Naviguer "Peuples autochtones"

Article

Métis

Les Métis sont un peuple d’ascendance européenne et autochtone provenant principalement de l’Ouest canadien et l’un des trois peuples autochtones reconnus au Canada. L’utilisation du terme « Métis » est à la fois complexe et sujette à controverse, et comporte différentes significations historiques et contemporaines.

Article

Métis, établissements

Les peuplements métis situés dans tout le Nord de l'Alberta font partie des établissements de Paddle Prairie, de Peavine, de Gift Lake, d'East Prairie, de Buffalo Lake, de Kikino, d'Elizabeth et de Fishing Lake. Ces huit établissements constituent la seule assise territoriale au Canada dont disposent les Métis en vertu d'une protection constitutionnelle.

Article

Nicola-Similkameen

Les Nicola-Similkameen étaient une bande d'Athapascans vivant dans les vallées des rivières Nicola et Similkameen, dans le centre Sud de la Colombie-Britannique (et, marginalement, dans le centre Nord de l'État de Washington).

Article

Nisga’a

Les Nisga’a sont les premiers occupants de la vallée de la rivière Nass, dans le Nord-Ouest de la Colombie-Britannique. En 2011, 1 909 Nisga’a vivaient toujours sur les territoires autochtones de cette région. Ayant obtenu l’autonomie gouvernementale à l’issue d’une décision historique en 2000, le gouvernement Nisga’a Lisims gouverne aujourd’hui la nation nisga’a.

Article

Norris, Malcolm Frederick

Malcolm Frederick Norris, leader métis (né le 25 mai 1900 à St. Albert, aux Territoires du Nord-Ouest [aujourd’hui l’Alberta]; décédé le 5 décembre 1967 à Calgary, en Alberta). Activiste inépuisable, Malcolm Frederick Norris milite pour les peuples autochtones sur plusieurs fronts, allant des discussions avec le gouvernement fédéral à propos d’enjeux touchant les Autochtones à la recherche de solutions pour les problèmes touchant principalement les communautés métisses du Canada. Inscrit dans les mémoires comme un brillant orateur à la fois en anglais et en cri, il est un acteur important de l’Association des Métis d’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest, de l’Indian Association of Alberta (Association des Indiens de l’Alberta) et de la Métis Association of Saskatchewan (Association des Métis de la Saskatchewan). Il est également reconnu comme étant l’un des plus importants et charismatiques leaders métis du 20e siècle.

Article

Nuchatlaht

Les Nuchatlaht (« peuple de la montagne ») sont une Première Nation nuu-chah-nulth de la côte ouest de l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique. En semptembre 2018, le gouvernement fédéral compte 163 membres inscrits de la nation nuchatlaht.

Article

Nuu-chah-nulth (Nootkas)

Les Nuu-chah-nulth (ou Nootkas) sont un groupe de peuples autochtones apparentés habitant la côte nord-ouest du Pacifique canadien. En 1778, l’explorateur et capitaine James Cook fait halte à Yuquot, un village sur l’île de Nootka, à l’ouest de l’île de Vancouver. Ayant mal interprété la réponse à l’une de ses questions, l’explorateur comprend que le terme Nootka désigne la nation des villageois, et ce terme désignera les Nuu-chah-nulth jusqu’en 1978. Le bras de mer où a eu lieu cette première rencontre est maintenant appelé le détroit de Nootka. En 1978, les tribus de l’ouest de l’île de Vancouver adoptent le terme collectif Nuu-chah-nulth, de nuučaan̓uł, signifiant « tout au long des montagnes et de la mer ».

Article

Nuxalks (Bella Coolas)

Les Bella Coolas, ou Nuxalks, vivent dans un village de pêche isolé sur la côte centrale de la Colombie-Britannique. En 1996, la population inscrite de ce groupe autochtone s'établissait à 1185 personnes, dont 706 habitaient la réserve.

Article

Ojibwés

Les Ojibwés (Ojibway, Chippewa) sont un peuple autochtone du Canada et des États-Unis appartenant au grand groupe culturel des Anishinaabes.

Article

Oneidas

Les Oneidas, qui forment la plus petite des cinq nations de la confédération des Iroquois, habitent un seul village près du lac Oneida dans l'État de New York, pendant la plus grande partie de l'époque historique. Ils ne comptent que trois clans matrilinéaires (Loup, Ours et Tortue).

Article

Onondagas

Les Onondagas incendient leur village lorsque l'armée de FRONTENAC envahit leur territoire en 1696. Durant la guerre de l'Indépendance américaine, c'est au tour des Américains de brûler leur village.

Article

Outaouais

Les Outaouais (ou Odawas), sont un peuple de langue algonquienne vivant au nord du territoire des HURONS à l'époque de l'arrivée des Français dans la région en amont des Grands Lacs.

Article

Pacheenahts

Les Pacheenahts ou Pacheedahts (« gens de l'écume-de-mer-sur-les-roches ») tirent leur nom du lieu de l'ancien village « p'aachiida », au fond de la baie de Port San Juan, dans le Sud-Ouest de l'île de Vancouver.

Article

Paysage culturel autochtone

Le savoir traditionnel constitue la meilleure façon d'identifier les paysages culturels autochtones. Une tradition orale et des pratiques traditionnelles continues maintiennent l'interaction entre les gens et le territoire.

Article

Peter Bastonnais Pangman

Bastonnais Pangman, chef métis et chasseur de bison (rivière Saskatchewan Nord, 1778), fils du commerçant de fourrures Peter Pangman et d'une mère crie. Chasseur doué, il aide à approvisionner en viande de bison la colonie fondée par lord Selkirk en 1812-1813.

collection

Peuples autochtones

Les peuples autochtones sont les premiers habitants des terres qui forment aujourd’hui le Canada. L’histoire des Inuits et des Premières Nations remonte à bien avant l’arrivée des Européens au Canada, alors que la culture distincte des Métis naît des mariages entre les pionniers européens et les membres des Premières Nations.

Au début, les peuples autochtones ont été au cœur du développement du Canada. Toutefois, ils ont été victimes d’un déclin démographique majeur en raison de l’arrivée de maladies européennes. De plus, bien qu’ils aient souvent été des alliés militaires, ils ont été persécutés par les gouvernements coloniaux, qui, en plus de les déplacer et de les affamer, ont saisi leurs terres et commis un génocide culturel au moyen des pensionnats et de lois destructrices.

Les peuples autochtones vivent à travers le Canada, et s’efforcent de revigorer leur culture et leur mode de vie traditionnels.