Naviguer "Femmes"

Afficher 1-20 de 52 résultats
Article

Bertha Clark-Jones

Bertha Clark-Jones (Houle), O.C., militante crie (nehiyawak)-métisse des droits des femmes et enfants autochtones (née le 6 novembre 1922 à Clear Hills, en Alberta; morte le 21 octobre 2014 à Bonnyville, Alberta). Vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Bertha Clark-Jones s’est jointe à l’Aboriginal Veterans Society pour réclamer un traitement équitable des anciens combattants autochtones. Elle a été cofondatrice et première présidente de la Native Women’s Association of Canada. Bertha Clark-Jones a consacré sa vie à promouvoir l’égalité et un plus grand pouvoir pour les femmes du Canada.

Article

Bonnie Henry

Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la Colombie‑Britannique (2018 à ce jour), épidémiologiste, médecin (née en1965, à Charlottetown, à l’Île‑du‑Prince‑Édouard). La docteure Bonnie Henry est surtout connue pour avoir dirigé la réponse de la Colombie‑Britannique à la pandémie de COVID‑19. Elle a également travaillé à l’éradication de la polio et à la limitation des effets du virus Ebola et du SRAS. Médecin de famille, elle est spécialisée en médecine préventive. Elle est la première femme à occuper le poste de médecin hygiéniste en chef de la Colombie‑Britannique.

Cliquez ici pour consulter les définitions des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Carol Elizabeth Duffus (Source primaire)

Carol Elizabeth Duffus a été officière d’état-major et agente d’entraînement d’officiers et de tableau tactique dans le Service féminin de la Marine royale du Canada (WRCNS) pendant la Deuxième Guerre mondiale. Des femmes telles que Carol Duffus ont apporté une contribution importante à l’effort de guerre, en pavant la voie pour que les générations futures de femmes se joignent aux Forces armées canadiennes. Écoutez le témoignage de première main de Carol Duffus sur son expérience.

Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Corinne Kernan Sévigny (Source primaire)

À seulement 16 ans, Corinne Sévigny s’est enrôlée dans le Service féminin de l’Armée canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle a servi comme chauffeuse et a fait partie des millions de femmes qui ont participé à l’effort de guerre, soit à l’étranger, soit au front intérieur. Lisez et écoutez l’histoire de Corinne Sévigny, dans laquelle elle détaille les réalisations extraordinaires de ses compagnes d’armes.

Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Dorothy Lutz (Source primaire)

À l’âge de 16 ans, Dorothy Lutz a pris part à la Deuxième Guerre mondiale comme soudeuse électrique sur le chantier naval de Halifax. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Dorothy Lutz et des millions d’autres femmes ont travaillé avec des machines et équipements militaires. Écoutez son témoignage sur ses réalisations en tant que pionnière sur le front intérieur.

Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Edith Monture

Charlotte Edith Anderson Monture (aussi connue sous le nom d’Edith Monture), ancienne combattante mohawk durant la Première Guerre mondiale, infirmière diplômée (née le 10 avril 1890 sur la réserve des Six Nations située près de Brantford, en Ontario ; décédée le 3 avril 1996 à Ohsweken). Edith a été la première femme autochtone à devenir une infirmière diplômée au Canada et à obtenir le droit de vote pour des élections fédérales. C’est également la première autochtone du Canada à servir dans l’armée américaine. Edith a ouvert la voie aux femmes autochtones tant en ce qui a trait à leur inclusion dans les forces armées que pour le droit de vote fédéral. Une rue et un parc, la Edith Monture Avenue et le Edith Monture Park, ont été nommés en son honneur à Brantford, en Ontario.

Article

Eleanor Barlow Cowburn (Source primaire)

La transcription en français n'est pas disponible en ce moment. Veuillez consulter la transcription en anglais. Entrevue avec le Sergent Eleanor Cowburn Projet d'histoire orale du AMCG MCG 20020121-014 Collection d’archives George Metcalf © Musée canadien de la guerre

Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Elizabeth “Betty” Dimock (Source primaire)

La grande ambition d’Elizabeth « Betty » Dimock pendant la Deuxième Guerre mondiale était de devenir infirmière. Elle s’est inscrite dans l’armée sud-africaine pour soigner les soldats blessés de la campagne menée en Afrique du Nord. Lisez et écoutez l’histoire d’Elizabeth Dimock ci-dessous.

Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.