Naviguer "Mouvements et organisations"

Afficher 21-40 de 144 résultats
Article

Association des femmes autochtones du Canada

Fondée en 1974, l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est un organisme qui agit en faveur du bien-être socioéconomique, politique et culturel des femmes autochtones au Canada. Guidée par les principes de l’humanisme, l’AFAC combat les inégalités et les discriminations dont sont victimes les femmes autochtones en restant engagée politiquement dans les domaines de l’éducation, du logement, de la protection de l’enfance et d’autres secteurs.

Article

Associations

Les associations sont des organisations volontaires, non gouvernementales, sans but lucratif, composées de membres individuels ou institutionnels, constituées ou non en sociétés en vertu d'une loi fédérale ou provinciale.

Article

Mouvement pour la tempérance au Canada

Le mouvement pour la tempérance, une campagne politique et sociale du XIXe et du début du XXe siècle qui préconise de s’abstenir complètement de boire de l’alcool ou de le faire avec modération, est poussé par la croyance que la consommation d’alcool est le facteur responsable de la plupart des maux de la société. Le mouvement de masse est de portée internationale.

Article

Chevaliers du Travail au Canada

Principale organisation réformiste et ouvrière de la fin du XIXe siècle, l’Ordre des Chevaliers du travail joue un rôle catalyseur dans le développement de la conscience ouvrière au Canada. Il contribue grandement à la mise sur pied du Congrès des métiers et du travail du Canada et intercède auprès des autorités afin d’améliorer les conditions de vie des classes laborieuses. Victime de la concurrence d’autres syndicats et de vifs débats à l’interne, le mouvement amorce son déclin à la fin des années 1890.

Article

Ordre d’Orange au Canada

L’Ordre d’Orange était une société fraternelle politique et religieuse au Canada. Du début du XIXe siècle, ses membres ont fièrement défendu le protestantisme et le lien britannique, tout en s’offrant une aide mutuelle. L’Ordre avait une forte influence en politique, tout particulièrement, à travers le favoritisme au niveau municipal, et est devenu reconnu pour le sectarisme et les émeutes.

Article

Lobbying au Canada

Le lobbying est le processus qui permet aux particuliers et aux groupes de faire entendre leurs intérêts aux gouvernements fédéral, provincial ou municipal dans le but d’influer sur les politiques ou les décisions des gouvernements. Les lobbyistes peuvent être des tiers, qui communiquent au nom de leurs clients, ou des employés d’une société ou d’une organisation qui cherche à influer sur un gouvernement. Ce genre d’activité pouvant engendrer des conflits d’intérêts, le lobbying est soumis à une surveillance serrée du public. Cette activité est néanmoins importante dans la mesure où elle permet aux particuliers et aux organisations d’accéder aux rouages du gouvernement. Au niveau fédéral, les activités de lobbying sont encadrées par la Loi sur le lobbying, tandis que les provinces et les municipalités utilisent leurs propres lois et règlements.

Article

Séparatisme au Canada

Le séparatisme désigne la promotion de la séparation ou de la sécession d’un groupe ou d’un peuple de l’unité politique plus large à laquelle il appartient. Dans les temps modernes, le séparatisme a souvent été associé à un désir de liberté découlant de la perception d’une oppression coloniale.

Article

​Mouvement des droits des personnes handicapées au Canada

Le mouvement canadien pour les droits des personnes souffrant d’incapacités apparaît vers la fin du XXe siècle. Il regroupe de nombreux mouvements sociaux qui ont adopté une approche similaire dans la défense des droits civils de quelque 4 millions de personnes ayant des handicaps physiques, sensoriels ou cognitifs, un nombre représentant près de 14 % de la population canadienne.

Article

Les Chevaliers de Colomb au Canada

Fondés aux États-Unis en 1882 et établis au Canada en 1897, les Chevaliers de Colomb constituent un organisme laïc catholique de service fraternel dédié à la charité, à l’unité, à la fraternité et au patriotisme. Ils sont dévoués à l’entraide au moyen d’un système interne d’assurance, à la promotion de l’Église catholique et au bien-être social par l’entremise du bénévolat communautaire et de travaux publics de bienfaisance.

Article

Porteurs de wagons-lits au Canada

Les porteurs de wagons-lits au Canada sont des employés de train qui s’occupent des passagers dans les wagons-lits. Ils ont la tâche de répondre aux besoins des passagers tout au long du voyage en train, notamment en portant les bagages, en préparant les lits, en repassant les vêtements, en cirant les chaussures et en servant les repas et les boissons. La grande majorité des porteurs de wagons-lits sont des hommes noirs et le poste est l’un des seuls qui leur sont offerts au Canada. Bien que le travail génère du respect et du prestige dans les communautés noires, il requiert de longues heures et procure un faible salaire. Les porteurs peuvent être congédiés soudainement et sont souvent la cible de comportements racistes. Les porteurs noirs canadiens forment le premier syndicat noir des chemins de fer en Amérique du Nord (1917) et deviennent membres de la Fraternité des porteurs de wagons-lits en 1939. Les deux regroupements luttent contre le racisme et les défis auxquels sont confrontés les porteurs au travail.