Naviguer "Danse"

Article

Aeriosa Dance Society

Aeriosa Dance Society mêle la danse contemporaine et les habiletés d'escalade pour créer des représentations qui ont lieu à l'extérieur des immeubles en hauteur et utilisent les murs, les corniches, les toits et le ciel ouvert du décor offert par l'architecture.

Article

Alberta Ballet Company

En 1958, Ruth Carse fonde l'Alberta Ballet Company à Edmonton. À l'origine, il s'agit d'une troupe amateur qui se produit sous le nom de Dance Interlude. La troupe est incorporée en 1961 sous le nom d'Edmonton Ballet Co. et reconstituée en 1966 pour former une troupe de danse professionnelle, l'Alberta Ballet Company. Carse prend sa retraite en 1975.

Article

Barbara Allen

Barbara Allen. Ballet en neuf tableaux de David Adams, musique de Louis Applebaum, d'après la chanson de folklore et la légende du même nom. Il fut créé le 26 octobre 1960 au théâtre Palace de Hamilton, Ont.

Article

Anna Wyman Dance Theatre

En 1973, le Conseil des Arts du Canada lui accorde son soutien opérationnel et elle prend le nom d'Anna Wyman Dance Theatre. Cette même année, elle participe à l'International Young Choreographers' Competition à Cologne, en Allemagne.

Article

Ballet

Aujourd'hui, le terme renvoie plus largement non seulement au ballet classique et à ses techniques bien définies, mais aussi à des formes libres de danse contemporaines. Le ballet traditionnel est issu des premières danses présentées à la cour pendant la Renaissance italienne.

Article

Ballet Jörgen

Le Ballet Jörgen Canada a toujours pour mandat de découvrir et d'encourager les nouveaux chorégraphes et de les aider à développer leur talent, particulièrement dans le domaine du ballet.

Article

CKNX Barn Dance

« CKNX Barn Dance ». Considérée comme « la plus considérable danse campagnarde itinérante au Canada », cette émission fut entendue le samedi soir à la station radiophonique CKNX à Wingham, Ont. (1937-63). Conçue suivant le modèle des danses campagnardes entendues à la radio amér.

Article

Danse classique indienne

Il existe en Inde deux formes traditionnelles de danse : la danse solo, habituellement associée aux femmes, qui était souvent consacrée par un rituel ou présentée dans les cours royales ou devant les mécènes, et la danse théâtrale, interprétée par des groupes, souvent des hommes, et presque toujours axées sur la représentation de récits religieux.

Article

Musique et danse coréennes

La première vague d'immigrants coréens commence à arriver au Canada vers 1970. À cette époque, les églises et les temples bouddhistes coréens, les cours de langue et les associations communautaires sont au cœur des activités culturelles.

Article

Les Pow-wow

Le mot « pow-wow » tire ses origines des Algonquins, qui utilisaient les mots narragansett pau wau pour décrire un guérisseur ou un rassemblement de chefs spirituels dans une cérémonie de guérison. D’autres avancent que « pow-wow » est issu du mot pawnee pa wa, signifiant « manger », ce qui pourrait faire référence à un grand rassemblement de personnes qui célèbrent ou commémorent un événement. Aujourd’hui, les pow-wow sont des événements regroupant diverses communautés autochtones, souvent ouverts au grand public, visant à célébrer les divers aspects personnels et culturels de la spiritualité, la communauté et l’identité autochtones. Malgré quelques différences dans les styles de musique et de danse entre les nations autochtones, tous les pow-wow servent à honorer l’héritage des Premières Nations et à célébrer leur culture en constante évolution.