Naviguer "Maintien de la paix"

Article

Affaire de la Somalie

En 1993, dans le cadre d’une mission en Somalie pour le maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU), des soldats canadiens du Régiment aéroporté, aujourd’hui dissolu, torturent et tuent le jeune Somalien Shidane Arone. Ces actes violents scandalisent les Canadiens, portent un rude coup à la réputation internationale du pays et mènent à une enquête publique qui révèle de graves problèmes de leadership dans les hautes sphères des Forces armées canadiennes. Conséquemment, des réformes sont mises en place pour améliorer le professionnalisme du corps des officiers.

Cet article traite de thématiques délicates qui peuvent ne pas convenir à tous les publics.

Article

Bataille de la poche de Medak

En 1993, durant la guerre civile en ex Yougoslavie, des Casques bleus canadiens progressent, conjointement avec la Force de protection des Nations Unies (ONU), dans une zone où s’opposent les forces croates et les forces rebelles serbes, avec pour ordre de mettre en place sur le terrain l’entente de cessez le feu de la poche de Medak, conclue entre les deux parties belligérantes. Les soldats du 2e Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (2 PPCLI) subissent les attaques des forces croates pendant plus de 15 heures. S’ensuivent des échanges nourris, constituant la bataille la plus importante dans laquelle sont engagées des forces canadiennes depuis la guerre de Corée, à l’issue desquels le 2 PPCLI conserve ses positions et préserve la zone protégée de l’ONU. Le secrétaire général de l’ONU, Boutros Boutros Ghali, déclare à cette occasion que les soldats canadiens ont fait honneur à leur mission et ont sauvé des vies, renforçant ainsi la crédibilité des forces de maintien de la paix des Nations unies.

Article

Les prix Nobel et le Canada

  Douze Canadiens sont honorés d'un prix Nobel scientifique : F.H. BANTING et J.J.R MACLEOD (né en Grande-Bretagne) gagnent celui de médecine et physiologie en 1923; Gerhard HERZBERG, Henry Taub, John POLANYI et Rudolph Marcus, le prix de chimie respectivement en 1971, 1983, 1986 et 1992.

Article

Maintien de la paix

« Maintien de la paix » est le terme désignant les opérations militaires des Nations Unies (ONU). En raison du rôle joué par Lester B. Pearson lors de la crise du canal de Suez, en 1956, et de l’engagement du Canada dans la Force d’urgence de l’ONU qu’il contribue à créer, les Canadiens ont tendance à considérer que le maintien de la paix fait partie de l’identité du pays. Cependant, depuis les années 1990 la réputation du Canada en tant que nation de maintien de la paix a été compromise par des scandales et par l’échec de certaines missions à l’étranger.