Minorités dans les STIM | l'Encyclopédie Canadienne

Naviguer "Minorités dans les STIM"

Afficher 1-15 de 16 résultats
  • Article

    Alfred Schmitz Shadd

    Alfred Schmitz Shadd, pédagogue, médecin, cultivateur, homme politique, pharmacien, éditeur et chef municipal (né 1870 à canton de Raleigh, comté de Kent, en Ontario - décédé 1915 è Winnipeg, Manitoba).

    "https://www.thecanadianencyclopedia.ca/images/tce_placeholder.jpg?v=e9dca980c9bdb3aa11e832e7ea94f5d9" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://www.thecanadianencyclopedia.ca/images/tce_placeholder.jpg?v=e9dca980c9bdb3aa11e832e7ea94f5d9 Alfred Schmitz Shadd
  • Article

    Anderson Abbott

    Anderson Ruffin Abbott, médecin, chirurgien (né le 7 avril 1837 à Toronto, dans le Haut-Canada; décédé le 29 décembre 1913 à Toronto, en Ontario). Anderson Abbott est le premier Noir né au Canada à avoir obtenu un diplôme d’une école de médecine. Il a servi dans l’armée de l’Union en tant que chirurgien civil pendant la guerre de Sécession.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/AndersonAbbott/AndersonAbott.JPG" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/AndersonAbbott/AndersonAbott.JPG Anderson Abbott
  • Article

    Charles Lightfoot Roman

    Charles Lightfoot Roman, M.D., C.M., chirurgien, auteur, chercheur, conférencier (né le 19 mai 1889 à Port Elgin, en Ontario; décédé le 8 juin 1961 à Valleyfield, au Québec). Charles Lightfoot Roman a été l’un des premiers Canadiens noirs à obtenir son diplôme de la Faculté de médecine de l’Université McGill et il est devenu un expert reconnu en médecine du travail. Il a également été parmi les premiers Canadiens noirs à s’enrôler pour le service militaire pendant la Première Guerre mondiale, et il a été le seul Noir connu à servir au sein de l’Hôpital général canadien no 3 (McGill). Charles Lightfoot Roman a probablement été aussi le premier Noir à devenir Grand Maître d’une loge maçonnique traditionnelle.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/home-page-images/lightfoot-roman-resized.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/home-page-images/lightfoot-roman-resized.jpg Charles Lightfoot Roman
  • Article

    Dominique Gaspard

    Dominique François Gaspard, médecin et bâtisseur de communauté (né le 22 décembre 1884 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane; décédé le 6 février 1938 à Montréal, au Québec). Dominique Gaspard était un médecin respecté et un pionnier dans la communauté noire de Montréal. Après avoir servi avec distinction dans un hôpital de campagne pendant la Première Guerre mondiale, il s’est consacré à la médecine à Montréal. Il a également travaillé à la création de débouchés sociaux et intellectuels pour les hommes noirs de la ville. Catholique bilingue, Dominique Gaspard s’est démarqué au sein de la communauté noire montréalaise du début du 20e siècle, majoritairement anglophone et protestante. Sa vie sera marquée par des enjeux complexes touchant la langue, l’origine ethnique et l’immigration, des thématiques rarement abordées dans les témoignages des communautés anglophones et noires du Québec.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/DominiqueGaspard/M_Dominique_Gaspard.jpeg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/DominiqueGaspard/M_Dominique_Gaspard.jpeg Dominique Gaspard
  • Article

    Edith Monture

    Charlotte Edith Anderson Monture (aussi connue sous le nom d’Edith Monture), ancienne combattante kanyen’kehà:ka (mohawk) durant la Première Guerre mondiale, infirmière diplômée (née le 10 avril 1890 sur la réserve des Six Nations située près de Brantford, en Ontario; décédée le 3 avril 1996 à Ohsweken, en Ontario). Edith Monture a été la première femme autochtone à devenir une infirmière diplômée au Canada et à obtenir le droit de vote pour des élections fédérales. C’est également la première femme autochtone du Canada à servir dans l’armée américaine. Edith Monture a ouvert la voie aux femmes autochtones tant en ce qui a trait à leur inclusion dans les forces armées que pour le droit de vote fédéral. Une rue et un parc, la Edith Monture Avenue et le Edith Monture Park, ont été nommés en son honneur à Brantford, en Ontario.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Twitter_Cards/Edith Monture 1.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Twitter_Cards/Edith Monture 1.jpg Edith Monture
  • Article

