Naviguer "Lieutenant-gouverneurs"

Article

Laird, David

David Laird, éditeur, homme politique, lieutenant-gouverneur et commissaire aux Affaires indiennes (New Glasgow, Î.-P.-É., 12 mars 1833 -- Ottawa, 12 janv. 1914).

Article

Nicholson, John Robert

John Robert Nicholson, avocat, fonctionnaire et homme politique (Newcastle, N.-B., 1er déc. 1901 -- Vancouver, 8 oct. 1983). En 1941, C.D. HOWE le fait venir à Ottawa pour l'appuyer au sein du ministère des Munitions et des Approvisionnements.

Article

Page, John Percy

John Percy Page, éducateur, entraîneur de basket-ball, politicien, lieutenant gouverneur (né de parents canadiens à Rochester, N. Y., le 14 mai 1887 µ Edmonton, Alb., 2 mars 1973).

Article

Roberts, Edward Moxon

Edward Moxon Roberts, avocat, politicien, lieutenant-gouverneur de TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR, (St. John's, Terre-Neuve, 1er sept. 1940). Roberts devient lieutenant-gouverneur de Terre-Neuve après une carrière de près de trente années comme avocat en pratique privée et à la fonction publique.

Article

Russell, Frederick William

Frederick William Russell, homme d'affaires, lieutenant-gouverneur de Terre-Neuve (St. John's, T.-N., 10 sept. 1923). Il est pilote de chasse pour l'Aviation royale du Canada (ARC) durant la Deuxième Guerre mondiale et, au moment où il se retire, il est lieutenant-colonel.

Article

Weston, Hilary M.

Hilary M. Weston (née Hilary Frayne), philanthrope, femme d'affaires, lieutenante-gouverneure de l'ONTARIO de 1997 à 2002 (Dublin, Irlande, 12 janv. 1942). Aînée de cinq enfants, elle grandit à Dublin, en Irlande. En 1966, elle épouse Galen Weston puis aura deux enfants, Alannah et Galen.

Article

Yvon Dumont

Yvon Dumont, C.M., O.M., chef métis et lieutenant-gouverneur du Manitoba (né le 21 janvier 1951 à Saint-Laurent, une communauté majoritairement métisse au nord-ouest de Winnipeg, au Manitoba). Dès l’adolescence, lorsque Yvon Dumont s’est impliqué dans la politique autochtone, il a occupé, tout au long de sa carrière, divers postes supérieurs au sein de la Fédération des Métis du Manitoba (FMM), du Conseil national des Autochtones du Canada (maintenant le Congrès des Peuples autochtones) et du Ralliement national des Métis (RNM). En tant que président du RNM en 1986, il a participé à la défaite de l’Accord de Charlottetown. Le 5 mars 1993, il est assermenté lieutenant-gouverneur du Manitoba, devenant par le fait même le premier Métis à occuper une fonction vice-royale dans l’histoire canadienne. En 2013, Yvon Dumont a obtenu gain de cause en portant en appel l’affaire Fédération des Métis du Manitoba c. Canada (portant sur les revendications territoriales) devant la Cour suprême du Canada. Cette affaire mène à la signature d’un protocole d’entente en mai 2016 entre le gouvernement canadien et la FMM pour « faire avancer les discussions exploratoires sur la réconciliation ». Depuis, Yvon Dumont a continué de se battre pour qu’on reconnaisse le peuple métis en tant que population autochtone distincte.