Naviguer "Explorateurs"

Afficher 61-79 de 79 résultats
Article

Stairs, William Grant

William Grant Stairs, explorateur et soldat (Halifax, 28 févr. 1863 -- Chinde, Mozambique, 9 juin 1892). Il est le découvreur d'une source du Nil, la rivière Semliki, et le premier non-Africain à escalader le mont Ruwenzori.

Article

Samuel Hearne

Samuel Hearne, explorateur, négociant en fourrures, auteur, naturaliste (né en 1745 à Londres, en Angleterre; décédé en novembre 1792 à Londres, en Angleterre).

Article

Hennepin, Louis

Louis Hennepin, missionnaire récollet et explorateur (Ath, Belgique, 12 mai 1626 -- v. 1705). En 1675, Hennepin est envoyé au Canada avec René Robert Cavelier de LA SALLE, commandant du fort Frontenac, où il sera l'aumônier (1676-1677).

Article

Henning Ingeman Sorensen

Henning Ingeman Sorensen, aventurier et traducteur (Copenhague, Danemark, 14 mai 1901 -- Vancouver, 3 août 1986). Sorensen abandonne, en 1922, une carrière prometteuse de banquier à Copenhague, pour voyager et travailler en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord.

Article

Henry Hudson

Henry Hudson, marin et explorateur (né vers 1570 en Angleterre; disparu en 1611). Henry Hudson figure sur la longue liste des explorateurs qui ont cherché en vain un passage dans les eaux de l’Arctique vers l’Europe et l’Asie orientale. D’après les historiens, il a entrepris quatre expéditions, soit en 1607, en 1608, en 1609 et en 1610-1611. Bien qu’il n’ait jamais trouvé un tel passage, la baie d’Hudson et le détroit d’Hudson, au Canada, de même que le fleuve Hudson, dans l’État américain de New York, ont été baptisés en son honneur. Il est disparu en juin 1611, avec son fils et sept compagnons, après avoir été abandonné à la dérive dans une embarcation dans le cadre d’une mutinerie de son équipage dans la baie James. (Voir aussi Passage du Nord-Ouest; Exploration de l’Arctique.)

Article

Henry Kelsey

Henry Kelsey, explorateur, commerçant de fourrures, marin (né vers 1667 à East Greenwich, près de Londres, Angleterre; mort en 1724 à East Greenwich, Angleterre). Henry Kelsey a travaillé comme explorateur et négociant pour la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH) pendant presque 40ans. Il a contribué à organiser les activités de traite des fourrures de la compagnie à FortYork (York Factory), sur la côte ouest de la baie d’Hudson, ainsi qu’à Fort Albany, dans la baie James. Henry Kelsey est surtout connu pour son exploration de la région intérieure occidentale à partir de la baie d’Hudson, un voyage de deux ans, de 1690 à 1692, qui a fait de lui le premier Européen à visiter les Prairies. Son objectif était d’encourager les peuples autochtones vivant à l’intérieur des terres à voyager vers FortYork pour y vendre leurs fourrures.

Article

James, Thomas

Thomas James, explorateur (1593 - 1635). Il navigue de Bristol à la baie d'Hudson en 1631, deux jours avant que Luke FOX parte de Londres pour un voyage rival. Les deux se rencontrent par hasard au cap Henrietta Maria (le nom du navire de James).

Article

Jolliet, Louis

Louis Jolliet. Explorateur, hydrographe, commerçant de fourrures, organiste, professeur (né à ou près de Québec, baptisé à Québec, 21 septembre 1645 - décédé sur une île du Saint-Laurent, probablement l'une des îles Mingan, entre le 4 mai et le 18 octobre 1700).

Article

Louis Jolliet

Louis Jolliet était explorateur, cartographe, hydrographe du roi, commerçant de fourrures, seigneur, organiste et enseignant (baptisé le 21 septembre 1645 à Québec, décédé entre le 4 mai et le 18 octobre 1700, vraisemblablement près de l’île d’Anticosti).