    Flordeliz Osler

    Flordeliz (alias Gigi) Osler (née Sharma), FRCSC, sénatrice, médecin, éducatrice (née en 1968 à Winnipeg, au Manitoba). La docteure Flordeliz Osler est oto-rhino-laryngologiste (ORL) et chirurgienne de la tête et du cou. Elle pratique à Winnipeg depuis 1998. Elle a été présidente de l’Association médicale canadienne, ce qui fait d’elle la première chirurgienne et la première femme de couleur à assumer ce rôle. Flordeliz Osler a été nommée au Sénat canadien en 2022, faisant d’elle la deuxième personne et la première femme d'ascendance

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/flordelizosler/fosler.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/flordelizosler/fosler.jpg Flordeliz Osler
  • Article

    Gloria Baylis

    Gloria Leon Baylis (née Clarke), infirmière diplômée, militante des droits civils, fondatrice et propriétaire de la Baylis Medical Company (née le 29 juin 1929 à la Barbade; décédée le 12 avril 2017 à Montréal, au Québec). Gloria Baylis, une infirmière migrante des Antilles formée en Grande-Bretagne, a été le témoin principal dans l’affaire Sa Majesté la Reine, plaignante c. Hilton of Canada Ltd, accusé. (Voir aussi Canadiens d’origine antillaise.) Le 2 septembre 1964, au lendemain de l’adoption de la Loi sur la discrimination en matière d’emploi au Québec, Gloria Baylis s’est renseignée sur un poste permanent d’infirmière à temps partiel à l’hôtel Le Reine Elizabeth (QEH), exploité par Hilton of Canada. On lui a répondu que ce poste avait déjà été pourvu. Avec le soutien de la Negro Citizenship Association (NCA), Gloria Baylis a déposé une plainte. Le tribunal a conclu le 4 octobre 1965 que Hilton of Canada avait violé la Loi. Hilton of Canada fera appel de cette décision pendant 11 ans. Le 19 janvier 1977, la Cour d’appel du Québec a confirmé la condamnation initiale, exigeant une amende de 25 $ et les frais afférents. Cette affaire revêt une importance particulière. En effet, c’est la première fois, dans l’histoire du Canada, qu’une institution est reconnue coupable de discrimination raciale en matière d’emploi. (Voir aussi Préjugés et discrimination au Canada.)

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/gloriabaylis/gloriabaylis.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/gloriabaylis/gloriabaylis.jpg Gloria Baylis
  • Article

    Har Gobind Khorana

    Har Gobind Khorana, scientifique (né le 9 janvier 1922 à Raipur, Inde; décédé le 9 novembre 2011 à Concord, Massachusetts). De famille pauvre et de mère analphabète, il fait sa première année d'école en plein air au bord du désert du Ràjasthàn. Sa remarquable intelligence se manifeste très tôt, et, à l'aide de bourses, il passe plusieurs diplômes de chimie organique à l'Université du Panjab. Il obtient un doctorat de l'Université de Liverpool (1948) et, pendant trois ans, étudie les protéines et les acides nucléiques à Cambridge. Malgré ses talents, du fait de sa race, il ne peut espérer obtenir un poste de professeur en Angleterre. En quête d'un jeune scientifique brillant, Gordon Shrum, physicien de l'Université de la Colombie-Britannique, engage Khorana comme organicien au BC Research Council à Vancouver en 1952.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/hargobindkhorana.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/hargobindkhorana.jpg Har Gobind Khorana
  • Article

    Irene Uchida

    Irene Ayako Uchida, O.C., généticienne (née le 8 avril 1917 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédée le 30 juillet 2013 à Toronto, en Ontario). La DreUchida est une pionnière de la cytogénétique au Canada. Ses études permettent la détection précoce d’anomalies chromosomiques, c’est-à-dire les modifications apportées aux chromosomes en raison de mutations génétiques. Elle a découvert notamment que les femmes exposées à des rayons X pendant leur grossesse ont un risque élevé de donner naissance à un enfant atteint du syndrome de Down ou d’autres anomalies chromosomiques. Elle a constaté également que le chromosome supplémentaire qui cause le syndrome de Down peut provenir de n’importe quel parent, et non seulement de la mère. Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/IreneUchida/uchida01.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/IreneUchida/uchida01.jpg Irene Uchida
  • Article

    Jean Cuthand Goodwill

    Jean Cuthand Goodwill, O.C., infirmière, fonctionnaire, et défenseure de la santé et de l’éducation autochtones (née le 14 août 1928 sur la réserve de la Nation Crie Poundmaker, en Saskatchewan; décédée le 25 août 1997 à Regina, en Saskatchewan). Jean Cuthand Goodwill a été l’une des premières infirmières autorisées autochtones au Canada. En 1974, elle a cofondé Indian and Inuit Nurses of Canada (maintenant la Canadian Indigenous Nurses Association). Tout au long de sa vie, elle a été organisatrice, écrivaine et éducatrice, et a travaillé à la promotion de la santé et de la culture des Premières Nations.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/single_use_images/Jean_Cuthand_Goodwill96.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/single_use_images/Jean_Cuthand_Goodwill96.jpg Jean Cuthand Goodwill
  • Article

