Naviguer "Communautés confessionnelles"

Afficher 1-20 de 50 résultats
Article

Amish

Les Amish, branche de l'Église mennonite est fondée en Alsace en 1693 par Jakob Ammann. Elle se distingue des autres communautés mennonites par ses habitudes vestimentaires extrêmement conservatrices et son rejet des progrès technologiques ainsi que du « monde » en général.

Article

Anabaptistes

A l'origine, les anabaptistes sont des dissidents religieux et sociaux qui vivent en Europe au XVIe siècle.

Article

Basiliens

Les Pères basiliens, ou la Congrégation de Saint-Basile, fondée en France en 1822, sont maintenant établis à Toronto. Ils arrivent au Canada en 1850 et, en 1852, fondent le Collège Saint-Michel.

Article

Bessie Starkman

Besha (Bessie) Starkman (Perri), dirigeante du crime organisé (née le 14 avril 1889 ou le 21 juin 1890 en Pologne; décédée le 13 août 1930 à Hamilton, en Ontario). Durant la prohibition, elle devient la toute première femme à la tête d’une organisation de crime organisé au Canada. Avec son conjoint de fait, le mafieux RoccoPerri, elle tient un réseau de contrebande d’alcool et de drogues. Besha Starkman meurt lors d’une fusillade dans le garage de sa maison. Les meurtriers n’ont jamais été arrêtés. Ses funérailles attirent une foule jamais égalée à Hamilton.

Article

Bill Blaikie

William Alexandre Blaikie, C.P., O.C., politicien, ministre de l’Église unie, professeur (né le 19 juin 1951, à Winnipeg, au Manitoba; décédé le 24 septembre 2022, à Winnipeg). Bill Blaikie a été ordonné ministre de l’Église unie du Canada et promouvait la politique du mouvement Social Gospel. Figure majeure du Nouveau Parti démocratique (NPD), il a été député fédéral pendant 29 ans. Il s’est porté candidat à la direction du NPD en 2003, arrivant deuxième de la course, derrière Jack Layton. Après avoir pris sa retraite de la politique fédérale, il a été élu député provincial du Manitoba pour un mandat et a occupé les fonctions de ministre de la Conservation du gouvernement provincial. Il a également été professeur auxiliaire de théologie et de politique à l’Université de Winnipeg.

Article

Catholicisme au Canada

Le mot grec katholikos veut dire « général » ou « universel ». Il se réfère plus couramment au christianisme qui est en communion avec le pape et l’Église de Rome, c’est-à-dire aux croyances et aux pratiques de l’Église catholique. Le mouvement œcuménique moderne désigne généralement tous les chrétiens partageant le catholicisme de l’Église, dérivé du guide universel et du règne du Christ. Selon le recensement de 2021, 10,9 millions de personnes au Canada (29,9 %) s'identifient comme étant catholiques.

Article

Chrétiens, assemblées de

Les assemblées de chrétiens constituent une discrète association universelle d'adeptes orthodoxes du restaurationnisme (appelés parfois, de façon satirique, les « deux par deux ») qui fait son apparition au Canada et à Terre-Neuve vers 1904.

Article

Clercs de Saint-Viateur

Le père Louis-Marie Querbes fonde en 1831 à Vourles, près de Lyon, en France, la congrégation religieuse des Clercs de Saint-Viateur pour instruire les garçons et aider au ministère paroissial.

Article

Communauté juive au Canada

À la différence de la majorité des personnes immigrantes au Canada, les Juifs ne viennent pas d’un endroit où ils constituent le groupe culturel majoritaire. Les Juifs ont été dispersés de par le monde à l’époque de l’ancien Empire romain, et après s’être révoltés en vain contre cet état de choses, ils ont perdu la souveraineté dans leur ancienne patrie. Par la suite, les Juifs ont vécu, parfois pendant de nombreux siècles, comme minorités au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe. Lors de l’enquête nationale auprès des ménages de 2011, 329 495 Canadiens ont rapporté s’identifier comme juifs lorsqu’ils ont répondu à la question de recensement sur la religion, et 309 650 se sont déclarés d’origine ethnique juive (115 640 de réponses uniques et 194 010 de réponses multiples).

Article

Communautés religieuses chrétiennes au Canada

Les communautés religieuses chrétiennes sont des personnes qui ont choisi de consacrer leur vie à l’œuvre de leur Église. Les premières communautés religieuses chrétiennes dans ce que l’on appelle aujourd’hui le Canada se sont fondées en Nouvelle-France. Dans l’enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, 22 102 745 Canadiens se sont identifiés comme chrétiens. La majorité de ce nombre, soit 12 810 705 personnes, s’identifie comme catholique

Article

Dominique Gaspard

Dominique François Gaspard, médecin et bâtisseur de communauté (né le 22 décembre 1884 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane; décédé le 6 février 1938 à Montréal, au Québec). Dominique Gaspard était un médecin respecté et un pionnier dans la communauté noire de Montréal. Après avoir servi avec distinction dans un hôpital de campagne pendant la Première Guerre mondiale, il s’est consacré à la médecine à Montréal. Il a également travaillé à la création de débouchés sociaux et intellectuels pour les hommes noirs de la ville. Catholique bilingue, Dominique Gaspard s’est démarqué au sein de la communauté noire montréalaise du début du 20siècle, majoritairement anglophone et protestante. Sa vie sera marquée par des enjeux complexes touchant la langue, l’origine ethnique et l’immigration, des thématiques rarement abordées dans les témoignages des communautés anglophones et noires du Québec.

Article

Edward Patrick Roche

Edward Patrick Roche, archevêque catholique de St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador (né le 19 février 1874 à Placentia, à Terre-Neuve; mort le 23 septembre 1950 à St. John’s). Edward Patrick Roche est un prélat de l’Église catholique qui a été archevêque de St. John’s de 1915 jusqu’à sa mort en 1950. Il est particulièrement connu pour s’être opposé à l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne. Il était aussi un défenseur ardent de l’éducation catholique à Terre-Neuve, et il a dirigé la construction de nombreuses écoles. En tant qu’archevêque, il s’est efforcé d’améliorer les soins de santé et il a présidé à la création de l’hôpital St. Clare’s Mercy à St. John’s. 

Article

Foi bahá'íe

La foi bahá'íe est une religion mondiale qui compte des adeptes dans 235 pays et territoires. Elle est composée de 184 assemblées spirituelles nationales. On calcule qu’il y a, en 2015, plus de 30 000 bahá'ís au Canada, tant francophones qu’anglophones, répartis dans 1 200 communautés. On estime que plus de 18 % de ses membres appartiennent au peuple inuit ou aux Premières Nations. Les Canadiens et les Canadiennes issu(e)s de l’immigration récente comptent pour 30 % des croyants.