Article

Karlsefni

Thorfinn Karlsefni (Þorfinnr Karlsefni en vieux norrois), explorateur et marchand (né vers 980‑995 de notre ère en Islande; année de décès inconnue). Né Thorfinn Thordarson, cet aristocrate islandais, riche propriétaire de navires marchands, a dirigé l’une des expéditions vikings au Vinland, une région située sur le territoire du Canada atlantique actuel. On l’appelle généralement par son surnom, Karlsefni, qui signifie « l’étoffe d’un homme ». Il est présent dans plusieurs sources historiques. Un long passage de la Saga des Groenlandais lui est consacré, et il est le principal sujet de la Saga d’Erik le Rouge. Il existe également de courts récits dans des manuscrits rédigés en vieux norrois connus sous les appellations de codex d’Arni Magnusson 770b et codex Vellum no 192.

Article

Kennedy, William

William Kennedy, explorateur (probablement à Cumberland House, Terre de Rupert, 26 avril 1814  -- St. Andrews, colonie de la rivière Rouge, 25 janv. 1890).

Article

Érik le Rouge

Érik le Rouge (Eiríkr rauða en vieux norrois et Eiríkur rauði en islandais moderne, ou Erik Thorvaldsson), colonisateur, explorateur, chef (né dans le district de Jæren, en Norvège; décédé vers l’an 1000 à Brattahlid, au Groenland). Colon islandais aux moyens modestes, bani de son pays pour avoir participé à une violente rixe, Érik le Rouge se crée une nouvelle réputation en explorant le Groenland et y fonde le premier village scandinave. Un de ses fils, Leif Eriksson, dirige quelques-unes des premières explorations européennes de la côte est de l’Amérique du Nord, y compris des régions qui font aujourd’hui partie de l’Arctique et des provinces de l’Atlantique.

Article

Quimper, Manuel

Manuel Quimper, officier de marine et explorateur (actif vers 1790). Quand surgit la CONTROVERSE DU DÉTROIT DE NOOTKA, l'Espagne envoie Quimper et six autres jeunes lieutenants raffermir sa position dans le Pacifique.

Article

Scott, Thomas

Thomas Scott, insurgé, ouvrier (né vers 1842 à Clandeboye, dans le comté de Down, en Irlande; décédé le 4 mars 1870 à la colonie de la rivière Rouge). Thomas Scott était un protestant irlandais. En 1869, il s’est installé à la colonie de la rivière Rouge et a intégré le Parti canadien. À deux reprises, ses actions contre le gouvernement provisoire d’Assiniboia ont conduit à son arrestation et à son emprisonnement. Il a été reconnu coupable de trahison et exécuté par le gouvernement provisoire, dirigé par Louis Riel, le 4 mars 1870. Son exécution a conduit à l’expédition de la rivière Rouge, une force militaire envoyée au Manitoba par le premier ministre sir John A. Macdonald pour affronter les Métis à la rivière Rouge. À compter de ces événements, les Ontariens protestants, en particulier les membres de l’ordre d’Orange, ont milité pour que Louis Riel paye pour la mort de Thomas Scott. L’exécution de ce dernier a conduit à l’exil de Louis Riel et à sa propre mise à mort pour trahison en 1885.

Article

Vilhjalmur Stefansson

Vilhjalmur Stefansson, explorateur arctique, ethnologue, conférencier, écrivain (né le 3 novembre 1879 à Arnes, au Manitoba; décédé le 26 août 1962 à Hanover au New Hampshire, aux États‑Unis).

Article

Tookoolito

Tookoolito, « Hannah » (près de la baie Cumberland, T.N.-O., 1838 -- Groton, Conn., 1876), et Ebierbing, « Joe » (près de la baie Cumberland, T.N.-O. -- île de Baffin, T.N.-O.; actif entre 1851-1879), guides inuits.