), « en reconnaissance de sa contribution et de son sacrifice pour notre nation, et pour avoir donné tant de lui-même au nom de la bonté humaine ».

novembre 28, 2014

 

Déclaration de la journée Terry Fox en Colombie-Britannique

Le gouvernement de la Colombie-Britannique déclare que le deuxième dimanche suivant la fête du Travail sera désormais chaque année la journée Terry Fox dans cette province. En 2015, le même jour est déclaré journée Terry Fox en Ontario, tandis que le Manitoba commence à célébrer ce jour le premier lundi d’août.

avril 02, 2015

 

Exposition sur Terry Fox

Une exposition sur le Marathon de l’espoir, intitulée « Courir au cœur du Canada », est inaugurée au Musée canadien de l’histoire. Elle sera présentée d’un bout à l’autre du pays jusqu’en 2019.

septembre 15, 2015

Minute du patrimoine "Terry Fox"

 

Diffusion de la Minute du patrimoine sur Terry Fox

Historica Canada publie une Minute du patrimoine sur Terry Fox pour marquer le 35e anniversaire du Marathon de l’espoir.

avril 01, 2020

 

Collecte d’une somme de 800 millions de dollars

La Fondation Terry Fox annonce que plus de 800 millions de dollars ont été recueillis au nom du héros canadien pour la recherche sur le cancer.

//