    Nadine Caron

    Nadine Rena Caron, O.B.C., chirurgienne, chercheure, mentor, éducatrice, défenseure des patients, dirigeante communautaire (née en 1970, à Kamloops, en Colombie-Britannique). Nadine Caron a été la première femme étudiante des Premières Nations à obtenir un diplôme en faculté de médecine à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a également été la première femme chirurgienne généraliste des Premières Nations au Canada. Pendant de nombreuses années, Nadine Caron a mis en évidence les besoins et les voix des populations nordiques, rurales et autochtones du Canada.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/!feature-img-thumbnails/Nadine-Caron-tweet.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/!feature-img-thumbnails/Nadine-Caron-tweet.jpg Nadine Caron
  • Article

    Nel Wieman

    Cornelia « Nel » Wieman, psychiatre, défenseure de la santé des Autochtones (née en 1964 dans la Première Nation de Little Grand Rapids, Manitoba). En 1998, Nel Wieman est devenue la première femme psychiatre autochtone au Canada. Nel Wieman occupe la fonction de psychiatre clinicienne depuis plus de 20 ans. Elle fait aussi de la recherche, enseigne la médecine et contribue à de nombreuses associations médicales et de santé. Soucieuse de la santé des Autochtones, elle veut éliminer les problèmes de santé qui accablent les peuples autochtones au Canada. Elle vise également à mettre fin au racisme dont sont victimes les Autochtones et les autres minorités visibles dans le système de santé et les facultés de médecine.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/TCE_placeholder.png" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/TCE_placeholder.png Nel Wieman
  • Article

    Onye Nnorom

    Onyenyechukwu (Onye) Nnorom, médecin de famille, spécialiste de la santé publique et de la médecine préventive (née le 27 février 1981 à Montréal, au Québec). Onye Nnorom est la directrice adjointe du programme de résidence en santé publique et en médecine préventive à l’école de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto. Elle est aussi à la tête du curriculum sur la santé des Noirs à la faculté de médecine de l’université. Son travail porte sur les inégalités en matière de santé auxquelles sont confrontées les minorités raciales et les communautés d’immigrants.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/OnyeNnorom/Onye_Nnorom2.JPG" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/OnyeNnorom/Onye_Nnorom2.JPG Onye Nnorom
  • Article

    Oronhyatekha

    Oronhyatekha (prononciation O-RON-ya-dé-ga, ce qui signifie « ciel enflammé » ou « nuage ardent »), également connu sous le nom de Peter Martin, médecin et homme d’affaires kanyen’kehà:ka (mohawk) (né le 10 août 1841 sur la réserve des Six-Nations de la rivière Grand, près de Brantford, au Canada-Ouest [aujourd’hui l’Ontario]; décédé le 3 mars 1907 à Savannah, dans l’État de Géorgie, aux États-Unis). En 1867, Oronhyatekha est devenu la deuxième personne autochtone à obtenir un diplôme de médecine au Canada. Ardent défenseur des intérêts autochtones, il a été élu au Grand Conseil général des Indiens de l’Ontario et du Québec en 1872, où il a lutté contre les mesures restrictives de la Loi sur les Indiens. Oronhyatekha était également un homme d’affaires; en 1881, il était à la tête de l’Ordre indépendant des Forestiers.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/oronhyatekha_tweetonly.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/oronhyatekha_tweetonly.jpg Oronhyatekha
  • Liste

    Scientifiques et chercheurs autochtones de renom au Canada

    Les scientifiques et chercheurs autochtones du Canada ont contribué à faire progresser leurs champs respectifs en posant de nouvelles questions, et ce, afin de trouver de meilleures façons de penser, de guérir et de comprendre. Nombre d’entre eux ont intégré à la fois des perspectives et enseignements occidentaux et autochtones dans leur important travail. Par ailleurs, ils sont nombreux à avoir persévéré malgré la discrimination et le racisme systémique. De plus, beaucoup ont l’honneur d’être la première personne autochtone à obtenir un diplôme et à exercer une profession dans leur domaine. Le présent article porte sur certains des professionnels autochtones les plus accomplis au Canada. Ils ont brillé dans les sciences, la recherche et des domaines connexes.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/NadineCaron/6477831161_afded91e4b_o.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/NadineCaron/6477831161_afded91e4b_o.jpg Scientifiques et chercheurs autochtones de renom au Canada