Naviguer "Santé et médecine"

Afficher 101-120 de 214 résultats
Article

La grippe H1N1 de 2009 au Canada

Du mois d’avril au mois de décembre 2009, le Canada a connu une épidémie de grippe A (H1N1). Le virus a commencé en Amérique du Nord et s’est propagé vers de nombreux pays, créant une pandémie mondiale. Ce nouveau type de grippe était différent de la grippe saisonnière typique, et ses effets étaient beaucoup plus graves. À travers le monde, on confirme que plus de 18 000 personnes sont décédées des suites de la grippeH1N1, dont 428 Canadiens. Les estimations basées sur des modèles statistiques ont calculé que le nombre mondial de décès est en fait beaucoup plus élevé. Il est possible que les totaux soient dans les centaines de milliers. La pandémie de grippeH1N1 a mis à l’épreuve les améliorations que le Canada avait faites à son système de santé publique après l’épidémie de SRAS de 2003. Dans l’ensemble, elle a révélé une réponse plus efficace, et plus coordonnée.

Cliquez ici pour les définitions des termes clés utilisés dans cet article.

Article

La Société d'Arthrite

La Société d'Arthrite est le seul organisme sans but lucratif enregistré au Canada qui se consacre exclusivement au financement et à la promotion de la recherche sur l'ARTHRITE, des soins aux malades et de l'éducation du public.

Article

La variole au Canada

La variole est une maladie infectieuse causée par un virus. Elle fait son entrée dans ce qui est aujourd’hui le Canada avec l’arrivée des colons français au début du 17esiècle. En raison de leur système immunitaire totalement dépourvu de défenses naturelles face au virus, les Autochtones qui y sont exposés présentent des taux d’infection et de mortalité désastreux. À partir de 1768, l’inoculation de bras à bras se répand en Amérique du Nord, tandis qu’à compter du début du 19esiècle, les progrès de la vaccination permettent de contrôler la propagation de la variole. Des efforts de santé publique contribuent également à réduire les taux d’infection. Au cours du 20esiècle, des scientifiques canadiens participent aux efforts d’éradication de la variole menés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui sont couronnés de succès en 1979. Des échantillons du virus sont toutefois conservés aux fins de recherche et de sécurité.

Cliquez ici pour consulter la définition des termes-clés employés dans le présent article.

Article

Le Canada et la mise au point du vaccin contre la polio

Au cours de la première moitié du 20e siècle, la poliomyélite, aussi appelée polio ou maladie paralysante, a touché le Canada plus sérieusement que nulle part ailleurs. Les épidémies de polio successives ont atteint un sommet en 1953. Heureusement, avant ce moment-là, les chercheurs des laboratoires de recherche médicale Connaught de l’ Université de Toronto ont fait des découvertes majeures qui ont permis au chercheur et virologue américain Jonas Salk de créer le premier vaccin contre la polio. Les laboratoires Connaught ont également résolu le problème que représentait alors la production de vaccins à grande échelle. Le Canada a aussi joué un rôle important dans la mise au point du vaccin oral contre la polio et dans les efforts internationaux pour éradiquer cette maladie.

Cliquez ici pour obtenir la définition des mots-clés utilisés dans cet article.

Article

Le SRAS au Canada

En 2003, le Canada est le théâtre d’une éclosion du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La plupart des infections se produisent dans les hôpitaux de Toronto. Cette éclosion mène à la mise en quarantaine de milliers de personnes, tout en entraînant la mort de 44 personnes ainsi que des répercussions économiques négatives pour la ville de Toronto. Elle met également au grand jour un système de soins de santé canadien mal préparé aux crises de la sorte. Enfin, la confusion entourant le SRAS alimente une montée de l’intolérance envers les Asiatiques et les immigrants.

Cliquez ici pour consulter la définition des termes-clés employés dans cet article.

Article

Les pandémies au Canada

Une pandémie est la propagation d’une maladie infectieuse qui affecte une large proportion de la population dans plusieurs pays ou dans le monde entier. Les populations humaines ont été touchées par des pandémies depuis des temps immémoriaux. Ceci comprend des épidémies généralisées de peste, de choléra, de grippe, et plus récemment de sida, de SRAS, et de COVID-19. Afin de ralentir ou d’arrêter la propagation de la maladie, les gouvernements instaurent des mesures de santé publique qui incluent le dépistage, l’isolement et la quarantaine. Au Canada, les organismes de santé publique aux niveaux fédéral, provincial et municipal jouent un rôle important dans l’observation de la maladie, dans les conseils aux gouvernements, et dans la communication avec le public.

Article

Les prix Nobel et le Canada

Chaque année, on décerne les prix Nobel pour souligner les réalisations ayant rendu de grands services à l’humanité. Les prix sont parmi les plus hautes distinctions internationales, et sont remis dans six catégories : physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature, paix et économie. C’est la fondation Nobel qui administre les prix, tandis que les prix eux-mêmes sont remis par des institutions suédoises et norvégiennes. Dix-huit Canadiens ont remporté des prix Nobel, sans compter les Canadiens de naissance qui ont abandonné leur citoyenneté et les membres d’organisations lauréates du prix Nobel de la paix.