Naviguer "Diverses communautés"

Afficher 81-100 de 153 résultats
Article

Les Sino-Canadiens de la Force 136

La Force 136 est une division du service britannique Special Operations Executive (SOE; Direction des opérations spéciales) pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ses missions secrètes, basées dans l’Asie du Sud-Est occupée par les Japonais, visent à soutenir et à entraîner les mouvements de résistance locaux pour saboter les voies de ravitaillement et l’équipement des Japonais. Bien que la Force 136 recrute principalement des Asiatiques du Sud-Est, elle mobilise également environ 150 Sino-Canadiens, desquels on s’attend à ce qu’ils se fondent dans la population locale et parlent la langue commuane. Plus tôt au cours de la guerre, plusieurs de ces hommes avaient offert leurs services au Canada, mais avaient été refusés dans l’armée ou encore enrôlés, puis mis de côté. La Force 136 devient ainsi une occasion pour les Sino-Canadiens de prouver leur courage, leurs habiletés et, surtout, leur loyauté envers le Canada.

Article

Littérature ethnique

Au Canada, le terme « ethnique » qualifie les personnes ou les groupes qui n'appartiennent pas à un des deux peuples européens fondateurs : les Français, de religion catholique, et les Britanniques, de religion protestante.

Article

Luthériens

Luthériens. Les luthériens constituaient en 1980 la cinquième confession chrétienne en importance au Canada, comptant environ 716 000 fidèles dont 302 736 étaient regroupés en paroisses.

Article

Marche commémorative des femmes

La Marche commémorative des femmes se déroule chaque année le 14 février, jour de la Saint-Valentin, dans des villes du Canada et des États-Unis. Elle a eu lieu pour la première fois en 1992 à Vancouver, en Colombie-Britannique, à la suite du meurtre d’une femme autochtone, Cheryl Ann Joe. À l’origine, la marche se voulait une petite cérémonie pour Cheryl Ann Joe, mais elle est devenue un événement annuel à la mémoire de toutes les femmes et filles autochtones disparues et assassinées au Canada. La Marche commémorative des femmes réunit des milliers de personnes à Vancouver, et se déroule maintenant dans plus de 20 villes au Canada et aux États-Unis.

Article

Mât totémique

Le totem (également connu sous le nom « poteau monumental ») est une grande installation sculptée dans du bois de cèdre, créée par les peuples autochtones de la côte du Nord-Ouest pour servir d’enseigne, d’histoire généalogique et de monument commémoratif. Les sculpteurs les plus connus sont Mungo Martin, Charles Edenshaw, Henry Hunt, Richard Hunt et Stanley Hunt.

Article

Mennonites

Mennonites. Le terme « mennonite » peut s'appliquer à la fois aux membres des diverses églises mennonites et, à un niveau plus général, aux descendants non pratiquants des mennonites.

Article

Métis, établissements

Les peuplements métis situés dans tout le Nord de l'Alberta font partie des établissements de Paddle Prairie, de Peavine, de Gift Lake, d'East Prairie, de Buffalo Lake, de Kikino, d'Elizabeth et de Fishing Lake. Ces huit établissements constituent la seule assise territoriale au Canada dont disposent les Métis en vertu d'une protection constitutionnelle.

Article

Midewiwin

La Midewiwin, ou Société de la grande médecine, est une société spirituelle fondée par les Algonquins des Grands Lacs supérieurs (Anishinaabes, voir Ojibwés), des praires du Nord et de la zone subarctique de l’Est. Dans le passé, la Midewiwin était très répandue, mais elle perd de l’influence après l’arrivée des Européens aux XVIIIe et XIXe siècles. Aujourd’hui, les plus grandes sociétés Midewiwin se trouvent dans certaines régions de l’Ontario, du Manitoba, du Wisconsin et du Minnesota.

Article

Mitchif

Le mitchif est une langue parlée par les Métis, principalement dans certaines régions du Manitoba, de la Saskatchewan, du Dakota du Nord et du Montana. C’est essentiellement un mélange de cri et de français, mais cette langue emprunte également à l’anglais et à d’autres langues autochtones, notamment à l’ojibwé. Le mitchif est considéré comme une langue menacée. Statistique Canada dénombre en 2016 1 170 personnes s’identifiant comme locuteurs du mitchif. Le mitchif est la langue métisse la plus parlée. Cependant, il en existe également d’autres, comme le cri français, le mitchif français, le bungi et le brayet.

Article

Mowachaht-Muchalaht

Les Mowachaht et les Muchalaht sont des Premières Nations nuu-chah-nulth qui ont fusionné officiellement dans les années 1950. Leur territoire comprend plusieurs zones de la côte ouest de l’île de Vancouver. En septembre 2018, leur population s’élevait à 613 membres enregistrés. Comme plusieurs autres nations du Conseil tribal des Nuu-chah-nulth, les Mowachaht-Muchalaht sont actuellement engagés dans la quatrième phase de la négociation d’un traité (qui en compte six) pour obtenir leur autonomie gouvernementale en Colombie-Britannique.

Article

Musique au Festival de Stratford

Le Festival de Stratford (autref. le Stratford Shakespearean Festival [1953‑1957], le Stratford Festival [1957‑1999], le Stratford Festival of Canada [2000‑2008] et le Stratford Shakespeare Festival [2008-2012]), aussi connu sous son nom anglais The Stratford Festival, est un festival annuel de théâtre de répertoire.

Article

Musique de pow wow

Lors des pow‑wow, la musique constitue un élément central, l’ensemble des activités s’articulant autour des battements des tambours et des voix des chanteurs.

Article

Musique des Doukhobors

Doukhobors. Adhérents d'une secte chrétienne fondamentaliste d'origine russe. Les principes d'une foi simple tinrent les doukhobors à l'écart de ce qu'ils considéraient être l'idolâtrie, la richesse et la corruption de l'Église orthodoxe russe.

Article

Musique des Métis

La musique Métis reflète leurs origines mixtes et constitue par conséquent un amalgame de styles musicaux, de langages et d'éléments socioculturels.