Naviguer "Jours fériés et commémorations"

Liste

30 plats des Fêtes

Afin de célébrer son 30e anniversaire, l’Encyclopédie canadienne a créé 30 listes de 30 choses qui nous rendent fiers d’être Canadiens tels que des personnalités célèbres et des événements historiques, des plats emblématiques ou encore des artistes marquants.

Article

Action de grâce au Canada

L’Action de grâce est célébrée pour la première fois de façon annuelle et officielle au Canada le 6 novembre 1879, bien que les peuples autochtones au Canada célébraient la récolte automnale bien avant l’arrivée des colons européens. Sir Martin Frobisher et son équipage sont les premiers Européens à célébrer l’Action de grâce en Amérique du Nord, en 1578. La tradition est rapidement imitée par les habitants de la Nouvelle-France sous l’autorité de Samuel de Champlain en 1606. Les célébrations s’accompagnent de la dinde, qui ne se trouve qu’en Amérique du Nord à l’époque. La courge et la citrouille, elles, sont introduites en Nouvelle-Écosse dans les années 1750. Il faudra attendre les années 1870 avant qu’elles soient mieux connues ailleurs sur le territoire canadien. En 1957, on décrète que l’Action de grâce devra être célébrée tous les deuxièmes lundis du mois d’octobre. L’Action de grâce est un jour férié officiel partout au Canada, sauf à l’Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Article

Célébration du patrimoine asiatique au Canada

​Une grande partie de la population canadienne considère, à juste titre, la diversité de ses membres comme une source de fierté et comme un atout. En fait, plus d’un cinquième de la population canadienne est né à l’étranger. Ce pourcentage d’immigrants est le plus important de tous les grands pays industrialisés du G7. Ces dernières années, les nouveaux arrivants au pays étaient majoritairement originaires d’Asie, y compris le Moyen‑Orient. Depuis les années 1990, la population canadienne qui, dans le passé, se tournait en priorité vers l’Europe lorsqu’elle s’intéressait aux événements à l’étranger, se considère désormais, elle‑même, sous un angle différent et envisage le monde d’un autre œil. Comme l’a dit l’ancien premier ministre Jean Chrétien : « Le Pacifique rétrécit, alors que l’Atlantique s’élargit! »

Article

Fête du Canada

Célébrée le 1er juillet, la fête du Canada est un jour férié national qui marque l’anniversaire de la Confédération, le jour de l’entrée en vigueur de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, en 1867. Elle s’appelait originalement la fête du Dominion et a été rebaptisée en 1982.

Article

Fête du Travail

Jour férié au Canada depuis 1894, la fête du Travail tire ses origines des premiers rassemblements ouvriers de l’époque victorienne. Célébrée annuellement le premier lundi de septembre, la journée est marquée par plusieurs activités, telles des défilés, des discours, des jeux et compétitions amateurs ainsi que des pique-niques. En occupant ainsi l’espace public, les travailleurs souhaitent démontrer leur solidarité et souligner leur appartenance à la classe ouvrière alors que s’accélère la transformation des rapports de production. Après la Deuxième Guerre mondiale, ces activités perdent de leur importance en termes de participation populaire, sans toutefois que cela remette en cause la reconnaissance de la fête par les gouvernements.

Article

Fêtes religieuses

Parallèlement à leur système de croyances, toutes les grandes religions pratiquées au Canada ont une manière de marquer le passage du temps et de célébrer les événements sacrés. Hindouistes, bouddhistes, sikhs, juifs, chrétiens et musulmans ont su enrichir, par leurs apports respectifs, la diversité culturelle et religieuse du Canada.

Article

Hannoucah au Canada (la fête des Lumières)

Hannoucah (ou ses variations : Hanoucca, Hanoukka, fête des Lumières ou fête de la Dédicace) est le mot hébreu qui signifie dédicace. Au Canada, on célèbre la Hannoucah depuis 1760, date à laquelle les premiers Juifs furent autorisés à émigrer. La Hannoucah au Canada est une fête consacrée aux amis, aux membres de la famille, qui se réunissent, se retrouvent, partagent un repas et échangent des cadeaux. D’aucuns avancent que c’est la première fête non chrétienne à être fêtée si largement et publiquement au Canada.

Article

Journée nationale des peuples autochtones

La Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin, est une journée de célébration officielle visant à reconnaître et à honorer les réalisations, l’histoire et la richesse des cultures des Premières Nations, des Inuits et des Métis au Canada. Ce jour est férié dans les Territoires du Nord Ouest depuis 2001 et au Yukon depuis 2017.

Article

Mi-Carême

Dans la tradition canadienne-française, la mi-carême est le moment du carême où les gens se déguisent et passent aux portes pour demander des gâteries, chanter et danser selon la tradition de la quête costumée.

Article

Musique du Noël

Parmi toute la musique appropriée à Noël, Le Messie de Haendel a été l'oeuvre d'envergure la plus fréquemment exécutée à cette époque de l'année partout au Canada.

Article

Musique religieuse

On peut dire que la musique religieuse fait son apparition au Canada en même temps que les premiers colons, au XVIe siècle, mais les peuples indigènes accompagnent depuis longtemps leurs rites religieux de musique.

Article

Nouvel An chinois au Canada

Le Nouvel An chinois, aussi nommé le Festival du printemps ou la Nouvelle Année lunaire, est célébré au Canada et dans plusieurs autres pays. Cette fête des plus animées pour la population chinoise du Canada (qui regroupe plus de 1,3 million de personnes établies principalement à Toronto, Vancouver et Montréal) est aussi célébrée par les Canadiens originaires du Viêt Nam, de la Corée et de l’Asie du Sud-Est. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un jour férié au Canada, plusieurs lieux d’affaires chinois ferment leurs portes ou réduisent leurs heures de travail pour l’occasion. Depuis le 1er juin 2016, cette célébration est reconnue comme fête officielle du Canada.