Naviguer "Femmes"

Afficher 1-20 de 112 résultats
Article

Adelaide Sinclair

Adelaide Sinclair, O.C., O.B.E., officière navale et fonctionnaire (née le 16 janvier 1900 à Toronto, en Ontario; décédée le 19 novembre 1982 à Ottawa, en Ontario). Adelaide Sinclair a été la première directrice canadienne du Service féminin de la Marine royale du Canada (1943-1946). Après la Deuxième Guerre mondiale, elle est devenue la déléguée canadienne de l’UNICEF. Elle a occupé le poste de directrice adjointe des programmes de l’UNICEF de 1957 à 1967.

Article

Affaire McIvor

Le jugement McIvor c. Canada est rendu en réponse à la discrimination entre les sexes de l’article 6 de la Loi sur les Indiens de 1985 qui régit le statut d’Indien. Sharon McIvor, une femme qui a retrouvé son statut après l’adoption du projet de loi C-31 en1 985, ne pouvait pas transmettre son statut à sa descendance comme un homme le pourrait. Dans sa bataille contre le gouvernement fédéral, la Cour suprême de la Colombie-Britannique détermine en 2007 que l’article 6 contrevient aux droits à l’égalité de Sharon McIvor selon la Charte canadienne des droits et libertés. En réponse à ce jugement, le gouvernement fédéral dépose un nouveau projet de loi (C-3) en 2010 pour contrer la discrimination fondée sur le sexe de la Loi sur les Indiens.

Article

Afua Cooper

Afua (Ava Pamela) Cooper, professeur, historienne, artiste de performance et poète (née le 8 novembre 1957 dans le district de Whithorn à Westmoreland, en Jamaïque). Elle est considérée comme l’une des pionnières de la poésie dub et parlée au Canada. Ses poèmes sont publiés dans une foule de journaux et anthologies à l’échelle régionale, nationale et internationale. Afua Cooper a aussi produit des disques de ses performances qui l’ont fait connaître de par le monde. En plus de sa carrière d’artiste, Afua Cooper s’illustre aussi comme historienne de renommée internationale. Elle enseigne l’histoire, les études culturelles caribéennes, l’étude des femmes et l’étude des Noirs aux universités Ryerson, York et Dalhousie, et à l’Université de Toronto.

Article

Angela Chalmers

Angela Frances Chalmers, coureuse de fond de niveau international de la Première Nation Birdtail Sioux (née le 6 septembre 1963, à Brandon, au Manitoba). Angela Chalmers est l’une des athlètes autochtones canadiennes les plus accomplies. Elle a remporté trois médailles d’or, en carrière, aux Jeux du Commonwealth, en 1990 et en 1994. Défenseure des Autochtones dans de nombreux domaines, elle s’est toujours efforcée d’établir des relations avec la jeunesse autochtone, partout au Canada, et d’être pour elle une source d’inspiration. Parmi les nombreuses récompenses et les nombreux honneurs qu’elle a reçus, elle a été intronisée au Temple de la renommée d’Athlétisme Canada, en 2019.

Article

Angela Sidney (Stóow Ch’óonehte’ Máa)

Angela Sidney (née Johns), (Stóow Ch’óonehte’ Máa), C.M, aînée autochtone, conteuse, autrice (née le 4 janvier 1902 près de Carcross, au Yukon; décédée le 17 juillet 1991 à Whitehorse, au Yukon). De descendance tagish et tlingit, Angela Sidney a été l’une des dernières personnes à parler couramment la langue tagish. Étant conteuse, Angela Sidney a enregistré et préservé les histoires, les traditions, les langues, les noms d’endroits, et les généalogies de son peuple. Elle a été la première femme autochtone du Yukon à être nommée membre de l’Ordre du Canada.

Article

Autumn Peltier

Autumn Peltier, protectrice du droit à l’eau des Anichinabés, commissaire en chef des eaux de la nation anichinabée (née le 27 septembre 2004 dans le territoire non cédé de Wiikwemikoong, sur l’île Manitoulin, Ontario). Autumn Peltier est une militante du droit à l’eau mondialement reconnue et une figure marquante du mouvement mondial des jeunes pour l’environnement. En avril 2019, elle a été nommée commissaire en chef des eaux par la nation anichinabée, et elle s’est exprimée devant les Nations Unies au sujet du problème de l’eau contaminée dans les réserves autochtones du Canada. Pour son militantisme, Autumn Peltier a été nominée au Prix international de la Paix des enfants en 2017, 2018 et 2019.

Article

Beatrice Mary Geary (née Shreiber) (Source primaire)

« Jamais les femmes n’avaient exécuté ce genre de tâches, et nous voulions faire nos preuves. Je crois que c’était en partie pour ça. Et les hommes acceptaient notre présence. »

Pour le témoignage complet de Mme Geary, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Becky Buhay

Rebecca (Becky) Buhay, activiste politique et éducatrice (neé le 11 février 1896 à Londres, en Angleterre; décédée le 16 décembre 1953 à Toronto, en Ontario).

Article

Bertha Annie “Bertie” Hull (née Herr) (Source primaire)

« Et ce fut une époque assez triste pour nous parce que nombre d'officiers avec lesquels nous avions dansé revinrent blessés. »

Pour le témoignage complet de Mme Hull, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Bertha Clark-Jones

Bertha Clark-Jones (née Houle), O.C., militante crie-métisse pour les droits des femmes et enfants autochtones (née le 6 novembre 1922 à Clear Hills, en Alberta; décédée le 21 octobre 2014 à Bonnyville, Alberta). Ancienne combattante de la Deuxième Guerre mondiale, Bertha Clark-Jones s’est jointe à la Aboriginal Veterans Society et a plaidé en faveur d’un traitement équitable pour les anciens combattants autochtones. Elle était cofondatrice et a été première présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada. Bertha Clark-Jones a consacré sa vie à promouvoir l’égalité et un plus grand pouvoir pour les femmes du Canada.

Article

Bessie Starkman

Besha (Bessie) Starkman (Perri), dirigeante du crime organisé (née le 14 avril 1889 ou le 21 juin 1890 en Pologne; décédée le 13 août 1930 à Hamilton, en Ontario). Durant la prohibition, elle devient la toute première femme à la tête d’une organisation de crime organisé au Canada. Avec son conjoint de fait, le mafieux RoccoPerri, elle tient un réseau de contrebande d’alcool et de drogues. Besha Starkman meurt lors d’une fusillade dans le garage de sa maison. Les meurtriers n’ont jamais été arrêtés. Ses funérailles attirent une foule jamais égalée à Hamilton.

Article

Cindy Blackstock

Cindy Blackstock, O.C., travailleuse sociale, auteure, professeure et militante (née en 1964 à Burns Lake, en Colombie-Britannique). Cindy Blackstock est une militante pour les droits des enfants autochtones reconnue partout au pays et à l’international. En 1998, elle a cofondé la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada. De 2007 à 2016, elle a été à la tête de l’affaire opposant cet organisme au gouvernement fédéral. Durant cette période, la Société de soutien a cherché à prouver que les services de protection de l’enfance offerts aux enfants et aux familles des Premières Nations dans les réserves sont à la fois discriminatoires et insuffisants. Cindy Blackstock et la Société de soutien travaillent encore aujourd’hui à l’amélioration des services à l’enfance et à la famille offerts aux Autochtones partout au Canada.

Article

Claire Bonenfant

​Claire Bonenfant, C.Q., libraire, réalisatrice, militante féministe (née le 27 juin 1925 à Saint-Jean, île d’Orléans, Québec; décédée le 29 septembre 1996).