Naviguer "Communautés et sociologie"

Article

Acadie contemporaine

On connaît surtout l'Acadie contemporaine par la voix et les images de ses artistes et de ses festivals, bien qu’une population francophone considérable habitant la région du Canada atlantique s'identifie à cette « communauté » historique et culturelle et s'efforce de le transformer en société moderne (voirCulture acadienne).

collection

Patrimoine acadien

Cette collection propose d'explorer le riche patrimoine des Acadiens par le biais d'articles, d'expositions, de quiz portant sur les arts et la culture, l'histoire et la société, les personnages historiques ainsi que les lieux associés au peuple acadien.

Entrevue

Interné au Canada: une entrevue avec Pat Adachi

Pat Adachi, fille d’immigrants japonais, naît et grandit à Vancouver. Elle passe son enfance et son adolescence au cœur du quartier de Little Tokyo, à quelques encablures du terrain où son père l’emmène le dimanche voir son équipe de baseball préférée, l’Asahi de Vancouver. Avec sa famille, elle mène une vie normale jusqu’à ce que sa communauté soit déracinée en 1942 lorsque le gouvernement fédéral ordonne le regroupement des Canadiens d’origine japonaise dans des camps d’internement répartis dans les régions rurales de la Colombie‑Britannique (voir Internement des Canadiens d’origine japonaise).

Dans cette entrevue, Pat Adachi raconte son histoire et évoque ce qu’ont vécu les 22 000 Canadiens d’origine japonaise internés au Canada durant la Deuxième Guerre mondiale.

Cette entrevue a été revue pour en adapter la longueur et pour la clarté du propos.

Article

Willie Adams

Willie Adams, sénateur libéral, homme d’affaires et électricien inuit (né le 22 juin 1934 à Kuujjuaq [anciennement Fort Chimo], au Nunavik, dans la province du Québec). À titre de premier sénateur inuit au Canada, Willie Adams a sollicité le soutien du gouvernement fédéral pour répondre aux besoins de son peuple en matière de soins de santé, d’éducation, d’infrastructures, de revendications territoriales, d’allocations de pêche et d’accès abordable à la nourriture, au logement et à l’essence. Il s’est activement impliqué dans la création du Nunavut et a soutenu les droits langagiers, l’art et la culture et les méthodes de chasses traditionnelles des Inuit, notamment la chasse au phoque.

Article

Addie Aylestock

Mabel Adeline (« Addie ») Aylestock, ministre du culte de l’Église épiscopale méthodiste britannique (née le 8 septembre 1909 à Glen Allan, Ontario; décédée le 25 juillet 1998 à Toronto). Première femme noire à être ordonnée au Canada, elle a contribué à organiser plusieurs communautés en Ontario, mais également au Québec (Montréal) et en Nouvelle-Écosse (Africville, Halifax).

Article

Adelaide Hoodless

Adelaide Hoodless, née Hunter, réformatrice de l'éducation et fondatrice des Instituts féminins (St. George, Canada-Ouest, 26 févr. 1857 -- Toronto, 26 févr. 1910).

Article

Wiseman, Adele

Adele Wiseman, romancière (Winnipeg, Man., 21 mai 1928 -- Toronto, Ont., 1er juin 1992). Juifs russes, les parents de Wiseman quittent l'Ukraine au début des années 20 pour s'installer à Winnipeg. Le paysage de Winnipeg et ses origines juives ont une grande influence sur elle.

Article

Morice, père Adrien Gabriel

Père Adrien Gabriel Morice, missionnaire oblat (dép. de la Mayenne, France, 27 août 1859 -- Saint-Boniface, Man., 21 avril 1938). Morice entre dans l'ordre des Oblats en 1879 et arrive à Victoria (Colombie-Britannique) en 1880.

Article

Adrien Arcand

Adrien Arcand, journaliste, démagogue et fasciste (Québec, v. 1899 -- Montréal, 1er août 1967). Disciple fanatique d'Adolf Hitler à la voix stridente, il publie plusieurs journaux en plus de fonder et de diriger une série de partis politiques d'extrême droite au Québec.

Article

Affaire Daniels

Le 14 avril 2016, la Cour suprême du Canada conclut dans l’affaire Daniels c. Canada que le gouvernement fédéral, et non les gouvernements provinciaux, détient la responsabilité de légiférer sur les questions relatives aux Métis et aux Indiens non inscrits. Dans un jugement unanime, la Cour confirme que les Métis et les Indiens non inscrits sont considérés comme des Indiens visés par l’article 91(24) de la Loi constitutionnelle de 1867, un article qui régit les pouvoirs législatifs exclusifs du gouvernement fédéral. La reconnaissance comme Indiens en vertu de cet article de la Constitution n’équivaut pas au statut d’Indien, qui est régi par la Loi sur les Indiens. Ainsi, le jugement n’octroie pas le statut d’Indien aux Métis et aux Indiens non inscrits. Cependant, cette décision pourrait susciter de nouveaux débats, de nouvelles négociations ou de possibles litiges avec le gouvernement fédéral relativement aux revendications territoriales et à l’accès à l’éducation, aux soins de santé et à d’autres services gouvernementaux.

Article

Affaire Powley

R. c. Powley est une affaire juridique traitant des droits de chasse des peuples métis du Canada. En 1993, l’Ontario poursuit Steve et Roddy Powley pour chasse illégale. Les Powley contestent alors l’accusation à leur encontre et affirment que les droits autochtones énoncés dans l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 garantissent leur droit à la chasse en tant que Métis. L’affaire se termine en 2003 lorsque la Cour suprême du Canada décide que les Powley ont effectivement exercé leur droit de chasse métis. L’affaire Powley est à l’origine des critères déterminant si une personne peut profiter des droits légaux accordés aux Métis. Elle définit 10 conditions spécifiques, connues sous le nom de test Powley, qui s’appliquent aux communautés métisses de l’ensemble du Canada. L’affaire clarifie également que les Métis forment un peuple indépendant, distinct des peuples des Premières nations et des Inuits du Canada. Certains experts judiciaires avancent que l’affaire Powley pourrait entraîner l’élargissement des droits des peuples métis, y compris ceux ayant trait à la pêche et à la récolte, et potentiellement ceux concernant l’autonomie gouvernementale.