Naviguer "Municipalités"

Afficher 1-20 de 379 résultats
Article

Sainte-Adèle

Vers le milieu des années 1840, à mesure que les conditions des seigneuries se dégradent, des paysans s'établissent dans la région appelée alors les Cantons-du-Nord et plus tard, Les Pays-d'en-Haut.

Article

Sainte-Agathe-des-Monts

Au XIXe siècle, Sainte-Agathe ne compte que quelques scieries, mais la construction du Montreal and Occidental Railway en 1892 (remplacé par le Canadien Pacifique en 1900) favorise le tourisme et le développement des hôtels, qui sont devenus le pilier de l'économie régionale.

Article

Ajax

Ajax, ville de l'Ontario; pop. 119 677 (recens. 2016), 109 600 (recens. 2011); const. en 1955. Ajax est située à 13 km à l'est de Toronto, sur la rive nord du lac Ontario. Ajax s'intègre à la municipalité régionale de Durham en octobre 1973. Elle étend ses limites de façon à englober le village de Pickering (const. 1953) et une partie du canton du même nom en janvier 1974.

Article

Peace River (Alb.)

À l'endroit où la rivière Heart nord se déverse dans la rivière de la Paix, une communauté du nom de Peace River Crossing voit le jour à la fin du XIXe siècle. C'est alors le terminus d'une piste venant de GROUARDqu'empruntent la plupart des visiteurs qui se rendent dans la région de Peace River.

Article

St Alban's

St. Alban's, ville de T.-N.; pop. 1233 (recens. 2011), 1278 (recens. 2006); const. en 1964; située à l'embouchure de la baie d'Espoir, sur la côte sud de Terre-Neuve.

Article

Alberton

En 1833, Alberton est également connue sous le nom de « Stump Town » en raison des centaines de souches (stump en anglais) laissées à l'abandon après les coupes à blanc de la forêt. Ville carrefour, Alberton est désignée plus tard sous le nom de « Cross ».

Article

Altona

En 1895, la ville est érigée aux abords de l'embranchement d'une voie ferrée du CP, près du village agricole d'Altona. En 1880, ce village fait partie d'une réserve située à l'ouest de la rivière Rouge et destinée aux mennonites en provenance de Russie.

Article

Amherst

Amherst, ville de la N.-É.; pop. 9717 (recens. 2011), 9505 (recens. 2006), const. 1889. Amherst est située près de la frontière du Nouveau-Brunswick, à 15 km à l'est de Sackville, au Nouveau-Brunswick.

Article

Amherstburg

Amherstburg, ville de l'Ont.; pop. 21 556 (recens. 2011), 21 748 (recens. 2006); const. en 1878. Amherstburg est située sur la rivière Detroit, près du lac Érié.

Article

Amos

Fondée en 1914, Amos devient, au milieu des années 20, la ville la plus importante de l'Abitibi et le chef-lieu de comté de cette région du Québec nouvellement établie. Elle est nommée en l'honneur d'Alice Amos, épouse de sir Lomer Gouin, premier ministre du Québec.

Article

Amqui

L'histoire de la municipalité d'Amqui est plus complexe qu'il n'y paraît. En 1907, le centre du village se sépare de la municipalité paroissiale de Saint-Benoît-Joseph-Labre. Il prend le nom d'Amqui en 1948 et acquiert le statut de ville en 1961.

Article

Ancaster

Ancaster, communauté urbaine dans la ville de Hamilton de l'Ont. Const. en tant que municipalité de canton en 1850, puis en tant que ville en 1974; située à 9 km au sud-ouest d'Hamilton, près de l'escarpement du Niagara.

Article

St. Andrews (N.-B.)

St. Andrews, ville du N.-B.; pop. 1889 (recens. 2011), 1798 (recens. 2006); const. en 1903. St. Andrews est située à l'embouchure de la RIVIÈRE SAINTE-CROIX, dans le Sud-Ouest du Nouveau-Brunswick.

Article

Masson-Angers

Masson-Angers a à la fois une vocation industrielle et résidentielle. Une usine de pâtes et papiers, James MacLaren Industries, est le principal employeur depuis 1932.

Article

Annapolis Royal

Annapolis Royal, ville de la N.-É.; pop. 481 (recens. 2011), 444 (recens. 2006), const. 1893. Annapolis Royal est située sur la rive Sud de la rivière Annapolis, à environ 10 km de son embouchure, près de la côte Ouest de la Nouvelle-Écosse.

Article

Sainte-Anne-des-Monts

En 1863, la région est connue comme étant la paroisse de Sainte-Anne-des-Monts. Les premiers colons la nomme ainsi en l'honneur de leur paroisse natale, Sainte-Anne-de-la-Pocatière, en France. En 1968, elle devient la ville de Sainte-Anne-des-Monts.

Article

Sainte-Anne-de-Bellevue

Sainte-Anne-de-Bellevue, ville du Qc, pop. 5062 (recens. 2001), 4700 (recens. 1996), 4030 (recens. 1991), superf. 10,57 km2, const. en 1895, se trouve dans la pointe ouest de l'île de Montréal, à quelque 35 km à l'ouest de MONTRÉAL.

Article

Sainte-Anne-de-Beaupré

 Sainte-Anne-de-Beaupré, ville du Qc; pop. 2752 (recens. 2001), 3023 (recens. 1996), 3146 (recens. 1991); superf. 62,64 km2; const. en 1855; située sur la rive nord du FLEUVE SAINT-LAURENT, à 35 km à l'Est de QUÉBEC.